Macron, "candidat des médias" selon Montebourg

Partager l'article
Vous lisez:
Macron, "candidat des médias" selon Montebourg
Arnaud Montebourg dans "Télématin" ce mercredi. © France 2
L'ancien parlementaire socialiste était invité de "Télématin" sur France 2.

"En marche" pour 2017 ! Depuis hier soir, une majorité des médias s'est cristallisée autour de l'annonce ce matin de la candidature à la présidentielle d'Emmanuel Macron. Si l'ancien ministre de l'Economie de François Hollande n'a pour le moment pas prononcé un seul mot à ce sujet, le lancement de sa campagne électorale est le sujet le plus traité dans les journaux et le plus abordé dans les interviews aujourd'hui.

À lire aussi
Diffusion Coupe du monde de rugby 2019 : Le calendrier des retransmissions chaîne par chaîne
TV
Diffusion Coupe du monde de rugby 2019 : Le calendrier des retransmissions chaîne...
Crise à "Télématin" : En larmes, Danielle Moreau prend la défense des chroniqueurs de la matinale de France 2 (MAJ)
TV
Crise à "Télématin" : En larmes, Danielle Moreau prend la défense des chroniqueurs...
Eric Zemmour devient chroniqueur sur CNews dès lundi à 19h
TV
Eric Zemmour devient chroniqueur sur CNews dès lundi à 19h

"Il en est à sa 75e Une de magazine"

Invité ce matin dans "Télématin" sur France 2, Arnaud Montebourg, candidat à la primaire de la gauche, a été interrogé dès la première question par Caroline Roux sur son ancien successeur à Bercy. "J'ignore qui est Emmanuel Macron, quelles sont ses orientations, lui-même se définit ni droite, ni gauche. Pour moi, il est un peu monsieur X. Il a une équipe de campagne très étoffée, la quasi-totalité des magazines, beaucoup d'organes de presse", a répondu l'ancien député.

Selon le défenseur du "Made in France", Emmanuel Macron "est le candidat des médias, mais il reste à démontrer s'il a des propositions pour transformer le pays". "Il en est à sa 75e Une de magazine sans avoir fait une seule proposition (...) Evidemment, seule la presse régionale s'intéresse à ma candidature, pas la presse nationale", a-t-il poursuivi amèrement. Il estime que "le problème médiatique est un problème mondial" avec "quelques organes de presse (qui) s'emparent des choix politiques." puremedias.com vous propose de visionner la séquence.

Arnaud Montebourg
Arnaud Montebourg
Arnaud Montebourg s'explique sur sa gaffe avec Fabienne Sintes
"On n'est pas couché" : Maitre Gims imite Arnaud Montebourg
Quand Arnaud Montebourg zappe Fabienne Sintes sur franceinfo
Voir toute l'actualité sur Arnaud Montebourg
Autour de Arnaud Montebourg
commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
danielson

Juppé est mort politiquement!



Szut

encore de la récup...



L'Œil de Moscou

Macron veut libéraliser davantage l'économie que Juppé. D'ailleurs, même s'il s'en cache, il veut faire sauter les 35 heures. Je pense qu'il irait aussi un peu plus loin que Juppé dans l'assouplissement des règles structurant le monde de l'entreprise et celles structurant le Code du travail - " Aujourd’hui, nous avons un droit du travail qui est très rigide puisqu’il est essentiellement défini par la loi, avec des règles qui sont les mêmes pour tous les secteurs et tous les acteurs de notre économie".
Effectivement, il est plus souple que Juppé concernant l'immigration et toutes les "avancées sociétales" mais c'est justement pour ça que j'ai bien précisé "plus à droite économiquement parlant".

Sarkozy à l'extrême droite ? Sur le papier seulement. Car dans la réalité, il est aussi mou et tiède que Cazeneuve. Je vais le répéter une énième fois, mais j'attends toujours son fameux coup de karcher.



guilem2

Tout dépend de ce qu'on appelle libéralisme. Si le libéralisme, c'est l'économie de marché, alors vous avez parfaitement raison puisque nous sommes presque tous des libéraux. Si le libéralisme, c'est la religion inconditionnelle du saint Marché, alors si, le libéralisme pur est synonyme d'inégalité, parce qu'il laisse le fort écraser l'autre sans régulation.

