Audiences : 5 programmes télé qui auraient mérité mieux

Partager l'article
Vous lisez:
Audiences : 5 programmes télé qui auraient mérité mieux
Par Florian Guadalupe Journaliste
Passionné de sport, de politique et des nouveaux médias, Florian Guadalupe est journaliste pour Puremédias depuis octobre 2015. Ses goûts pour le petit écran sont très divers, de "Quotidien" à "L'heure des pros", en passant par "Touche pas à mon poste", "Koh-Lanta", "L'équipe du soir" et "La France a un incroyable talent".
"District Z" : Présentation de la saison 2 sur TF1 © A.ISSOCK
Ces émissions n'ont pas cartonné en audience. Elles ont pourtant eu le mérite d'innover et d'avoir de l'ambition.

L'originalité n'assure pas forcément le carton d'audience. Cette saison encore, plusieurs émissions innovantes n'ont pas enregistré les scores qu'elles pouvaient espérer. Elles ont pourtant misé sur des innovations technologiques, des thématiques et des mécaniques rafraîchissantes, pour dépoussiérer un PAF de moins en moins excitant. Voici cinq programmes, sélectionnés par puremedias.com, qui auraient peut-être mérité mieux.

À lire aussi
"J'emmerde les journalistes de merde" : Le coup de gueule de Jean-Pascal Lacoste après ses confidences sur Armande Altaï
TV
"J'emmerde les journalistes de merde" : Le coup de gueule de Jean-Pascal Lacoste...
"Ça ne se refuse pas" : Gims justifie sa présence à la cérémonie de clôture de la Coupe du monde de football
TV
"Ça ne se refuse pas" : Gims justifie sa présence à la cérémonie de clôture de la...
"Une caricature du Juif dans les années 40" : Jean-Pierre Elkabbach accuse "Les Guignols" d'antisémitisme sur i24News
TV
"Une caricature du Juif dans les années 40" : Jean-Pierre Elkabbach accuse "Les...
Coupe du monde 2022 au Qatar : Le calendrier complet des retransmissions chaîne par chaîne
TV
Coupe du monde 2022 au Qatar : Le calendrier complet des retransmissions chaîne...

"Hôtel du Temps" sur France 3

"Hôtel du Temps"
"Hôtel du Temps" © Mac Guff

C'était le grand retour de Thierry Ardisson. Le 2 mai dernier, l'animateur en noir a proposé aux téléspectateurs une expérience unique avec une création originale : "Hôtel du temps" sur France 3. Allié à 3e Oeil (Mediawan), l'ex-visage de Canal+ a ressuscité le temps d'un soir Dalida pour une interview hors du commun. Grâce aux technologies du "deep fake" et du "voice cloning", le présentateur a recréé une Dalida plus vraie que nature, qui s'est confiée durant près d'1h45 aux téléspectateurs sur sa vie et sa carrière, ses joies et ses peines.

Le lendemain matin, lors de la publication des audiences de Médiamétrie, le couperet est tombé... 1,40 million de curieux, pour une part de marché de seulement 6,8% des individus de quatre ans et plus. Un véritable échec pour Thierry Ardisson qui avait considéré, quelques jours avant la diffusion, que son lancement serait raté s'il faisait 7% de part d'audience. Dans un entretien au "Parisien" fin mai, il a avoué être "terriblement affecté" par "cette faible audience" : "J'ai été déçu, même abattu". En ayant investi 600.000 euros dans le numéro, l'animateur était en droit de l'être.

"District Z" sur TF1

"District Z"
"District Z" © A.ISSOCK

Le projet d'Arthur de rameuter des jeunes devant la télévision avec des zombies était ambitieux. Après une première saison aux audiences décevantes sur TF1, l'animateur et sa société de production Satisfaction avaient écouté les critiques et les remarques pour proposer une nouvelle mécanique de "District Z", qui a été tourné au Parc Astérix. Le challenge de réunir le plus large public devant le petit écran, en s'inspirant de l'univers des jeux vidéo, était enthousiasmant. Et l'objectif d'immerger encore davantage le public dans cet univers inquiétant était réussi.

Flop le samedi 4 décembre 2021 après la diffusion du premier numéro : 2,03 millions de téléspectateurs, 10,4% de l'ensemble du public et 22,3% sur la cible commerciale des Femmes responsables des achats âgées de moins de cinquante ans (FRDA-50). Puis gueule de bois la semaine suivante avec le deuxième numéro : seulement 1,57 million de joueurs, 7,8% du public et... 17,3% sur les FRDA-50. Pour TF1, les chiffres sont beaucoup trop faibles et l'émission est tout simplement déprogrammée.

"J'étais mal quand j'ai vu les audiences, je l'avoue. Je déteste l'échec. Je cicatrise vite parce que j'ai d'autres programmes. Mais j'étais très triste pour les équipes. On a tous tellement travaillé que c'était difficile à vivre", a confié Arthur au "Parisien" en janvier 2022. Le producteur peut tout de même être fier de ce qu'il a essayé de faire. Les créations originales visant à rajeunir le public se font désormais de plus en plus rares.

"Qui veut être mon associé ?" sur M6

"Qui veut être mon associé ?"
"Qui veut être mon associé ?" © PIERRE OLIVIER/M6

Un bol d'air frais avec une émission sur l'entrepreneuriat, il fallait le faire et M6 l'a fait. Après une première saison aux audiences faiblardes en janvier 2020, le retour de "Qui veut être mon associé ?", produit par Satisfy, a été plus qu'alléchant en début d'année 2022. Avec une mécanique plus fluide, le programme a réussi son pari de démocratiser le monde de l'entreprise, en conservant ses fondamentaux - et le charismatique Marc Simoncini -, tout en faisant appel à de nouveaux profils plus diversifiés chez les investisseurs, comme le jeune fondateur de Feed, Anthony Bourbon - dont le ton en a déconcerté plus d'un - et Jean-Pierre Nadir, expert du voyage, réputé pour son franc-parler.

