"Libération" : la procédure de droit d'alerte déclenchée

Partager l'article
Vous lisez:
"Libération" : la procédure de droit d'alerte déclenchée
Par Julien Bellver Rédacteur en chef

Co-rédacteur en chef de puremedias.com, Julien Bellver est diplômé de l'Institut Pratique de Journalisme (IPJ). Passionné par les nouvelles technologies et les médias, il a collaboré à plusieurs émissions...

Les salariés de Libération devraient appliquer leur droit d'alerte.
Les salariés de Libération devraient appliquer leur droit d'alerte. © Abaca
Cette procédure permet au comité d'entreprise d'alerter la direction sur les comptes du journal.

Rien ne va plus à "Libération". Après la démission de Nicolas Demorand, le départ d'Anne Lauvergeon du conseil de surveillance et de Philippe Nicolas du directoire, la procédure de "droit d'alerte" a été déclenchée par le comité d'entreprise. Le droit d'alerte peut être activé quand les salariés ont à leur connaissance des faits "de nature à affecter de manière préoccupante la situation économique de l'entreprise" (article L 2323-78 du Code du Travail). Il permettra aux salariés de formuler des questions par écrit aux actionnaires.

À lire aussi
"Il faut défendre nos droits !" : "Le Monde" signe un partenariat avec ChatGPT
Presse
"Il faut défendre nos droits !" : "Le Monde" signe un partenariat avec ChatGPT
Laurence Ferrari, nommée présidente de la marque "JDD", lance "JDNews", un nouvel hebdomadaire pour concurrencer "Paris Match"
Presse
Laurence Ferrari, nommée présidente de la marque "JDD", lance "JDNews", un nouvel...
"Une opération de dénigrement" : Passe d'armes entre Radio France et "Le Figaro Magazine" après un article sur l'audiovisuel public
Presse
"Une opération de dénigrement" : Passe d'armes entre Radio France et "Le Figaro...
"La ministre de la Culture sort de son rôle" : "Libération" dénonce les "propos indignes" de Rachida Dati sur RTL
Presse
"La ministre de la Culture sort de son rôle" : "Libération" dénonce les "propos...

Depuis plusieurs semaines, le journal est en crise. Les tensions entre la direction et les salariés se cristallisent autour de l'avenir éditorial du journal. Chroniquement déficitaire, Libé a perdu entre 1 à 1,5 million en 2013 alors que ses ventes ont baissé de 15% l'année dernière. Plombé par une dette de 6 millions d'euros, les salaires pourraient ne pas être versés en février. La rédaction s'est déjà vivement opposée à un projet de la direction de transformer le journal en "réseau social". "Nous sommes un journal", ont ré-affirmé les journalistes à la Une de leur quotidien il y a peu.

Nouveau directoire

Ce matin, François Moulias, nommé membre du directoire en janvier dernier, a remplacé Nicolas Demorand à la tête du titre, a révélé puremedias.com. Ce proche de l'actionnaire Bruno Ledoux prend donc la place de Philippe Nicolas, qui était seul à la tête du directoire depuis le départ de Demorand avant d'être débarqué hier. De numéro trois, François Moulias est donc devenu numéro un. "C'est un putsch", se désolent les journalistes.

Par ailleurs, Pierre Fraidenraich, ex-patron d''i-TELE et actuellement à Canal+, a été nommé au conseil de surveillance du quotidien. "Sans dévoiler la teneur de ce qui a été annoncé au cours de ce conseil de surveillance (hier, mercredi NDLR), nous pouvons seulement écrire qu'ont été prises des décisions importantes et très inquétantes quant à l'avenir du journal", écrivait Libé ce matin. On devrait en savoir plus demain dans les colonnes du journal.

Libération
Libération
"Libération" accusé de "fake news" : La direction s'explique après la Une polémique contenant une photo générée par l'IA
"Une procédure indigne d'un pays démocratique" : Trois journalistes de "Libération" convoqués par la police judiciaire de Lille
Une journaliste de "Libération" écartée d'un déplacement d'Emmanuel Macron au Gabon
"Des méthodes de voyou" : Jordan Bardella annonce attaquer "Libération" pour diffamation après un article sur ses impôts
Voir toute l'actualité sur Libération
l'info en continu
"Un artiste doit garder une part de mystère" : Bigflo "regrette" d'avoir participé à la version Noël des "12 coups de midi" sur TF1
TV
"Un artiste doit garder une part de mystère" : Bigflo "regrette" d'avoir participé...
Box-office : "Un p'tit truc en plus" règne toujours en maître, "Furiosa" fait son entrée sur le podium
TV
Box-office : "Un p'tit truc en plus" règne toujours en maître, "Furiosa" fait son...
"On ne s'attendait pas du tout à ça" : Surprise, quatre nominés cette semaine dans "Secret Story" sur TF1 !
TV
"On ne s'attendait pas du tout à ça" : Surprise, quatre nominés cette semaine dans...
"La honte absolue !" : La France insoumise appelle au boycott de l'interview de Benyamin Netanyahou sur LCI
Politique
"La honte absolue !" : La France insoumise appelle au boycott de l'interview de...
"J'ai besoin de réfléchir sérieusement" : Inès Vandamme émet des doutes sur son avenir à "Danse avec les stars" sur TF1
TV
"J'ai besoin de réfléchir sérieusement" : Inès Vandamme émet des doutes sur son...
"Ils sont libres de venir à tout instant" : Laurence Ferrari incite Raphaël Glucksmann et Marie Toussaint à participer au débat de CNews
TV
"Ils sont libres de venir à tout instant" : Laurence Ferrari incite Raphaël...