Macron est loin d'être un monstre, Juppé non plus, mais je répète que j'ai du mal, idéologiquement, à les séparer. La deuxième gauche et la droite centriste ca a toujours été un peu pareil pour moi. Mais je ne demande qu'à être convaincu, vos remarques sont intéressantes. Qu'est ce qui différencie Macron et Juppé sur le temps de travail, par exemple?



Greengan

Economiquement, Juppé et Macron ce n'est pas la même chose. 35h, fonctionnaires par exemple. Pas la même chose non plus sur la justice. Pas la même chose sur les immigrés. Juppé est (bien) à droite. Sarkozy est à l'extrême droite.



Greengan

Rien que sur les fonctionnaires et les 35h il y a un monde entre Macron et Juppé. Ça, c'est du concret. Le libéralisme n'est pas synonyme d'inégalité, vous savez..



Backpacker

Pas faux. Mais Montebourg l'a aussi cherché. Il me semble qu'îl mettait plus en scène sa vie privée. Et puis, franchement, au niveau romance, contrairement à Montebourg qui s'affichait avec la sublime Pulvar et la jolie Filipetti, Macron ne fait pas rêver!!! Sans parler des rumeurs récurrentes sur sa prétendue homosexualité et de sa fausse love story avec sa professeure d'épouse...



walter

J'ai l'impression qu'on nous a surtout vendu de la romance people chez Montebourg. Avec Macron, j'ai le sentiment désagréable qu'on nous vend le prochain Président...



Devine

On va se manger des articles sur Macron toute la semaine mais pas un seul article sur Takieddine ou sur la connivence de Gattegno avec les émissaires libyens de Sarkozy.



oursin1

l'habitat Montebourg comme disait Canteloup !



Backpacker

Oui tout à fait. Sinon, il y a toujours eu un "chouchou" des médias. Et les médias fonctionnent comme des girouettes. C'est le jeu des 3 L : "Je lèche, je lâche et je lynche".
Quant à Montebourg, il a déjà eu son heure de gloire il me semble, et bien avant de devenir ministre! Il fut un temps où les médias ne lui lâchaient pas la grappe. Et lui aussi faisait toutes les couv', notamment avec Pulvar et Filipetti, mais sans doute a-t-il perdu la mémoire...



walter

Oui c'est sûr, sauf qu'à la fin, quand elle sera au second tour comme on s'y attend, il y a 95% de chances pour que, quel que soit celui qui arrive à s'imposer dans cette multiplication de candidatures, la grande majorité des Français se réunisse pour le faire accéder à l'Élysée et c'est peut-être pour ça qu'ils sont massivement tentés.

Il y a peut-être un peu de jalousie dans les propos de Montebourg mais le fond me parait tout à fait pertinent.



Backpacker

Oh le vilain jaloux! Reste que cette candidature de Macron est plus que salutaire car celui-ci va sucrer autant de voix de gauche que de droite modérées.
C'est un coup d'épée contre Juppé surtout car les électeurs de gauche pourront voter pour Macron à la place.
Mais tout cela est risqué, car en multipliant les candidatures au centre, il y en a une, dont l'électorat n'est pas du tout versatile, qui peut se frotter les mains.



L'Œil de Moscou

Celui que je n'avais absolument pas vu venir est François Fillon. Alors lui, il m'épate. Je ne sais pas s'il tire sa force de la faiblesse de Sarko, du piétinement de Le Maire ou du plafonnement de Juppé, mais il a réussi un tour de force en revenant de nulle part. C'est le come-back de l'année.



L'Œil de Moscou

"Juppé est biiien plus à droite que Macron"

D'un point de vue sociétal oui, mais pas d'un point de vue économique.