Si les audiences ont été tout juste correctes sur l'ensemble du public, et même bonnes sur la cible commerciale, "Qui veut être mon associé ?" méritait certainement mieux pour cette saison 2 qui remplissait clairement sa promesse. En moyenne et en audience veille, durant cinq épisodes, ils étaient 1,75 million de personnes à suivre l'émission sur les entrepreneurs, pour une part de marché de 9,0% auprès de l'ensemble du public. L'émission se sauve sur les FRDA-50 avec 19,7% sur la cible commerciale. Produit également apprécié par le patron de M6, Nicolas de Tavernost, "Qui veut être mon associé ?" aura le droit à une troisième saison puisque les castings ont déjà été lancés.

"Leonardo" sur France 2

"Leonardo"
"Leonardo" © Fabio Lovino

Des investissements conséquents... mal récompensés. Avec "Leonardo", France 2 avait mis les petits plats dans les grands en pariant sur une série internationale à gros budget. La fiction avait proposé une plongée audacieuse dans la vie de l'artiste phare du XVIe siècle, avec un cast européen prestigieux : Aidan Turner ("Poldark", "Le Hobbit"), Matilda de Angelis ("The Undoing"), Giancarlo Giannini ("Casino Royale", "Quantum of Solace", "Hannibal"), Freddie Highmore ("Good Doctor") et le Français Hugo Becker ("Je te promets", "Au service de la France", "Osmosis", "Baron noir"). Ce spectacle familial et culturel a mobilisé près de 3.000 personnes et plus de 2.000 heures de production. Sans oublier la magnifique reconstitution d'époque de Florence et Milan.

Mais côté audiences, "Leonardo" a déçu les espoirs placés en elle dès son lancement le 7 février sur la deuxième chaîne (2,10 millions de curieux ; 10,7% du public). Sur les huit épisodes proposés, la fiction n'a fidélisé que 1,57 million de personnes, soit 8,9% de l'ensemble du public. Malgré ces scores décevants en France, la série sera dotée d'une deuxième saison. Il faut dire que contrairement à l'Hexagone, la série a été un succès d'audience de l'autre côté des Alpes.

"En aparté" sur Canal+

"En aparté"
"En aparté" © Philippe Mazzoni/CANAL+

Critiquée par son ancienne incarnation Pascale Clark, "En aparté" est l'une des belles surprises de cette saison 2021/2022. Nathalie Lévy a repris le flambeau avec sobriété et justesse et a même fait oublier sa prédécesseur. Tout au long de l'année, l'émission a proposé de belles séquences émouvantes et des témoignages forts, avec des invités prestigieux : Jérôme Commandeur, Sandrine Kimberlain, Jo-Wilfried Tsonga, Tahar Rahim, Guy Marchand, Emma de Caunes, Philippe Katerine, Michel Drucker, Adèle Exarchopoulos, Tony Parker... Au total, plus de 130 personnalités se sont confiées à coeur ouvert dans l'appartement chaleureux de Flab Prod. Et Canal+ a eu la force de proposer des inédits du lundi au jeudi, insufflant un vent d'air frais dans cette case, occupée par des talks depuis (trop ?) longtemps.

Note négative au tableau : les audiences faibles du programme. "En aparté" n'a jamais décollé. L'émission signe son plus haut le 31 janvier 2022 avec... 265.000 téléspectateurs. En moyenne, sur la saison, l'émission de Nathalie Lévy n'a été suivie que par 137.000 fidèles, pour une part d'audience s'élevant à 0,6% des individus de quatre ans et plus, selon Médiamétrie. Ces chiffres n'ont pas pour autant rebuté la chaîne cryptée qui a prolongé le bail. "En aparté" sera de retour à la rentrée prochaine pour une saison supplémentaire.

l'info en continu
Audiences novembre 2022 : TF1 dopée par la Coupe du monde, France 3 double M6 qui s'effondre, succès confirmé pour LCI
Audiences
Audiences novembre 2022 : TF1 dopée par la Coupe du monde, France 3 double M6 qui...
"Pinocchio", "A couteaux tirés 2", "Emily in Paris"... Quelles sorties sur Netflix en décembre 2022 ?
SVOD
"Pinocchio", "A couteaux tirés 2", "Emily in Paris"... Quelles sorties sur Netflix...
"J'emmerde les journalistes de merde" : Le coup de gueule de Jean-Pascal Lacoste après ses confidences sur Armande Altaï
TV
"J'emmerde les journalistes de merde" : Le coup de gueule de Jean-Pascal Lacoste...
Propos du professeur Perronne dans "Les grandes gueules" : RMC définitivement sanctionnée après la mise en demeure
Justice
Propos du professeur Perronne dans "Les grandes gueules" : RMC définitivement...
Le youtubeur Léo Grasset visé par une plainte pour "viol"
Justice
Le youtubeur Léo Grasset visé par une plainte pour "viol"
"Ça ne se refuse pas" : Gims justifie sa présence à la cérémonie de clôture de la Coupe du monde de football
TV
"Ça ne se refuse pas" : Gims justifie sa présence à la cérémonie de clôture de la...