Malaise dans "Le Grand Journal" : Edouard Baer "gêné" par une transition de Maïtena Biraben

Partager l'article
Vous lisez:
Malaise dans "Le Grand Journal" : Edouard Baer "gêné" par une transition de Maïtena Biraben
Malaise dans "Le Grand Journal" avec Edouard Baer © DR
Hier soir, Edouard Baer a fait part de sa gêne face aux mélanges des genres à l'émission de Canal+.

L'infotainment en question. Equilibre subtil entre information et divertissement, ce genre d'émissions fait souvent débat lorsque le mélange des genres ne prend pas. Ce dernier a été relancé hier par Edouard Baer sur le plateau du "Grand Journal". Invité avec Sandrine Kiberlain dans l'émission de Maïtena Biraben pour parler de leur dernier film, les deux acteurs se sont retrouvés entourés de Luc Chatel et de Yann, un militant anonyme de "No border", une organisation pro-migrants d'extrême-gauche.

À lire aussi
"Demain nous appartient" : Le feuilleton de TF1 de retour dès le 15 juin à un nouvel horaire
Séries
"Demain nous appartient" : Le feuilleton de TF1 de retour dès le 15 juin à un...
Cinéma : Les films prévus l'après-midi ce week-end sur France 2
Programme TV
Cinéma : Les films prévus l'après-midi ce week-end sur France 2
Ophélie Radureau-Viaene ("Télématin") : "Laurent Bignolas sera reconduit la saison prochaine"
Interview
Ophélie Radureau-Viaene ("Télématin") : "Laurent Bignolas sera reconduit la saison...

"Je suis un peu gêné, je vous le dis franchement"

Ce dernier et le responsable Les Républicains ont longuement évoqué la crise des migrants à Calais après les incidents du week-end dernier. Leur discussion a été notamment interrompue par l'intervention de Mathieu Madénian venu faire des blagues sur la sortie du livre de Nicolas Sarkozy, "La France pour la vie", après une transition acrobatique de Maïtena Biraben.

La discussion a ensuite repris sur les migrants. Maïtena Biraben a notamment demandé à Sandrine Kiberlain son avis sur les violences de samedi dernier. "Alors là... Je n'ai pas envie de me prononcer là-dessus. C'est trop sensible", a répondu l'actrice, gênée. Après une dernière intervention du militant "No border", Maîtena Biraben a clos le sujet en évoquant les suites judiciaires des évènements de samedi. Elle a ensuite enchaîné comme elle a pu avec le film d'Edouard Baer et Sandrine Kiberlain en lançant immédiatement après : "Vous demandiez, Luc Chatel, quand sortait le film de vos voisins. Ca sera mercredi prochain sur les écrans. Edouard Baer et Sandrine Kiberlain dans 'Encore heureux' de Benoît Graffin".

Une transition qui a fait grincer des dents les deux acteurs. "C'est un enchaînement remarquable. Non mais vous vous rendez compte ?", a ainsi ironisé Edouard Baer. "C'est la vie !", a rétorqué Maïtena Biraben. "Non, la vie c'est une séparation des choses. Tout n'est pas imbriqué dans la vie. On ne peut pas tout traiter de la même façon. Je suis un peu gêné, je vous le dis franchement", a-t-il confié.

"Il ne faut pas recevoir les politiques avec autant de dérision"

L'acteur de "Mensonges et trahison" a ensuite livré une réflexion plus générale : "Je trouve par exemple qu'il faut aider l'époque. Je trouve que les hommes politiques doivent nous aider avec moins de communicants. Et de notre côté : mettre un peu moins de dérision. Je trouve qu'il ne faut pas recevoir les politiques avec autant de dérision", a-t-il estimé. "Je trouve que tout était pourri... Tout à coup, Nicolas Sarkozy... Ahahah, c'est drôle, 'La France pour la vie'...", a ajouté Edouard Baer, rejouant la séquence d'avant. "Moins de communication, moins de dérision, plus de lien d'homme à homme", a finalement résumé l'acteur quelques instants plus tard.

Evoquant ensuite les prises de parole des acteurs sur les faits d'actualité, il a lancé à Luc Chatel : "On est moins renseignés que vous. On est citoyen. De citoyen à citoyen, vous voyez quelqu'un dans la merde, vous lui tendez la main. Mais à un niveau politique c'est autre chose. Si je vois quelqu'un qui tombe, j'essaye de le ramasser. Mais si je vois la société qui s'effondre, je n'ai pas de solution", a-t-il expliqué.

"C'est pour ça qu'on interpelle le politique sur la solution et qu'on interpelle l'individu sur la citoyenneté. C'était l'idée en tout cas", a alors fait remarquer Maïtena Biraben. "Ca, c'est une très jolie phrase. Eh bien voilà ma réponse sur la citoyenneté", a répondu Edouard Baer. "Très bien. Je l'entends très bien", a conclu Maïtena Biraben. puremedias.com vous propose de revoir cette séquence.

Edouard Baer
Edouard Baer
Edouard Baer de retour sur France Inter dès lundi !
Festival de Cannes 2019 : Édouard Baer rempile en tant que maître de cérémonie
Quand Edouard Baer confond François-Xavier Bellamy (LR) avec un vigile dans le hall de Radio France
Sur France Inter, Edouard Baer et Alain Chabat s'incrustent en direct sur L'Equipe !
Voir toute l'actualité sur Edouard Baer
Autour de Edouard Baer
  • Clovis Cornillac
  • Audrey Tautou
  • Gérard Darmon
  • Isabelle Nanty
  • Alexandre Astier
  • Alice Taglioni
  • Francois Rollin
Sur le même thème
l'info en continu
Cinéma : Les films prévus l'après-midi ce week-end sur France 2
Programme TV
Cinéma : Les films prévus l'après-midi ce week-end sur France 2
Excès de vitesse : Jean-Jacques Bourdin et Anne Nivat envoient un communiqué aux gendarmes
TV
Excès de vitesse : Jean-Jacques Bourdin et Anne Nivat envoient un communiqué aux...
LCI : "Audrey & Co" s'arrêtera à la fin de la saison
TV
LCI : "Audrey & Co" s'arrêtera à la fin de la saison
"N'oubliez pas les paroles" : Découvrez les 18 candidats du tournoi des maestros sur France 2
TV
"N'oubliez pas les paroles" : Découvrez les 18 candidats du tournoi des maestros...
Moussa ("Koh-Lanta) : "J'aurais aimé faire une alliance avec les héros"
Interview
Moussa ("Koh-Lanta) : "J'aurais aimé faire une alliance avec les héros"
Audiences access 20h : "Quotidien" et "C à vous, la suite" en baisse, "28 minutes" et "C'est Canteloup" en forme
Audiences
Audiences access 20h : "Quotidien" et "C à vous, la suite" en baisse, "28 minutes"...
Vidéos Puremedias