"Si vous prenez encore Juppé pour un centriste"

Je classe Juppé au centre droit.
Sa grande qualité est qu'il n'est perçu comme ni trop de droite par les centristes et ni trop au centre par les droitistes. En fait, il s'annihile tout seul. Voilà pourquoi il ne fera rien une fois élu. En même temps, ça tombe bien puisqu'il ne promet rien.



guilem2

Etre jeune n'est pas une ligne politique. La différence entre Juppé et Macron, c'est surtout que Juppé assume son appartenance à la droite. Macron fait de la gauche sociét', mais économiquement je vois quelqu'un, comme les candidat de la primaire à droite, qui veut continuer à déréguler, à désengager l'Etat et a fabriquer de l'inégalité.

La pseudo "originalité" de Macron, c'est un discours démago à l'anglo saxonne sur le thème: "il faut laisser réussir ceux qui veulent" qui fait dynamique et qui occulte le corolaire darwinien: il faut laisser crever les autres, parce que l'existence d'un individu se mérite.



Greengan

Juppé est biiien plus à droite que Macron. Si vous prenez encore Juppé pour un centriste, regardez ses amis et regardez ses propositions.

Macron est un homme jeune qui n'a pas fait 30 ans de politique (comme Montebourg), a bossé dans le milieu privé et a des idées assez originale, mais surtout une culture politique et une colonne vertébrale.
Je pense que c'est exactement l'inverse de ce profil qui pousse les gens vers le FN.



Greengan

Jalousie, quand tu nous tiens...



oursin1

Candidat des medias, je veux bien, mais c'est quand même juste une formule. Des unes de magazine, bien d'autres politiques que Macron en ont fait. Un grand nombre même. y compris les épouses ou enfants. Et en cherchant bien, Montebourg lui même..
Le même Montebourg qui pleurniche que seule la presse régionale s'intéresse à sa candidature...
Rappelons lui aussi qu'il est pour l'instant seulement candidat à la primaire socialiste. S'il en sort vainqueur, nul doute que la presse et ses unes ne lui déplairont pas



prof2tout

Macron , candidat des médias et envoyé spécial en mission de conquête par les financiers d'affaires .



prof2tout

Parce qu'il représente la finance , ils ne perdent pas le nord les médias .



norbertgabriel

Etant donné la récente expérience avec "la candidate des médias" c'est pas un bon signe pour lui....



prof2tout

Tout a fait , il sort du même moule et a le même parcours qu'un Giscard et quelques autres (ENA , Finance d'affaire etc..), rien de nouveau si ce n'est qu'il est plus jeune , mais ses dents qui rayent le parquet vont le trahir avant longtemps .



guilem2

Politiquement, Juppé et Macron ce sont exactement les mêmes.

Ce mec depuis le début est une bulle qui ne repose sur rien. Et qui est clairement poussée par une énorme campagne de com'. Montebourg m'agace, mais il énonce une évidence pour le coup.

Je pense que Macron est exactement l'incarnation de ce qui pousse les gens vers le FN. Ou vers Trump aux Etats-Unis.



Château de Boigne

Vu la manière dont Juppé est prédit comme éliminé du premier tour, ça se pourrait également.



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Tous les programmes de la télé du 2 au 8 novembre 2019
Programme TV
Tous les programmes de la télé du 2 au 8 novembre 2019
"L'Express" : La SDJ et les syndicats accusent Alain Weill de "sacrifier" l'hebdomadaire
Presse
"L'Express" : La SDJ et les syndicats accusent Alain Weill de "sacrifier"...
La SDJ de Canal+ demande à CNews de "ne pas continuer sa collaboration avec Eric Zemmour"
TV
La SDJ de Canal+ demande à CNews de "ne pas continuer sa collaboration avec Eric...
"Nina" : La saison 5 arrive le 6 novembre sur France 2
Programme TV
"Nina" : La saison 5 arrive le 6 novembre sur France 2
"Mask Singer" : TF1 lance son concours événement le 8 novembre
Programme TV
"Mask Singer" : TF1 lance son concours événement le 8 novembre
"L'émission pour la Terre" : France Télé donne ce soir le coup d'envoi de sa programmation dédiée à l'Environnement
Programme TV
"L'émission pour la Terre" : France Télé donne ce soir le coup d'envoi de sa...
Vidéos Puremedias