Laurence Ferrari récupère l'interview matinale de CNews

Partager l'article
Vous lisez:
Laurence Ferrari récupère l'interview matinale de CNews
Laurence Ferrari
Laurence Ferrari © CNEWS/Stéphane Grangier
Jean-Pierre Elkabbach sera lui aux commandes d'une hebdomadaire le dimanche.

Laurence Ferrari prend du galon. Comme l'annonce "Le Parisien", c'est elle que CNews a choisi pour succéder à Jean-Pierre Elkabbach à la tête de l'interview matinale à la rentrée. Elle prendra donc le relais du journaliste absent de l'antenne pour raisons de santé depuis octobre 2019 et dont L'intérim était jusqu'à présent assurée par Gérard Leclerc. Laurence Ferrari continuera en parallèle de présenter "Punchline" en avant-soirée. Le début de soirée de la chaîne d'information en continu subira lui aussi quelques changements à la faveur du départ de Thomas Hugues, avec selon toute vraisemblance une nouvelle case incarnée par Julien Pasquet, qui officie actuellement le week-end.

À lire aussi
Léa Salamé : "Il ne faut pas laisser à Pascal Praud les débats politiques"
Radio
Léa Salamé : "Il ne faut pas laisser à Pascal Praud les débats politiques"
"66 minutes" : Quand M6 interviewe une cliente de Kiabi, collaborant avec... Kiabi
TV
"66 minutes" : Quand M6 interviewe une cliente de Kiabi, collaborant avec... Kiabi
"Vous avez la parole" : Eric Dupond-Moretti reproche à France 2 d'avoir fait témoigner une mère endeuillée
TV
"Vous avez la parole" : Eric Dupond-Moretti reproche à France 2 d'avoir fait...

"Laurence est une consoeur loyale"

"C'est un excellent choix. Laurence est une consoeur efficace, combative et loyale", salue Jean-Pierre Elkabbach auprès de nos confrères. Ce rendez-vous du matin évoluera par la même occasion pour recevoir des invités au-delà du spectre politique. Agé de 82 ans et se déclarant désormais "en grande forme", l'ex-matinalier sera quant à lui de retour sur la chaîne d'information en continu du groupe Canal+ dès le mois de septembre. Il présentera une émission politique le dimanche soir, comme le patron de CNews, Serge Nedjar, l'avait déjà annoncé il y a quelques semaines.

Si Gérald-Brice Viret, directeur général des antennes et des programmes du groupe Canal+, salue dans "Le Parisien" les piliers de la chaîne que sont à ses yeux Eric Zemmour, Pascal Praud ou Jean-Marc Morandini, la direction assure que le recrutement de Marion Maréchal, la nièce de Marine Le Pen, n'est pas à l'ordre du jour, contrairement aux rumeurs de ces dernières semaines.

Sur le même thème
l'info en continu
Audiences dimanche : Records pour "Auto moto", "66 minutes" et le "CFC", "Les mystères de l'amour" au plus haut
Audiences
Audiences dimanche : Records pour "Auto moto", "66 minutes" et le "CFC", "Les...
Audiences : Robert de Niro large leader sur TF1, "Murdoch" plus fort que le film de France 2, bon score pour M6
Audiences
Audiences : Robert de Niro large leader sur TF1, "Murdoch" plus fort que le film...
Covid-19 : Les Français très critiques envers les médias
Covid-19 : Les Français très critiques envers les médias
"On est en direct" : Découvrez à quoi ressemble la nouvelle émission de Laurent Ruquier
TV
"On est en direct" : Découvrez à quoi ressemble la nouvelle émission de Laurent...
François Cluzet dézingue Jean-Marie Bigard, "roi des beaufs" et "abruti total"
Radio
François Cluzet dézingue Jean-Marie Bigard, "roi des beaufs" et "abruti total"
Jean-Michel Salvator à la tête de la rédaction du "Parisien"
Presse
Jean-Michel Salvator à la tête de la rédaction du "Parisien"
Vidéos Puremedias