Médias : Les 10 qui feront 2019

Partager l'article
Vous lisez:
Médias : Les 10 qui feront 2019
Ceux qui vont marquer 2019
Ceux qui vont marquer 2019 © Abaca
Franck Riester, le prochain président du CSA, Xavier Niel... Qui fera l'année 2019 dans le secteur des médias ?

Après "Les 10 qui ont fait 2018", celles et ceux qui devraient s'imposer en 2019. Nos pronostics.

1. Le prochain président du CSA

Olivier Schrameck
Olivier Schrameck © Abaca

Fin de partie pour Olivier Schrameck. Âgé de 67 ans, le haut fonctionnaire nommé en 2013 par François Hollande va quitter ses fonctions de président du Conseil supérieur de l'audiovisuel en janvier. Son ou sa successeur héritera des nombreux dossiers épineux gérés par l'institution. Au premier rang, l'application de la nouvelle loi sur l'audiovisuel mais aussi la bataille, qui s'annonce déjà homérique, pour l'évolution de la numérotation de la TNT, avec les suppressions annoncées de France 4 et France O en 2020.

2. Alain Weill

Alain Weill
Alain Weill © Abaca

L'année 2019 sera décisive pour Alain Weill et le groupe Altice. Celle-ci viendra apporter la preuve du succès ou de l'échec de l'offre sport de son groupe, alors que RMC Sport diffuse en exclusivité la Ligue des champions et la Ligue Europa depuis la rentrée. C'est toute la stratégie d'Altice dite "de convergence" - entre les tuyaux et les contenus - qui est en jeu.

3. Mark Zuckerberg

Mark Zuckerberg, le patron de Facebook
Mark Zuckerberg, le patron de Facebook © Abaca

L'année 2018 aura été terrible pour Facebook. Le réseau social a ainsi dû faire face à des scandales à répétition, concernant aussi bien l'utilisation des données de ses utilisateurs, que la manipulation des opinions publiques du fait des faibles contrôles exercés par la plateforme. Protégé par la bonne santé d'Instagram racheté en 2012, le réseau social Facebook n'en marque pas moins des signes d'essoufflement près de 14 ans après sa création. A charge pour Mark Zuckerberg de corriger le tir.

4. Xavier Niel

Free lance le premier forfait 4G sans restriction.
Free lance le premier forfait 4G sans restriction. © Abaca

En 2019, Xavier Niel pourrait bien jouer un rôle important sur la planète médias. Cette nouvelle année marquera en effet la mise en vente de la toute nouvelle Freebox Delta révélée en décembre. Marquant un virage dans la stratégie de l'opérateur, cette dernière se veut davantage haut de gamme, embarquant notamment de nombreux contenus médias, comme un kiosque à journaux mais aussi les programmes de Netflix. L'attitude de Xavier Niel sera également scruté de près dans le dossier "Le Monde". Actionnaire individuel du groupe de presse, Xavier Niel jouera un rôle incontournable dans la montée en puissance ou non de l'ambitieux Daniel Kretinsky.

5. Daniel Kretinsky

Daniel Kretinsky
Daniel Kretinsky © Abaca

Après son entrée fracassante sur la scène médiatique en 2018, l'homme d'affaires tchèque devrait de nouveau faire parler de lui en 2019. Poches pleines et ambition dévorante, Daniel Kretinsky pourrait chercher à monter en puissance au sein de l'actionnariat du groupe Le Monde. Le nouveau "Citizen Kane" pourrait aussi être tenté d'investir dans d'autres supports comme la radio ou la télévision.

6. Arnaud Lagardère

Arnaud Lagardère
Arnaud Lagardère © Abaca

Une fois de plus, on devrait entendre parler d'Arnaud Lagardère en cette année 2019. L'attitude de l'homme d'affaires de 57 ans sera ainsi scruté concernant Europe 1. Malade depuis plusieurs années, la station vit un début de saison compliqué. Si les mauvais résultats se confirment lors de la deuxième vague d'audience en début d'année, Arnaud Lagardère maintiendra-t-il sa confiance à la nouvelle direction de la station ? En 2019, l'homme d'affaires jouera aussi un rôle central, avec la vente annoncée de Gulli, la chaîne rentable pour enfants de la TNT, mais aussi des activités de production audiovisuelle de Lagardère.

7. Camille Combal

Camille Combal en interview sur puremedias.com
Camille Combal en interview sur puremedias.com © LAURENT VU / TF1

Après un atterrissage réussi en 2018 avec "Danse avec les stars", l'animateur en provenance de C8 devra en 2019 s'imposer comme la tête de gondole du divertissement du groupe TF1. Pour ce faire, il dispose notamment de "Qui veut gagner des millions ?", dont il prendra les commandes. Camille Combal pourra aussi compter sur l'adaptation par TF1 du format américain "Carpool Karaoke".

8. Franck Riester

Franck Riester
Franck Riester © Abaca

2019 sera une année importante pour Franck Riester. Nommé en octobre en remplacement de Françoise Nyssen, le nouveau ministre de la Culture aura fort à faire dans les douze mois qui viennent. Outre les divers imprévus à gérer, Franck Riester devra surtout faire adopter la grande réforme de l'audiovisuel voulu par le gouvernement depuis plusieurs mois.

