L'Assemblée nationale adopte un taux de TVA super-réduit pour la presse en ligne

Partager l'article
Vous lisez:
L'Assemblée nationale adopte un taux de TVA super-réduit pour la presse en ligne
Le patron de <em>Médiapart</em>, Edwy Plenel, a eu gain de cause<em><br /></em>
Le patron de Médiapart , Edwy Plenel, a eu gain de cause © Abaca
La presse en ligne sera finalement soumise au même taux de TVA que la presse papier, soit 2,1% au lieu de 20% précédemment.

Médiapart a gagné son combat. Le journal en ligne d'Edwy Plenel bataillait depuis plusieurs années avec d'autres pure players pour l'alignement de son taux de TVA (fixé à 20%) sur celui, très réduit, dont bénéficie la presse papier (2,1%). L'Assemblée nationale vient ainsi de leur donner satisfaction en adoptant hier, à l'issue d'une procédure accélérée, une proposition de loi du groupe socialiste allant dans ce sens.

À lire aussi
Arrêt d&#039;&quot;On n&#039;est pas couché&quot; : Catherine Barma envisage de poursuivre Laurent Ruquier en justice
TV
Arrêt d'"On n'est pas couché" : Catherine Barma envisage de poursuivre Laurent...
Thomas Hugues fait ses adieux à RTL : &quot;On peut remercier les patrons qui nous virent&quot;
Radio
Thomas Hugues fait ses adieux à RTL : "On peut remercier les patrons qui nous...
&quot;Le Retour du grand blond&quot; : Les films prévus sur France 3 l&#039;après-midi cette semaine
Cinéma
"Le Retour du grand blond" : Les films prévus sur France 3 l'après-midi cette...

Comme l'a rapporté l'AFP, les députés se sont dits soucieux de mettre fin à "une inégalité de traitement" entre les supports papier et web et d'accompagner une "révolution" médiatique. Certains députés ont cependant souligné le risque que la France se retrouve exposée à un contentieux européen pour non-respect des règles sur la TVA.

Redressements fiscaux

Reste maintenant à savoir ce qu'il adviendra des récents redressements fiscaux lancés par Bercy contre plusieurs sites de presse en ligne, dont Médiapart. Ces derniers avaient en effet refusé publiquement depuis plusieurs années de payer le taux de TVA auquel ils étaient normalement assujettis pour ne s'acquitter que du taux super-réduit de la presse papier. Mediapart doit ainsi plus d'un million d'euros au fisc pour la période 2008-2010 et pourrait être redevable de près de six millions d'euros, une fois les exercices 2011 à 2013 ajoutés.

Sur le même thème
l'info en continu
Audrey Crespo-Mara rejoint &quot;Sept à Huit&quot;
TV
Audrey Crespo-Mara rejoint "Sept à Huit"
LCI : Marie-Aline Meliyi remplace Audrey Crespo-Mara la saison prochaine
TV
LCI : Marie-Aline Meliyi remplace Audrey Crespo-Mara la saison prochaine
&quot;Fort Boyard&quot; : De Cyril Gossbo à Little Boo, découvrez les nouveaux personnages de la saison 31
TV
"Fort Boyard" : De Cyril Gossbo à Little Boo, découvrez les nouveaux personnages...
Patrick Balkany fait condamner &quot;Paris Match&quot; après la publication de photos volées
Justice
Patrick Balkany fait condamner "Paris Match" après la publication de photos volées
14 juillet : Gilles Bouleau et Léa Salamé pour interviewer Emmanuel Macron
TV
14 juillet : Gilles Bouleau et Léa Salamé pour interviewer Emmanuel Macron
Historique : M6 va diffuser un film ce samedi soir !
TV
Historique : M6 va diffuser un film ce samedi soir !
Vidéos Puremedias