La fin des nuits blanches sur France Inter

Partager l'article
Vous lisez:
La fin des nuits blanches sur France Inter
France Inter.
France Inter. © DR
En septembre, les émissions en direct la nuit sur France Inter cesseront. Philippe Val, patron de la station, souhaite programmer des rediffusions.

France Inter dormira désormais la nuit. Philippe Val, directeur de la station, a annoncé aux syndicats son intention de supprimer les émissions en direct la nuit à partir de la rentrée. En lieu et place des tranches nocturnes (de minuit à 5 heures), des rediffusions d'émissions de la journée. "Il y aura effectivement des rediffusions en semaine mais nous allons programmé deux vraies nuits le samedi et le dimanche, présentées par Serge Le Vaillant dans les conditions du direct", indique la direction interrogée par Satellifax. En clair, des émissions inédites mais enregistrées quelques heures plus tôt.

À lire aussi
Horaires de début des primes : Le CSA épingle TF1 et TMC
TV
Horaires de début des primes : Le CSA épingle TF1 et TMC
Audiences : "A bras ouverts" leader sur M6 devant France 3, TF1 faible, Arte, C8 et France 5 au million
Audiences
Audiences : "A bras ouverts" leader sur M6 devant France 3, TF1 faible, Arte, C8...
Audiences : "Capitaine Marleau" écrase la concurrence loin devant "Pékin Express", TF1 battue par France 3 en FRDA-50 !
Audiences
Audiences : "Capitaine Marleau" écrase la concurrence loin devant "Pékin Express",...

Zéro enjeu

La diffusion d'émissions la nuit ne présente aucun enjeu stratégique pour la station, Médiamétrie ne mesure pas l'audience à cette heure. "Une page de la radio de service public va se tourner" déplore l'intersyndicale Radio France (CGT, CFDT, SNJ, Sud) dans un communiqué. "Priver les auditeurs d'un accompagnement vivant, c'est dévoyer l'esprit de service public. Cette spécificité du direct la nuit, qui faisait notre différence et notre fierté, va être sacrifiée sous des prétextes éditoriaux, masquant maladroitement les restrictions économiques décidées par la direction d'Inter sur cette tranche", estiment les syndicats. Malgré la suppression des émissions en direct la nuit, un "flashman" assurera les courts JT de la nuit en direct et pourra casser l'antenne en cas d'actualité importante.

commentaires
comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Eurovision 2020 : Franck Riester veut obliger France Télévisions à choisir une chanson en français
TV
Eurovision 2020 : Franck Riester veut obliger France Télévisions à choisir une...
"C à vous" plongé dans le noir en plein dîner
TV
"C à vous" plongé dans le noir en plein dîner
Audiences access 20h : Xavier de Moulins en forme sur M6, "Quotidien" bien devant "TPMP", "Les Marseillais" au plus bas
Audiences
Audiences access 20h : Xavier de Moulins en forme sur M6, "Quotidien" bien devant...
Audiences access 19h : Nagui leader, "Le 19/20" faible, "La villa des coeurs brisés" en forme
Audiences
Audiences access 19h : Nagui leader, "Le 19/20" faible, "La villa des coeurs...
Audiences : "Léo Mattéï" leader pour son retour devant "Envoyé spécial" et "A la Poursuite de demain"
Audiences
Audiences : "Léo Mattéï" leader pour son retour devant "Envoyé spécial" et "A la...
Coronavirus : France 2 proposera une soirée spéciale avec Michel Cymes mardi
TV
Coronavirus : France 2 proposera une soirée spéciale avec Michel Cymes mardi
Vidéos Puremedias