Léa Salamé, Jérôme Rothen, Philippe Caverivière... : Les grands gagnants de la saison radio

Partager l'article
Vous lisez:
Léa Salamé, Jérôme Rothen, Philippe Caverivière... : Les grands gagnants de la saison radio
Léa Salamé reçoit Emmanuel Macron sur France Inter © Nathalie GUYON-FTV
puremedias.com fait le bilan des personnalités ou des programmes qui ont tiré leur épingle du jeu au cours de la saison écoulée.

Ca y est, c'est déjà la fin de saison. puremedias.com en profite pour dresser sa liste des grands gagnants de la saison radio écoulée. Après une année placée sous le signe de l'élection présidentielle, certains rendez-vous se sont démarqués plus que d'autres sur les ondes, comme l'interview de Léa Salamé sur France Inter ou la doublette Salhia Brakhlia et Marc Fauvelle sur franceinfo:. D'autres nouveautés ont transformé l'essai comme "Estelle Midi" ou "Rothen s'enflamme" sur RMC. Et dans le registre de l'humour, le ton piquant de Philippe Caverivière sur RTL a été une belle surprise radiophonique. puremedias.com vous propose un tour d'horizon des principaux succès.

À lire aussi
"On se voit dans les couloirs et on se dit bonjour" : Inès Reg revient sur son altercation avec Natasha St-Pier dans "DALS" sur Europe 1
Radio
"On se voit dans les couloirs et on se dit bonjour" : Inès Reg revient sur son...
RMC : Deux champions de handball rejoignent la radio pour les Jeux Olympiques de Paris 2024
Radio
RMC : Deux champions de handball rejoignent la radio pour les Jeux Olympiques de...
"On est dans la team Inès" : Laurent Ruquier clame son soutien à Inès Reg dans "Les Grosses Têtes"
Radio
"On est dans la team Inès" : Laurent Ruquier clame son soutien à Inès Reg dans...
"Non mais là je pense que c'est une blague" : Pascal Praud piégé par Julien Courbet sur Europe 1
Radio
"Non mais là je pense que c'est une blague" : Pascal Praud piégé par Julien...

A lire également :

Audiences : Quel bilan pour les "13 Heures" de TF1 et de France 2 cette saison ?

Audiences : 5 programmes télé qui auraient mérité mieux

Cyril Hanouna, Bertrand Chameroy, "Mariés au premier regard"... : Les grands gagnants de la saison TV

Marc Fauvelle et Salhia Brakhlia ont porté avec les experts de franceinfo: "Les matins présidentiels" cette saison.
Marc Fauvelle et Salhia Brakhlia ont porté avec les experts de franceinfo: "Les matins présidentiels" cette saison. © Radio France/Christophe Abramowitz

Salhia Brakhlia et Marc Fauvelle sur franceinfo:

Ils ont pesé sur cette campagne présidentielle. Réunis depuis septembre 2020 dans le "8.30" de franceinfo:, le duo Marc Fauvelle-Salhia Brakhlia a innové cette saison avec une déclinaison du "7-9" intitulée "Les matins présidentiels", une version construite collégialement et sur un nouveau plateau autour d'un candidat à la présidentielle. Une vingtaine de matinales ont été estampillées de la sorte cette saison.

Chacun dans leur thématique de prédilection, les chefs de service de franceinfo: (santé, économie, international) étaient ainsi mis à contribution pour placer l'invité politique face à ses contradictions ou approximations. Et ce, dans un temps à la fois suffisamment long pour comprendre la pensée du candidat et limité pour ne pas faire perdre à l'émission son intensité. Marc Fauvelle et Salhia Brakhlia étaient chargés d'inaugurer ce face-à-face de deux heures avec les questions d'actualité et la séquence "Moi président".

À lire aussi : "Bonjour Marine Le Pen" : puremedias dans les coulisses des "Matins présidentiels" de franceinfo:

Façonné par le directeur de franceinfo: Jean-Philippe Baille, déjà à l'origine des "Petits-déjeuners de la présidentielle", émission similaire diffusée sur RTL en 2017, cet exercice - aussi exigeant pour les journalistes et l'invité politique qu'éclairant pour l'auditeur et le téléspectateur - a contribué au succès de la matinale. Entre janvier et mars 2022, Marc Fauvelle, pugnace face à ses invités comme ici avec Christiane Taubira, a ainsi réveillé 786.000 auditeurs, en hausse de 141.000 fidèles sur un an et de 137.000 sur une vague, selon Médiamétrie.

Estelle Denis
Estelle Denis © Abaca

"Estelle Midi" sur RMC

Elle avait quitté la chaîne L'équipe en larmes en fin de saison dernière, saisie par l'émotion. Estelle Denis termine cette fois avec le sourire sur RMC et sur RMC Story. La journaliste sportive, qui a rejoint le groupe Altice à la rentrée pour prendre les rênes d'un nouveau rendez-vous de mi-journée construit autour d'elle, "Estelle midi", a réussi le périlleux pari du changement de chaîne et de programme. Passant de la stricte actualité sportive à l'actualité générale, Estelle Denis a su constituer autour d'elle une solide équipe de chroniqueurs parmi lesquels le spécialiste de l'économie du sport Pierre Rondeau ou le journaliste médias Thierry Moreau, qui avait pourtant mal débuté la saison en traitant à l'antenne les anti-vaccins de "connards", avant de faire son mea culpa.

A la radio, Estelle Denis a signé deux premières vagues encourageantes, avec par exemple 71.000 auditeurs gagnés sur un an sur la période novembre/décembre 2021, pour un total de 314.000 personnes, avant de marquer le pas lors de la dernière vague portant sur janvier/mars 2022 en étant écoutée en moyenne par 244.000 paires d'oreilles (-55.000 sur un an par rapport à l'ancienne émission de la case "Neumann/Lechypre").

