L'année médias vue par... Francis Letellier

Partager l'article
Vous lisez:
L'année médias vue par... Francis Letellier
L'année médias vue par Francis Letellier
L'année médias vue par Francis Letellier © Nathalie Guyon / FTV 2014
Jusqu'au 31 décembre, puremedias.com vous propose "L'année médias vue par...", votre série de fin d'année.

Que retenir de cette année médiatique ? Jusqu'au 31 décembre, puremedias.com propose la saison 2 de sa série d'interviews des personnalités du PAF, qui vous livrent leurs coups de coeur et coups de gueule. Au tour de Francis Letellier, présentateur du "Soir 3" le week-end et du "12/13 Dimanche" sur France 3.

À lire aussi
Arrêt d'"On n'est pas couché" : Catherine Barma envisage de poursuivre Laurent Ruquier en justice
TV
Arrêt d'"On n'est pas couché" : Catherine Barma envisage de poursuivre Laurent...
Thomas Hugues fait ses adieux à RTL : "On peut remercier les patrons qui nous virent"
Radio
Thomas Hugues fait ses adieux à RTL : "On peut remercier les patrons qui nous...
"Le Retour du grand blond" : Les films prévus sur France 3 l'après-midi cette semaine
Cinéma
"Le Retour du grand blond" : Les films prévus sur France 3 l'après-midi cette...

La personnalité médiatique de l'année ?
Valérie Trierweiler, avec "Merci pour ce moment", un livre-confession qui vire au grand déballage, ce à quoi nous ne sommes pas habitués en France. Mais ce livre est dans la logique des autres ouvrages ou le "off' et les confidences sont désormais des élements de la vie publique et largement commentés par les médias.

Le coup médias de l'année ?
La revue trimestrielle "Charles" qui remet du fond dans le traitement de l'actualité, à travers les idées et personnalités qui les défendent. En plus, esthétiquement, c'est une réussite. A mettre entre les mains de ceux qui n'ont pas fait - ou qui veulent oublier - Sciences Po.

Le fait d'actualité le plus marquant de l'année ?
Les méthodes des réseaux islamistes qui viennent recruter en France, y compris dans des milieux inattendus, dans la "France périphérique" comme la décrit très bien Christophe Guilly. Le summum ayant été les révélations sur la participation de Français dans des décapitations d'otages occidentaux.

Le mensonge médiatique de l'année ?
Plutôt qu'un mensonge, je parlerais d'enfumage : la gigantesque opération de communication du Medef qui s'est d'abord engagé à créer 1 million d'emplois (c'était écrit sur les pin's !), avant d'embrayer sur d'autres revendications. Le Medef a investi le champ médiatique en 2014. En contrepoint à l'engagement répété par le gouvernement d'inverser la courbe du chômage.

L'émission TV de l'année ?
"Un village français" sur France 3. Depuis des années, des millions de téléspectateurs se passionnent pour cette saga racontant toute une page de l'histoire dont certains aspects font encore débat. Un vrai pari qui s'est étalé sur plusieurs années. Une belle façon de montrer que la télévision témoin de notre époque cela marche.

Le dérapage médias de l'année ?
L'affaire Nabilla. Dès l'origine en fait, le phénomène Nabilla est un dérapage. Mais une fois lancé, difficile pour nous journalistes de ne pas en parler. Mais si Nabilla n'existait pas en tant que phénomène médiatique, je ne suis pas sûr qu'il faudrait l'inventer...

La journaliste de l'année ?
Natacha Polony. Ses interventions dans "Le Grand Journal" de Canal+ déroutent les invités. Une journaliste qui a des convictions bien ancrées, ce qui donne souvent des questions auxquelles les politiques ne sont pas habitués. "Le Grand Journal" permet cette liberté de ton difficile à mettre en oeuvre ailleurs peut-être.

Le flop de l'année ?
La Miss Météo du "Grand Journal", Raphaëlle Dupire (cela ne s'invente pas...). Après 15 jours d'antenne, elle est remerciée. Pour être remplacée par Mr. Poulpe et Alison Wheeler dont je suis un fan !

La personnalité médiatique qui marquera 2015 ?
Le patron de France Télévisions qui sera choisi au printemps prochain...

La Une de presse de l'année ?
Pas une seule, mais une série, celles marquant les 70 ans du retour de la liberté de la presse, après des années d'interdiction ou de censure pendant la guerre. Découvrir ou re-lire le style des éditorialistes et des grandes signatures journalistiques de l'époque, décrivant l'importance d'une presse libre et le bien inestimable que cela représente. Des journalistes qui nous rappellent que ce métier n'est décidément pas comme un autre.

Francis Letellier
Francis Letellier
L'année médias 2019 vue par... Francis Letellier
Francis Letellier : "France Télévisions ne veut pas perdre la crédibilité et l'image du 'Soir 3'".
L'année medias 2017 vue par... Francis Letellier
L'année médias 2016 vue par... Francis Letellier
Voir toute l'actualité sur Francis Letellier
Sur le même thème
l'info en continu
"J'ai été complètement débile" : Carla Bruni-Sarkozy regrette son trait d'humour sur le coronavirus
Radio
"J'ai été complètement débile" : Carla Bruni-Sarkozy regrette son trait d'humour...
"Disparu à jamais" : Finnegan Oldfield et Nicolas Duvauchelle dans la future mini-série de Harlan Coben pour Netflix
Séries
"Disparu à jamais" : Finnegan Oldfield et Nicolas Duvauchelle dans la future...
France Télévisions : Les prétendants à la présidence du groupe
TV
France Télévisions : Les prétendants à la présidence du groupe
Une invitée interrompue par un cambriolage en plein direct sur Sud Radio
Radio
Une invitée interrompue par un cambriolage en plein direct sur Sud Radio
Karine Le Marchand va animer "La France a un incroyable talent" sur M6
TV
Karine Le Marchand va animer "La France a un incroyable talent" sur M6
Sidonie Bonnec, Eglantine Eméyé et Willy Rovelli rejoignent France Bleu
Radio
Sidonie Bonnec, Eglantine Eméyé et Willy Rovelli rejoignent France Bleu
Vidéos Puremedias