Licenciement d'Aude Lancelin : "L'Obs" condamné à lui verser 90.000 euros

Partager l'article
Vous lisez:
Licenciement d'Aude Lancelin : "L'Obs" condamné à lui verser 90.000 euros
Aude Lancelin
Aude Lancelin © Abaca
L'ex-numéro 2 du journal réclamait la nullité de son licenciement aux prud'hommes.

Le verdict est tombé. Selon "L'Express", l'hebdomadaire "L'Obs" a été condamné à verser 90.000 euros vendredi pour le licenciement d'Aude Lancelin en mai 2016. Devant la section encadrement du conseil des prud'hommes de Paris, l'ex-numéro 2 du journal réclamait la nullité de son licenciement. Finalement, la décision des prud'hommes lui a donné partiellement raison puisque le licenciement n'a pas été considéré "nul", mais sans cause réelle et sérieuse. Elle a ainsi reçu un cinquième de sa demande initiale (460.000 euros).

À lire aussi
Le chauffeur d'Alain Weill licencié pour faute grave... après son passage dans "C à vous"
TV
Le chauffeur d'Alain Weill licencié pour faute grave... après son passage dans "C...
Pascal Praud : "France Inter, c'est de la propagande !"
TV
Pascal Praud : "France Inter, c'est de la propagande !"
COVID-19 : Une comédienne de "Plus belle la vie" remplacée de manière temporaire sur France 3
Exclusivité
COVID-19 : Une comédienne de "Plus belle la vie" remplacée de manière temporaire...

"Ce licenciement a été décidé par les actionnaires"

Selon l'avocat d'Aude Lancelin, l'ancienne directrice adjointe de "L'Obs" "agaçait l'Elysée et ce licenciement a été décidé par des actionnaires" du journal en raison uniquement de ses opinions. En effet, l'ex-responsable des pages "Débats" de l'hebdomadaire aurait fait les frais de ses divergences avec Matthieu Croissandeau, le directeur de la rédaction. Une tribune signée par une quarantaine d'intellectuels avait été publiée pour soutenir la journaliste.

De son côté, elle avait écrit un livre "Le monde libre" en octobre 2016, dans lequel elle avait expliqué que son éviction était liée à des motivations politiques. Selon Aude Lancelin, la direction lui aurait fait payer d'avoir trop donné la parole à "la gauche de la gauche" dans les pages "Débats". La journaliste a d'ailleurs reçu le prix Renaudot de l'essai 2016 avec ce livre. Ce prix avait provoqué la colère de Jean Daniel, le fondateur de "L'Obs", qui s'était fendu d'une tribune au vitriol contre l'ouvrage d'Aude Lancelin. Puis, en mars 2017, elle avait rejoint la rédaction d'"Arrêts sur images", avant de soutenir le projet "Le Média", initié par la France Insoumise, qui révélera les journalistes de sa rédaction dimanche prochain.

Aude Lancelin
Aude Lancelin
Aude Lancelin démissionne de la présidence du "Média"
"L'Obs" : Jean Daniel dézingue l'ouvrage d'Aude Lancelin
Virée de "L'Obs", Aude Lancelin dénonce une "purge politique"
Sur le même thème
l'info en continu
"Manifest" : La série phénomène de TF1 revient pour une saison 2 le 10 novembre
Programme TV
"Manifest" : La série phénomène de TF1 revient pour une saison 2 le 10 novembre
Thierry Ardisson (P3) : "Vincent Bolloré a abîmé la marque Canal+"
Thierry Ardisson (P3) : "Vincent Bolloré a abîmé la marque Canal+"
"Boyard Land" : Le spin-off de "Fort Boyard" revient le 7 novembre sur France 2
Programme TV
"Boyard Land" : Le spin-off de "Fort Boyard" revient le 7 novembre sur France 2
"Stars à nu" : Découvrez les 13 personnalités de la saison 2 sur TF1
TV
"Stars à nu" : Découvrez les 13 personnalités de la saison 2 sur TF1
Thierry Ardisson (P2) : "La pub m'a appris le travail bien fait et m'a donné le goût de la forme"
Interview
Thierry Ardisson (P2) : "La pub m'a appris le travail bien fait et m'a donné le...
Le chauffeur d'Alain Weill licencié pour faute grave... après son passage dans "C à vous"
TV
Le chauffeur d'Alain Weill licencié pour faute grave... après son passage dans "C...
Vidéos Puremedias