A la télévision, l'émission a gagné au fil des semaines et des mois des téléspectateurs supplémentaires, jusqu'à signer son record de saison le 20 juin dernier devant 169.000 téléspectateurs, soit 1,8% du public selon Médiamétrie. En moyenne, "Estelle midi" a pu compter depuis la rentrée sur 97.000 fidèles (1,0% du public). A titre d'exemple, l'émission "Neumann/Lechypre", arrivée sur RMC Story en janvier 2021, avait été suivie jusqu'à la fin de la saison précédente par 56.000 personnes (0,5% du public). Sur la même période, le nouveau show revendique 106.000 fidèles (1,1% des 4+).

Léa Salamé
Léa Salamé © Nathalie GUYON-FTV

Le "7h50" de Léa Salamé sur France Inter

Un ton. Un style. Une marque. Depuis plusieurs années, Léa Salamé s'est imposée en référence de l'interview radio. Cette saison, son "7h50" est encore monté en puissance. Prime time de la station du service public, l'entretien s'est distingué par sa capacité à créer l'événement et à dépasser parfois le cadre - et son horaire -. Se réveiller à 7h50 avec Léa Salamé, c'est la possibilité de vivre un moment de radio.

La diversité de ses invités a également permis à Léa Salamé d'emmener ses auditeurs vers d'autres champs, parfois inconnus pour les paires d'oreilles les plus anciennes. Quelle surprise d'entendre la voix du streameur ZeratoR ou des rappeurs Vald, Fianso et Bigflo et Oli à l'antenne de France Inter. De jolis coups pour une radio généraliste.

"Rothen s'enflamme"
"Rothen s'enflamme" © RMC

"Rothen s'enflamme" sur RMC

La saison dernière, la mayonnaise n'avait pas pris avec Mohamed Bouhafsi en fin d'après-midi. La station aux "Grandes gueules" est donc revenue sur ses fondamentaux, l'opinion et le débat. Et ça a marché ! Avec Jérôme Rothen aux manettes du 18h/20h, RMC a repris du poil de la bête. L'ex-joueur du Paris Saint-Germain a apporté sa patte et s'est imposé, avec son équipe, comme un incontournable du talk de football.

Outre le ton cash du programme, "Rothen s'enflamme", c'est aussi des coups ! C'est le recrutement du controversé Nicolas Anelka dans l'émission en septembre. C'est une interview de deux heures de Kylian Mbappé en octobre. C'est des délocalisations efficaces, comme à Bordeaux, au centre d'entraînement du club en défaillance. C'est une série d'invités de prestige : Florian Thauvin, Patrice Evra, Didier Deschamps, Angel Di Maria, Juninho, Marquinhos, Ronaldinho, André-Pierre Gignac... Et côté audiences, c'est une case qui progresse depuis un an.

Philippe Caverivière
Philippe Caverivière © RTL

Philippe Caverivière sur RTL

Le diesel de l'humour. L'humoriste s'est mué tout au long de la saison en sniper hilarant de la matinale de RTL. Dans l'ombre de Nicolas Canteloup durant une poignée d'années et lancé l'année dernière par Thomas Sotto dans "On refait le monde" sur la station de M6, Philippe Caverivière a apporté ce bon bol d'air frais sur cette antenne pour la moins vieillissante. Sans trop forcer, il a ringardisé Laurent Gerra et ses imitations d'époque et s'est installé en vrai challenger sur le marché de l'humour à la radio, trusté par les comiques de France Inter.

Et lors de cette élection présidentielle, celui qui s'est également illustré dans "On est en direct" sur France 2 n'a pas retenu ses coups face aux personnalités politiques. Sa cible favorite : Marine Le Pen ! Le "Canard enchaîné" a même révélé que la candidate du RN aurait annulé sa venue dans la matinale de RTL à cause de l'une de ses chroniques. Une info qui a d'ailleurs inspiré le trublion pour en faire un fil rouge durant plusieurs billets d'humour.

Ludovic Galtier, Christophe Gazzano, Florian Guadalupe

l'info en continu
"Le Quiz des Champions" : Qui sont les champions qui vont s'affronter face à Cyril Féraud ce soir sur France 2 ?
TV
"Le Quiz des Champions" : Qui sont les champions qui vont s'affronter face à Cyril...
"C'est un choix ouvert" : Bruno Hourcade lève le mystère sur l'un des secrets des "12 coups de midi"
TV
"C'est un choix ouvert" : Bruno Hourcade lève le mystère sur l'un des secrets des...
"Je suis bouleversé" : Ému, Emilien décroche sa huitième étoile mystérieuse dans "Les 12 coups de midi" sur TF1
TV
"Je suis bouleversé" : Ému, Emilien décroche sa huitième étoile mystérieuse dans...
"C'est une première étape" : Cyril Hanouna applaudit le rappel à l'ordre de l'Arcom adressé à Patrick Cohen
TV
"C'est une première étape" : Cyril Hanouna applaudit le rappel à l'ordre de...
Disparition de Marwan Berreni ("Plus belle la vie") : l'enquête pour "recherches des causes de la mort" classée sans suite
Séries
Disparition de Marwan Berreni ("Plus belle la vie") : l'enquête pour "recherches...
"N'oubliez pas les paroles" : Nagui s'excuse en direct après une plaisanterie sur les tueurs en série
TV
"N'oubliez pas les paroles" : Nagui s'excuse en direct après une plaisanterie sur...