Marc, gagnant de "Koh-Lanta" 2015 : "Je suis assez incompris"

Partager l'article
Vous lisez:
Marc, gagnant de "Koh-Lanta" 2015 : "Je suis assez incompris"
Marc, gagnant de "Koh-Lanta" 2015
Marc, gagnant de "Koh-Lanta" 2015 © BUREAU233/ALP/TF1
Sacré gagnant de l'édition 2015 de "Koh-Lanta", le candidat controversé revient sur son parcours et ses choix.

Le grand gagnant de "Koh-Lanta", c'est lui. Fan de l'émission et aventurier entraîné, Marc s'est imposé vendredi face à Chantal en remportant neuf des onze voix du jury final. Le père de famille n'a pourtant pas réussi à faire oublier à d'autres candidats ses choix et ses stratégies, que des téléspectateurs lui ont également reproché. Pour puremedias.com, Marc évoque son parcours dans "Koh-Lanta", son choix de donner tous ses gains à une association caritative ou encore la perception du public et les coulisses du départ de Cédric.

À lire aussi
Audiences : "Fort Boyard" devancé par "Roches noires", TF1 au plus bas avec Franck Dubosc
TV
Audiences : "Fort Boyard" devancé par "Roches noires", TF1 au plus bas avec Franck...
Audiences : Journée noire hier pour TF1
Audiences
Audiences : Journée noire hier pour TF1
"Koh-Lanta" : Les 24 candidats des "4 Terres"
TV
"Koh-Lanta" : Les 24 candidats des "4 Terres"

l LIRE AUSSI : Chantal : "Ma plus grosse erreur, c'est de m'être trop excusée"

Propos recueillis par Charles Decant.

Dans quel état d'esprit êtes-vous ?
On est lundi, j'ai gagné "Koh-Lanta" vendredi soir donc... ça me fait plaisir !

Vous vous attendiez à gagner ?
Je vous avoue que, suite au conseil, à ce qui s'est passé, je m'attendais tout à fait à gagner.

Vous aviez discuté avec certains des autres aventuriers de ce vote ? Ca fait plusieurs mois que vous êtes tous rentrés...
On essaie de rester discret sur ce qui s'est passé. Même certains aventuriers ne savaient pas comment s'étaient déroulés les votes, notamment ceux qui partent avant la réunification. On ne discute pas de ça. Je ne vais pas dire que c'est tabou mais c'est un point qu'on n'aborde pas trop.

"Avant mon départ, j'ai contacté mon notaire"

Vous avez décidé de donner les 100.000 euros à une association. Ca a toujours été prévu ?
Oui. Avant mon départ, j'ai contacté mon notaire. Il y a un secret professionnel avec le notaire, donc je lui ai dit que j'allais participer à "Koh-Lanta" et que je souhaitais faire un acte notarié dans lequel je signifiais que je donnais mes gains de finaliste - c'est 100.000 euros pour le gagnant et 10.000 pour le deuxième - à une association qui s'occupe d'enfants.

Vous en aviez parlé aux autres candidats pendant l'aventure ?
J'ai eu l'occasion d'en parler avec Cédric avec qui on était vraiment très proche. Mais je lui ai demandé de rester discret à ce sujet. Après, quand Jessica a demandé lors du conseil final à Chantal ce qu'elle comptait faire de ses gains, elle a expliqué et moi j'ai dit que je ne voulais pas en parler. Mélissa était au courant parce que Denis nous avait posé la question à tous les trois juste avant les poteaux, mais elle n'avait pas eu l'occasion d'en parler aux autres parce qu'elle venait d'arriver au conseil. Quand j'ai eu l'impression qu'elle allait leur expliquer, je lui ai dit "Melissa, tais-toi s'il te plaît !".

"Twitter, c'est une usine à pas mal de bêtises"

Chantal disait qu'elle s'attendait à perdre mais que, "au niveau de la haine publique", vous étiez équivalent. Vous partagez cette analyse ?
Pas du tout. Quand on regarde les souhaits du public avant la finale, je suis vainqueur.

Vous avez beaucoup suivi ce qui se disait sur Twitter, ce genre de sondages... ?
Twitter, c'est une usine à pas mal de bêtises. Je vous avoue que quand je vois le niveau de Twitter, je suis triste de voir que des gamins peuvent aller là-dessus. Je suis parti de Twitter parce que je n'avais rien à y faire. Facebook, on a un petit peu de tout. J'y ai laissé mon adresse mail discrètement, et les gens l'ont trouvée et j'ai reçu plus de 3.000 mails. Il m'en reste encore 700 là, mais j'ai reçu des messages... ! Vous ne pouvez pas imaginer, c'est des trucs incroyables ! Sur les 2.300 premiers, j'ai eu trois messages d'insultes.

Il y a quand même des gens qui ont reproché certains choix que vous avez faits pendant l'aventure. Vous les comprenez ?
Je ne sais pas, de quels choix parlez-vous ?

