Match des Bleus ce soir : L'union sacrée de la presse... avant le lynchage ?

Partager l'article
Vous lisez:
Match des Bleus ce soir : L'union sacrée de la presse... avant le lynchage ?
<span>L'union avant le chaos ?<span></span></span>
L'union avant le chaos ? © Abaca
Avant le match face à l'Ukraine ce soir, la presse veut encore largement croire au succès de son équipe nationale. Avant de la lyncher en cas de défaite ?

L'union sacrée. Comme avant une grande bataille qui va décider du sort de toute une nation, la presse soutient largement aujourd'hui son équipe de France de football. Rappelons que les Bleus affrontent ce soir en match l'équipe d'Ukraine, qui les a sèchement battus (2-0) au match aller à Kiev. Bien que quasi déséspérée, la situation de l'équipe de France n'empêche cependant pas les journaux de faire vibrer à plein la corde patriotique.

À lire aussi
Caroline Fourest répond aux accusations de la Société des rédacteurs de &quot;Marianne&quot;
Presse
Caroline Fourest répond aux accusations de la Société des rédacteurs de...
&quot;Le Monde&quot; : Mathieu Pigasse cède la quasi-totalité de ses parts à Xavier Niel
Presse
"Le Monde" : Mathieu Pigasse cède la quasi-totalité de ses parts à Xavier Niel
La Société des rédacteurs de &quot;Marianne&quot; demande le départ de Caroline Fourest de l&#039;hebdomadaire
Presse
La Société des rédacteurs de "Marianne" demande le départ de Caroline Fourest de...
Bernard Arnault admet finalement s&#039;être positionné pour racheter le &quot;JDD&quot; et &quot;Paris Match&quot; à Lagardère
Presse
Bernard Arnault admet finalement s'être positionné pour racheter le "JDD" et...

"Faites-le", implore ainsi L'Equipe aujourd'hui à sa Une. Sur sa couverture, le quotidien sportif a choisi d'aligner les regards de tous les joueurs de l'équipe, soulignant le moment de vérité représenté par la rencontre. "Le fol espoir matinal qui montera en flèche jusqu'au soir est lié à l'amour et à la culture du foot, bien plus qu'à une quelconque affection pour cette équipe ou à l'analyse rationnelle de la situation", concède malgré tout le quotidien sportif dès son premier article sur le match. Avant d'admettre lucidement un peu plus tard "qu'il est toujours aussi difficile de résister à l'attrait de la possibilité de l'exploit".

L'Histoire au secours de l'espoir

A la supplique de L'Equipe répond l'espoir affiché par Aujourd'hui en France. "Un exploit des Bleus, c'est possible", veut ainsi croire le quotidien qui se permet de donner quelques conseils aux Bleus "pour passer". Et la version nationale du Parisien d'énumérer de précédents exploits réalisés dans l'Histoire du football hexagonal pour redonner du courage aux supporteurs. Un angle utilisé également par Le Figaro qui évoque dans son édition du jour "ces rencontres couperets que les Bleus ont su gagner". Vidéos d'archive à l'appui, le journal de Serge Dassault n'hésite ainsi pas à convoquer les anciennes gloires du football français, de Platini à Zinedine Zidane, pour faire renaître l'espoir.

Si le soutien est majoritaire, il n'est cependant pas totalement unanime. Les critiques émises précédemment contre l'équipe de France n'ont ainsi pas totalement disparu des colonnes des journaux. Dans Libération, Grégory Schneider se permet ainsi de tacler l'attitude adoptée par les joueurs après leur humiliante défaite du match aller, notamment celle d'un Franck Ribéry "en campagne électorale pour obtenir le ballon d'or". D'autres n'hésitent pas à dramatiser à outrance la situation. Dans un article intitulé "Equipe de France : le sursaut ou le néant", Cyrille Haddouche du Figaro explique ainsi qu'"un nouvel échec finirait (...) par réduire à l'état de néant l'idée même d'équipe de France".

"Ce n'est qu'un jeu, qu'un sport"

Ces quelques critiques d'aujourd'hui paraîtront bien faibles au regard de celles qui s'exprimeront immanquablement en cas d'échec des Bleus ce soir. Le soutien exprimé par la presse du jour risque ainsi de vite laisser la place à un lynchage médiatique déjà entr'aperçu après le match aller. A l'image d'un Pascal Praud qui, sur i-TELE, vendredi dernier, avait laissé éclater en direct sa colère à l'issue de la défaite à Kiev. "On a vu des gens qui n'en ont absolument rien à foutre ! Rien à foutre du maillot bleu, rien à foutre de l'équipe de France", s'était notamment écrié le journaliste sportif. Seule solution des Bleus pour échapper au lynchage, montrer un état d'esprit irréprochable sur le terrain ce soir. "Ce n'est qu'un jeu, qu'un sport" croit quand même bon de rappeler ce matin le consultant de RMC, Pascal Peri. Pas si sûr.

l'info en continu
Natacha Polony : &quot;Caroline Fourest va prendre ses responsabilités sur ce qu&#039;elle pense de &#039;Marianne&#039;&quot;
TV
Natacha Polony : "Caroline Fourest va prendre ses responsabilités sur ce qu'elle...
Départ de Clément Rémiens : &quot;Ici tout commence&quot; dévoile son nouveau générique
TV
Départ de Clément Rémiens : "Ici tout commence" dévoile son nouveau générique
TF1 diffusera la demi-finale de l&#039;Euro de handball demain soir en prime
Sport
TF1 diffusera la demi-finale de l'Euro de handball demain soir en prime
&quot;Blanche-Neige&quot; : Le remake de Disney remplacera les sept nains par des &quot;créatures magiques&quot;
Cinéma
"Blanche-Neige" : Le remake de Disney remplacera les sept nains par des "créatures...
&quot;Face à Baba&quot; : Jean-Luc Mélenchon invité de Cyril Hanouna ce soir sur C8
Programme TV
"Face à Baba" : Jean-Luc Mélenchon invité de Cyril Hanouna ce soir sur C8
&quot;Zone interdite&quot; : La préfecture du Nord ferme un restaurant de Roubaix montré dans l&#039;émission de M6 dimanche
TV
"Zone interdite" : La préfecture du Nord ferme un restaurant de Roubaix montré...