Matthieu Pigasse à propos du Monde : "Daniel Kretinsky n'est pas mon successeur"

Partager l'article
Vous lisez:
Matthieu Pigasse à propos du Monde : "Daniel Kretinsky n'est pas mon successeur"
Matthieu Pigasse en 2016
Matthieu Pigasse en 2016 © Abaca
Le banquier a accordé hier une interview au "Figaro" alors que la crise couve toujours au sein du groupe de presse.

Tentative d'explication. Hier, Matthieu Pigasse a accepté d'accorder une interview au "Figaro" pour clarifier sa position concernant la crise actuellement en cours au sein du groupe Le Monde. Pour rappel, le 10 septembre dernier, plus de 460 journalistes du groupe de presse éditant notamment "Le Monde", "Télérama", "Courrier international" et "La Vie", ont signé une tribune exigeant que Matthieu Pigasse et Daniel Kretinsky leur reconnaissent par écrit un droit d'agrément garantissant l'indépendance éditoriale des rédactions.

À lire aussi
Interview de Carlos Ghosn sur Inter : Léa Salamé défendue par sa patronne
Radio
Interview de Carlos Ghosn sur Inter : Léa Salamé défendue par sa patronne
Audiences : Record historique pour "N'oubliez pas les paroles", succès confirmé pour "Mamans et célèbres" sur TFX
Audiences
Audiences : Record historique pour "N'oubliez pas les paroles", succès confirmé...
Audiences radio : "Les Grosses Têtes" deux fois plus fortes que France Inter, Cauet en forme, Vacher souffre sur Fun
Audiences
Audiences radio : "Les Grosses Têtes" deux fois plus fortes que France Inter,...

"Je suis évidemment favorable au droit d'agrément", a précisé Matthieu Pigasse au "Figaro", laissant entendre que ce sont les détails de sa mise en oeuvre qui posaient actuellement problème. "Certains veulent transformer ce droit d'agrément en droit de répudiation voire en clause d'incessibilité. Le pôle (d'indépendance, actionnaire du groupe Le Monde réunissant journalistes, salariés et lecteurs, ndlr) entend fixer lui-même le prix de revente et passer par un expert indépendant en cas de désaccord. Ce n'est pas possible", a estimé le banquier d'affaires, affirmant au passage qu'il était "viscéralement attaché au pluralisme et à la diversité".

"J'ai été confronté à des charges financières nouvelles"

Matthieu Pigasse a aussi accepté d'en dire plus sur sa relation avec Daniel Kretinsky, qui a pris cette année 49% de son holding baptisé Le Nouveau Monde (LNM), via lequel il est actionnaire du groupe Le Monde. "J'ai été confronté à des charges financières nouvelles, auxquelles je ne pouvais plus faire face seul", a expliqué Matthieu Pigasse pour justifier ce rapprochement avec l'homme d'affaires tchèque. "Nous n'avons pas pu trouver d'accord avec mon associé Xavier Niel. J'ai donc trouvé un investisseur minoritaire, passif, et avec une expérience sans tache dans la presse. Daniel Kretinsky n'est pas mon successeur", a ajouté le banquier français, qualifiant son partenaire de "démocrate, européen" attaché "au pluralisme et à l'indépendance éditoriale".

"L'indépendance de la rédaction n'est pas remise en cause, elle est garantie dans les statuts. C'est là toute la beauté du Monde et c'est pour cela que je l'aime", a fini par souligner Matthieu Pigasse. Et l'actionnaire du Monde d'annoncer qu'il rencontrerait les représentants du pôle d'indépendance lundi.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
lachevre2

Effectivement c'est à mourir de rire. Heureusement que A French est là pour égayer nos lundi matin ^^



A French is back

Que cela leur serve de leçon dans ce cas, mais j'espère qu'ils obtiendront gain de cause pour la liberté de la presse.



guilem2

Je ne dis pas forcément que leur inquiétude est insincère ou infondée. Juste qu'ils devraient réfléchir à leur posture protectionniste et régulatrice quand ils publient des articles à la gloire du marché ouvert. Ce sont les premiers, dans leurs pages culture, à railler les franchouillards ringards contre la coolitude des GAFAN. Un peu de cohérence comme vous dites, ça serait bien du coup.



A French is back

Faut croire qu'ils sont pas cohérents dans ce cas, j'avoue que je ne lis pas ce journal (ni aucun d'ailleurs, pas que ça à faire), mais je trouvais leur combat sincère et leurs inquiétudes bien fondées.



TéléQuaNon

Il a tout pour plaire.



guilem2

Drahi, Niel ou Bolloré, par exemple, défendent " les intérêts français, sociaux et démocratiques"? Première nouvelle.

Libé, qui a alerté en premier sur l'horrible polonais qui mange des enfants, n'a pas l'air d'être bouleversé par les intérêts de son propre propriétaire, qui n'est fiscalement pas domicilié en France.

(le tout venant de journalistes du Monde qui pour certains passent leur temps à réciter leur logorrhée pro dérégulation de tout, et à vomir toute idée de protectionnisme, présenté comme du méchant populisme)



A French is back

C'est bien, maintenant lorsqu'on veut mettre en cause les gens qui défendent les intérêts français, sociaux et démocratiques, contre des investisseurs étrangers qui vont dans le sens du capitalisme mondial, on parle de xénophobie! Et pendant ce temps là on brade notre pays.



guilem2

Ce procès est ridicule au dernier degré. C'est un actionnaire exactement de même nature que le sont (ou l'étaient) Niel, Bergé ou Pigasse. La défiance particulière à son égard n'est pas loin d'une forme de xénophobie.



FIAConsulting

"Daniel Kretinsky n'est pas mon successeur"...Mais quand même un peu !



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Bientôt la fin des "cop shows" à la télé ?
TV
Bientôt la fin des "cop shows" à la télé ?
Licenciement de Natacha Polony : Europe 1 condamnée à lui verser près de 400.000 d'euros d'indemnités
Radio
Licenciement de Natacha Polony : Europe 1 condamnée à lui verser près de 400.000...
Netflix dévoile ses nouvelles productions françaises pour 2020
SVOD
Netflix dévoile ses nouvelles productions françaises pour 2020
"César Wagner" : Gil Alma dans la peau d'un "Monk" à la française ce soir sur France 2
Programme TV
"César Wagner" : Gil Alma dans la peau d'un "Monk" à la française ce soir sur...
Municipales 2020 : 500 débats prévus sur France Télévisions
TV
Municipales 2020 : 500 débats prévus sur France Télévisions
"Better Call Saul" : La saison 6 du spin-off de "Breaking Bad" sera la dernière
Séries
"Better Call Saul" : La saison 6 du spin-off de "Breaking Bad" sera la dernière
Vidéos Puremedias