Le placement de produit bientôt ouvert aux divertissements à la télévision ?

Partager l'article
Vous lisez:
Le placement de produit bientôt ouvert aux divertissements à la télévision ?
"Mask Singer"
"Mask Singer" © CHRISTOPHE CHEVALIN - TF1
Cette mesure est prévue dans la future loi sur l'audiovisuel débattue au printemps prochain au Parlement.

Et si les costumes de "Mask Singer" étaient sponsorisés ? Selon une information des "Echos", la future réforme sur l'audiovisuel, qui sera débattue au printemps prochain par les députés français, prévoit l'ouverture pour les chaînes d'informations aux placements de produit sur des programmes dits de "flux", c'est-à-dire les divertissements et les jeux. Selon une récente étude du ministère de la Culture, reprise par le journal économique, cette mesure pourrait représenter un gain d'une quarantaine de millions d'euros.

À lire aussi
Audiences radio été 2020 : Inter leader en baisse, RTL plonge, France Info en forme, Europe 1 au plus bas
Audiences
Audiences radio été 2020 : Inter leader en baisse, RTL plonge, France Info en...
"13 Heures" de TF1 : Marie-Sophie Lacarrau succède à Jean-Pierre Pernaut
TV
"13 Heures" de TF1 : Marie-Sophie Lacarrau succède à Jean-Pierre Pernaut
Laurent Ruquier : "Cela faisait longtemps que je voulais retourner au direct"
Interview
Laurent Ruquier : "Cela faisait longtemps que je voulais retourner au direct"

Plusieurs règles pour encadrer le placement de produit

Décrié chez certains vidéastes de la plateforme de Youtube, le placement de produit existe déjà à la télévision. Il est autorisé dans les clips musicaux, dans les films et dans les fictions télévisées. Du côté des émissions de flux, elles étaient obligées de flouter les marques ou y imposer préalablement une étiquette noire. Toutefois, la loi sur l'audiovisuel prévoit également plusieurs règles pour encadrer cette mesure. Par exemple, il sera interdit de promouvoir des produits comme l'alcool, les médias ou les aliments pour nourrissons.

Par ailleurs, l'Arcom, futur gendarme de l'audiovisuel lorsque le CSA et l'Hadopi fusionneront, aura pour mission de veiller à ce que le placement de produit n'interfère pas dans l'indépendance éditoriale des chaînes de télévisions. De plus, l'ouverture à cette pratique ne devra pas inciter "directement" à l'achat en précisant des réductions ou mettre en avant le produit "de manière injustifiée". Un pictogramme devra aussi apparaître à l'écran lors du placement de produit. Enfin, la future loi sur l'audiovisuel ne permettra pas aux émissions de consommation, d'information, religieuses et destinées aux enfants, de pratiquer le placement de produit.

Sur le même thème
l'info en continu
Kheiron : "J'aimerais beaucoup faire une suite de 'Brutus vs César'"
SVOD
Kheiron : "J'aimerais beaucoup faire une suite de 'Brutus vs César'"
Jean-Luc Mélenchon : "'Marianne' et 'Charlie Hebdo' sont devenus les bagagistes de 'Valeurs Actuelles'"
Presse
Jean-Luc Mélenchon : "'Marianne' et 'Charlie Hebdo' sont devenus les bagagistes de...
Jean-Pierre Elkabbach : "J'essaie de faire mon métier en toute neutralité"
TV
Jean-Pierre Elkabbach : "J'essaie de faire mon métier en toute neutralité"
Audiences samedi : Les JT de TF1 en grande forme, le Tour à un haut niveau, "Trouvez l'intrus" au plus bas
TV
Audiences samedi : Les JT de TF1 en grande forme, le Tour à un haut niveau,...
Audiences : "Meurtres en Pays Cathare" large leader devant "The Voice Kids", "Fort Boyard" se finit au plus bas
TV
Audiences : "Meurtres en Pays Cathare" large leader devant "The Voice Kids", "Fort...
"C à vous" : Fabrice Luchini veut incarner Didier Raoult au cinéma
TV
"C à vous" : Fabrice Luchini veut incarner Didier Raoult au cinéma
Vidéos Puremedias