Les quotidiens nationaux absents des kiosques aujourd'hui

Partager l'article
Vous lisez:
Les quotidiens nationaux absents des kiosques aujourd'hui
Pas de journaux dans les kiosques demain.
Pas de journaux dans les kiosques demain. © Abaca
Les patrons de la presse nationale ont décidé de ne pas mettre en fabrication les quotidiens nationaux datés de mercredi, devançant ainsi la grève lancée chez Presstalis.

Quitte à ne pas être distribués, autant ne pas être imprimés ! Les quotidiens nationaux sont tous absents des kiosques aujourd'hui. Mais la raison de cette absence est inédite : ce sont les patrons de presse qui ont décidé de ne pas envoyer à l'imprimerie leurs journaux datés du mercredi 6 février. Ils devancent ainsi le nouvel appel à la grève lancé chez Presstalis.

À lire aussi
Meetings de Zemmour : L'AFP réfléchit à un dispositif de sécurité pour ses salariés
Presse
Meetings de Zemmour : L'AFP réfléchit à un dispositif de sécurité pour ses...
Une de "Têtu" avec Bilal Hassani : La SNCF et la RATP refusent son affichage dans les gares
Presse
Une de "Têtu" avec Bilal Hassani : La SNCF et la RATP refusent son affichage dans...
"CNews" ferme
Presse
"CNews" ferme
Prisma Media arrête la version magazine de "Néon"
Presse
Prisma Media arrête la version magazine de "Néon"

La vaste restructuration (qui envisage la suppression de 1.250 de ses 2.500 postes) est fortement contestée par les syndicats de cette entreprise chargée de distribuer les journaux. Cet après-midi, la CGT du livre a voté la grève, bloquant ainsi la distribution des journaux de demain. Jusqu'ici assez compréhensifs, les patrons de presse ont ainsi voulu montrer la "gravité exceptionnelle" de la situation, selon les mots du Syndicat de la Presse quotidienne nationale (SPQN).


La grève "fragilise considérablement" les journaux

"Le blocage annoncé met en cause la viabilité économique de la société Presstalis, fait peser un risque insoutenable sur les 30.000 marchands de journaux répartis sur le territoire", s'inquiètent les patrons de presse via le SPQN. "Il fragilise considérablement les sociétés de presse qui subissent des pertes de recettes récurrentes", ajoutent-ils en estimant qu'en quatre mois, une trentaine de mouvements sociaux ont affecté la distribution de leurs titres.

Pour limiter les pertes, les journaux ne seront diffusés que sur internet. Marc Feuillée, patron du Figaro, s'alarme au micro de France Info : "Faute de solution rapide, c'est l'ensemble de la filière industrielle et logistique de la presse qui est gravement menacé, et donc l'existence des journaux".

l'info en continu
"Laissez-vous guider" de retour avec Lorant Deutsch et Stéphane Bern le mardi 28 décembre sur France 2
Programme TV
"Laissez-vous guider" de retour avec Lorant Deutsch et Stéphane Bern le mardi 28...
"Dimanche soir football" : Laurie Delhostal remplacera Marina Lorenzo sur Amazon Prime dès janvier 2022
Sport
"Dimanche soir football" : Laurie Delhostal remplacera Marina Lorenzo sur Amazon...
"Lego Masters" : La saison 2 du programme à succès de M6 débarque à partir du mardi 28 décembre
Programme TV
"Lego Masters" : La saison 2 du programme à succès de M6 débarque à partir du...
Thierry Lachkar nommé président d'ITV Studios France
TV
Thierry Lachkar nommé président d'ITV Studios France
Meetings de Zemmour : L'AFP réfléchit à un dispositif de sécurité pour ses salariés
Presse
Meetings de Zemmour : L'AFP réfléchit à un dispositif de sécurité pour ses...
"Le voyageur" : Bruno Debrandt succède à Eric Cantona ce soir sur France 3
Programme TV
"Le voyageur" : Bruno Debrandt succède à Eric Cantona ce soir sur France 3