Le PS mécontent du rachat annoncé de Direct 8 par Canal+

Partager l'article
Vous lisez:
Le PS mécontent du rachat annoncé de Direct 8 par Canal+
Par Julien Lalande Journaliste - Directeur de la publication
Julien Lalande est journaliste pour puremedias.com. Passionné par le monde des médias depuis de longues années, il a co-fondé le site en 2002 lorsqu'il était encore étudiant.
Le logo du PS.
Le logo du PS. © PS
Le parti dénonce un appauvrissement du PAF et rappelle sa préconisation de réduire le nombre de fréquences maximales autorisées pour un même opérateur.

Après les groupes NRJ, M6 et NextradioTV, le Parti Socialiste a lui aussi fait part de sa réaction après l'annonce du rachat de Direct 8 et Direct Star par le groupe Canal+.

À lire aussi
Nicolas de Tavernost quitte M6 après 37 ans à la direction de la chaîne
Business
Nicolas de Tavernost quitte M6 après 37 ans à la direction de la chaîne
Rodolphe Belmer et Ara Aprikian affirment avoir quitté Canal+ à cause de l'interventionnisme de Vincent Bolloré sur les "contenus"
Business
Rodolphe Belmer et Ara Aprikian affirment avoir quitté Canal+ à cause de...
DC Company, propriétaire du site "Le Gorafi", rachète le média en ligne "Konbini"
Business
DC Company, propriétaire du site "Le Gorafi", rachète le média en ligne "Konbini"
Emmanuel Kessler quitte (déjà) ses fonctions à la direction du pôle économique de Prisma Media ("Capital", "Management")
Business
Emmanuel Kessler quitte (déjà) ses fonctions à la direction du pôle économique de...

"Un appauvrissement du PAF"

Cette prise de contrôles de ces deux chaînes de la TNT gratuite "vient remettre en cause l'esprit de la loi qui a conduit au lancement de la TNT dans notre pays" a déploré le secrétaire national du PS chargé des médias, Patrick Bloche. "Après les concentrations opérées autour de TF1 et M6, la part réservée à ce qu'on a appelé les nouveaux entrants est aujourd'hui considérablement amoindrie. (Et) à l'arrivée, tout ce que la TNT pouvait offrir de pluralisme et de diversification potentielle des programmes comme des opérateurs se trouve réduit à peau de chagrin (...) Ce sont les mêmes programmes qui seront exploités à plusieurs reprises sur les différentes chaînes, qu'elles soient historiques ou de la TNT, gratuites ou payantes (...) Les Français seront les principales victimes de cet appauvrissement du paysage audiovisuel français", a-t-il ajouté.

Dans son communiqué, le PS rappelle qu'il préconise le passage de sept à quatre fréquences maximales autorisées pour un seul et même opérateur sur la TNT dans son projet médias pour 2012. Un dispositif qui permettrait de limiter la concentration sur le marché de la télévision.

l'info en continu
"C'est un message envoyé au monde" : France 2 diffuse ce soir la série "In her car", tournée en Ukraine pendant la guerre
TV
"C'est un message envoyé au monde" : France 2 diffuse ce soir la série "In her...
"Je frissonne..." : Bouleversée par un invité, Faustine Bollaert finit en larmes dans "Ça commence aujourd'hui" sur France 2
TV
"Je frissonne..." : Bouleversée par un invité, Faustine Bollaert finit en larmes...
"Les téléspectateurs de 'Sur le front' n'ont pas l'impression de se faire engueuler" : Hugo Clément décrypte le succès de son émission sur France 5
Interview
"Les téléspectateurs de 'Sur le front' n'ont pas l'impression de se faire...
CNews crée la polémique puis "présente ses excuses" après avoir associé "avortement" et "mortalité", l'Arcom saisie
TV
CNews crée la polémique puis "présente ses excuses" après avoir associé...
"Je ne vais pas m'excuser..." : Keiona ("Drag Race France") répond cash aux critiques sur sa présence dans "Danse avec les stars"
TV
"Je ne vais pas m'excuser..." : Keiona ("Drag Race France") répond cash aux...
QR codes dans le "20 Heures" de France 2, sources, temps de parole... France Télévisions joue la carte de la transparence de l'information
TV
QR codes dans le "20 Heures" de France 2, sources, temps de parole... France...