"Loïc est venu s'excuser d'avoir menti"

Des choix qui vous ont également été reprochés dans le jeu, comme l'élimination d'Alban notamment, puis celle de Jeff...
Sur l'élimination d'Alban, c'est un choix stratégique qu'il fallait faire. On a discuté énormément avec Cédric, on s'éclatait ! Il commençait une idée et je la terminais, et inversement, comme si on avait le cerveau qui fonctionnait pareil. Eliminer Alban, c'était une option stratégique, mais je n'aurais jamais cru que Jeff donne Alban. Cédric lui laissait la possibilité d'éliminer Melissa ! Après, il y a pas mal de choix stratégiques qui ont permis d'avancer dans l'aventure. "Koh-Lanta", c'est un jeu de stratégie, la stratégie y a la place. La différence entre moi et d'autres candidats, c'est que je n'ai pas été gêné d'en parler, face caméra, plutôt que d'en faire sans oser en parler ou raconter autre chose en interview. J'ai été honnête avec le public.

Vous pensez qu'il y a une certaine hypocrisie face à la stratégie justement ? On lit souvent que tel ou tel candidat est trop stratège, alors que ça fait partie du jeu et que c'est la stratégie qui génère les rebondissements qui donnent de l'intérêt au programme...
Ca fait totalement partie du jeu. Les gens qui n'aiment pas la partie stratégique de "Koh-Lanta" pourraient regarder "Thalassa" peut-être ! Vous savez, il y a différentes façons de faire de la stratégie. Loïc est venu me voir à la finale, il a voulu prendre une photo, discuter un peu et il a tenu à s'excuser d'avoir menti et d'avoir dit que je lui avais proposé une stratégie contre Alban. Il m'a dit qu'il avait menti pour s'intégrer. Je lui ai répondu "Ca ne me gêne pas du tout que tu fasses ça, je comprends que t'aies besoin de t'intégrer. Mais quand t'es devant la caméra, devant le journaliste, explique-lui que c'est une stratégie ! Ca, c'est de l'honnêteté !". J'ai appelé ma femme, et Loïc a répété la même chose à mon épouse. Je lui ai dit "L'étape suivante, c'est peut-être d'en parler à Alban, d'expliquer la chose, mais si tu ne le fais pas, je ne t'en voudrais pas"... C'est un jeu. Je n'ai aucune rancoeur.

"Je suis assez incompris dans la vie"

Tout est acceptable au nom de la stratégie ?
Non, tout n'est pas acceptable. Ce n'était pas acceptable que je vote pour Chantal ou Bruno. J'aurais mis ma place en jeu pour sauver Chantal, Bruno ou Cédric.

Mais pas Sébastien après les derniers jours où il vous a déçu...
Je l'aurais fait pour Sébastien. Mais d'ailleurs, si on repense aux ambassadeurs, l'autre équipe ne voulait pas m'envoyer en tant qu'ambassadeur, ils savaient que j'irais à la boule. Tout le monde le savait. Je ne me pose pas de question. Je suis dans la coopération, je suis allé à "Koh-Lanta" sur le principe du CRP, coopération, réciprocité, pardon. C'est un principe gagnant en stratégie. Je vais dans ce principe-là, je coopère énormément avec tout le monde. Je pense qu'on a rarement vu quelqu'un autant aider l'équipe à avancer, en apportant de la nourriture, des techniques. Je n'ai pas pensé à moi, je me souciais de tout le monde. J'ai été extrêmement coopérant avec les membres de mon alliance. Avec les autres, c'est autre chose. Ce sont mes adversaires et donc pactiser avec l'ennemi, c'est la limite.

On sait que vous êtes expert de "Koh-Lanta", que vous avez tout regardé et analysé. Avant de partir, vous avez longuement réfléchi à la perception que le public aurait de vous ? Est-ce que vous avez eu peur d'être incompris ?
Je suis en général assez incompris dans la vie. Et même au moment du casting, ils ont hésité jusqu'au dernier moment à me prendre parce que j'étais un personnage trop complexe qu'ils n'arrivaient pas à comprendre. Et je vais vous dire une chose : après 40 jours, je pense qu'ils n'ont toujours pas compris.

"Je comprends la frustration de Sébastien"

Et donc le fait d'être incompris, voire malaimé par le public, ça ne pouvait pas vous freiner ?
Je savais que ça pouvait être compliqué à gérer pour moi, mais je sais qui je suis et je savais ce que j'allais faire. Donc je ne me suis pas trop posé de questions. "A trop vouloir plaire à tout le monde, on devient n'importe qui". C'est une citation qui me correspond tout à fait. Je ne cherche pas à plaire à tout le monde et comme je le dis dans mon portrait, je ne m'incline que devant Dieu.

Vous avez regardé les 14 épisodes ?
Oui et je vous avoue que c'est une très belle saison. Il n'y a jamais eu autant de rebondissements. C'est peut-être parce que j'y ai participé mais pour moi, c'est vraiment la meilleure saison. Mais c'est plus facile de regarder une saison à laquelle on ne participe pas.

Vous avez eu des frustrations parfois ?
On a tous des frustrations. Tous. Les vingt candidats. Mais quand on regarde ce qui passe à la télévision, on se rend compte que ça correspond bien à la personne. Donc je me dis que les frustrations que j'ai, quand j'ai l'impression que ça ne retranscrit pas bien l'expérience que j'ai vécue, je me dis que ce sont mes frustrations à moi, mais que ça doit correspondre à ce qu'ils ont vu dans l'aventure. Maintenant, dans le montage, quand on voit Seb tout le temps allongé, qu'il s'allonge après le confort pour digérer, je comprends que ça puisse être frustrant pour lui. Parce que dix minutes plus tard, avant d'aller pêcher, Bruno lui dit "Seb et Melissa, quand je reviens, je veux voir un énorme tas de bois". Et quand on revient, il y a un énorme tas de bois. Et on n'aurait pu voir que ça dans cet épisode. Je comprends la frustration de Seb sur cet épisode-là, mais sinon, ça retrace bien ce qu'on a vu.

"Chantal était tout le temps en train de rigoler"

En parlant de frustrations, Chantal en parlait dans l'interview qu'elle a donnée à puremedias.com. Elle disait notamment que certains candidats entretiennent leurs rancoeurs pour générer plus d'amour de la part du public et plus de haine envers les finalistes. Vous pensez que quand on se fait éliminer trop tôt, on a besoin que les autres disent "Tu aurais mérité d'aller plus loin" ?
Certainement. Mais je peux vous dire que la cinquième place de Sébastien, c'est déjà une très belle place ! Si on me dit en partant à "Koh-Lanta" que si je signe tout de suite, je suis cinquième, il est possible que je signe ! Après, les rancoeurs et les frustrations des uns et des autres, je ne sais pas trop quoi en dire. Si on veut avancer dans la vie, il faut enlever les freins de la haine et des mauvais sentiments.

C'est quoi votre plus beau souvenir ?
Quand on partait à la pêche avec Bruno et Chantal, on s'échangeait chacun à notre tour le harpon avec Bruno. Pendant que l'un plongeait, l'autre prenait sa respiration, et inversement. Chantal nous suivait avec un plateau sous lequel j'avais mis une bouée pour porter le poisson. Elle était tout le temps en train de rigoler, on entendait son rire qui aurait pu faire fuir les poissons ! On avait une complicité folle, on était vraiment heureux d'être ensemble. Comme l'a dit Alban, je comprends qu'on ait pu être jaloux de notre complicité.

La vraie raison du départ de Cédric

Et le moment le plus difficile de votre aventure ?
L'élimination de Cédric. Je suis retourné, retourné, retourné. Il a fallu que je me reprenne en mains, j'ai dû méditer un petit peu.

Vous avez expliqué sur votre Facebook que ce n'était pas une élimination surprise...
Chantal a annoncé à Nessim que Melissa avait le collier et qu'elle allait le sortir. Au moment où on part au conseil, on est séparé entre un bateau d'anciens rouges et un d'anciens jaunes. Nessim nous en parle dans le bateau, il avait des doutes. Donc je lui dis que Chantal n'est pas une menteuse et que si elle dit ça, c'est pour se rapprocher de nous. Du coup, je dis "On ne prend aucun risque, on devait voter Melissa mais on sort quelqu'un d'autre". Là Nessim dit "J'ai donné ma parole d'honneur de ne pas voter contre Jeff ou Jess". Donc je dis "On vote Bruno", et là Christophe dit "Non, non, non, j'en ai marre, on a parlé de mérite, Bruno est un gars méritant". Donc Cédric me regarde et il me dit "Tu vois Marco, on m'abandonne donc je vais sortir ce soir". Il dit "Vous savez quoi, vous me fatiguez tous, on vote Melissa et on va bien voir si elle sort son collier, et si elle le sort, je fais un vote noir contre elle pour que vous puissiez vous en sortir au prochain conseil".

On n'avait pas compris tout ça...
On ne peut pas expliquer ça, parce que les gens ne vont pas comprendre. Il y a tellement de subtilités... C'est compliqué à expliquer ! Quand je suis rentré de l'aventure, j'ai parlé de tout à mon épouse et il m'a fallu une semaine entière pour lui parler de l'aventure.

Sur le même thème
l'info en continu
Roselyne Bachelot candidate des "Reines du Shopping" sur M6 !
TV
Roselyne Bachelot candidate des "Reines du Shopping" sur M6 !
"Grand hôtel" : La mini-série avec Carole Bouquet démarre le 3 septembre sur TF1
Programme TV
"Grand hôtel" : La mini-série avec Carole Bouquet démarre le 3 septembre sur TF1
Tous les programmes de la télé du 29 août au 4 septembre 2020
Programme TV
Tous les programmes de la télé du 29 août au 4 septembre 2020
"Quotidien", Hanouna, "C à vous", "28 minutes"... : Les access font leur rentrée le 31 août
Programme TV
"Quotidien", Hanouna, "C à vous", "28 minutes"... : Les access font leur rentrée...
"C l'hebdo" accueille deux nouvelles recrues
TV
"C l'hebdo" accueille deux nouvelles recrues
Lagardère : Bolloré et Amber s'allient pour réclamer 4 sièges au conseil de surveillance
Business
Lagardère : Bolloré et Amber s'allient pour réclamer 4 sièges au conseil de...
Vidéos Puremedias