9. Delphine Ernotte

Delphine Ernotte
Delphine Ernotte © PAVIOT Tristan / FTV

2019 sera la dernière année de plein exercice pour la présidente de France Télévisions. Alors que son mandat s'achèvera courant 2020, Delphine Ernotte devra profiter de l'année qui commence pour mener à bien ses plus gros chantiers. Et il ne manque pas à France Télévisions ! La présidence devra notamment mettre en oeuvre un nouveau plan de départ, préparer la suppression de deux canaux de télévision, poursuivre le travail de renouvellement des programmes et des incarnations, veiller à la bonne collaboration avec Radio France, dont l'exécutif veut voir France Télévisions se rapprocher. Enfin et surtout, Delphine Ernotte devra faire enfin sortir de terre Salto, le projet de plateforme qu'elle porte depuis le début de son mandat, et pour lequel elle est parvenue à associer les groupes TF1 et M6.

10. Nikos Aliagas

Nikos Aliagas
Nikos Aliagas © Pierre Olivier / Capa

Il a marqué 2018 et marquera forcément 2019. Côté radio, Nikos Aliagas doit encore prouver qu'il a réussi son incroyable pari à la matinale d'Europe 1, après une rentrée ratée du point de vue des audiences. A cet égard, la prochaine vague d'audiences radio s'annonce d'ores et déjà décisive. En télévision, Nikos sera aussi peut-être à une année charnière en 2019. Après près de 20 ans au sein du groupe TF1, sera-t-il tenté d'aller voir ailleurs alors que son groupe vient de recruter Camille Combal pour rajeunir l'audience de ses divertissements, et que France Télévisions est à la recherche d'un animateur pour incarner les siens ? Réponse dans les mois qui viennent.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Yo Jaure

Si elle recrute Nikos elle ira à l'encontre de sa théorie de l'homme blanc de plus de 50 ans puisque Nikos à 49 ans lol



pontel nicolas

au niveau média son père était une bille, il a faillit faire couler son groupe suite au rachat de la 5 à l'époque qui a été un fiasco financier et qui a entrainé la fermeture de celle ci.....



tikeum75

Riester aussitôt arrivé, aussitôt débarqué. Vous verrez d’ici peu.

Niel est over.



REDJOHNLEROUGE

FTV lui réduit un max la voilure....



Vanessa Ritchi

Drucker marche pas mal du tout le dimanche , il fait quelques primes dans la saison .Il n'est plus omniprésent et francetv a réduit sa présence depuis quelques temps .Il est en fin de carrière certes mais il peut tenir 2/3 saisons sur france2 je trouve .



A French

Je préférais les personnalités de 2018 (d'autant que les moins bonnes d'entre elles se retrouvent aussi là)..



LeMoi

Y avait le meme article l'an dernier ou pas ? Nan parce que honnêtement il n'y a pas grand chose de ce qui s'est passé en 2018 qui était prévisible ^^



Spontex - granddebat.fr

En tant que président, qui m'en empêcherait dans cette tour Mirabeau ?



NorbertGabriel

Je confirme ..



NorbertGabriel

Pas mieux ... Quoi que le système macron c'est à peu près ça, mettre des "innocents" qui découvrent que la vie a commencé vers Mai 2017..



Starlight

"Lagardère doit éviter les erreurs de son père"

> Il ferait surtout mieux de s'inspirer de ses succès ;)



REDJOHNLEROUGE

Je vous invite à lire l'interview de Drucker dans le Monde Magazine avec pleins d'allusions faites finement par le journaliste qui l'a interviewé du style "Drucker est un homme de réseaux" ou alors des paroles de sa femme" Michel ne finira pas sur une voix de garage sur C8"....J'espère que Madame Ernotte a bien lu l'interview. Et dans "Bonsoir" sur Canal pépère déclare " je rencontre le Président pour un prime sur l'armée".... Il compte jouer de ses influences politiques pour rester



Starlight

Oui, de vastes réformes de fonctionnement interne ont été lancées, notamment la fusion des rédactions dont le processus touche à sa fin. Il n'y a plus qu'une seule rédaction (la rédaction nationale de France Télévisions) qui alimente toutes les chaînes. Voilà pourquoi on voit de plus en plus de journalistes qui assurent des duplex à la fois pour France 2 et France 3 (en plus de Franceinfo bien sûr).



REDJOHNLEROUGE

Je ne dirais pas ça. Même à l'intérieur ils en parlent entre eux depuis au moins l'été dernier. Au départ c'était une simple rumeur puis il y a eu le recrutement de beaucoup de visages de la Une. A voir. Lagardère ne pourra pas tenir si la radio de son père coule comme ça.



REDJOHNLEROUGE

Je ne crois pas que Drucker ou Sébastien étaient salariés de France Télévisions. DMD comme Magic TV étaient prestataires de France TV. Le contrat de Drucker a été allégé ces dernieres années. De 3h30 de Vivement Dimanche dans ses deux versions on arrive cette année à 2h. Donc moins chère. Concernant Sébastien je ne crois pas que le chantage sur les plateaux télés ont fonctionné. Je pense que la chaine voulait encore réduire son volume de production sur la chaine et que l'animateur n'était pas d'accord donc fin de contrat pas de renouvellement. Le contrat avec RG sur la 3 a été revu à la baisse en passant d'une quotidienne à une hebdo le dimanche après midi. La société RG vit en ce moment un changement. Revon a racheté les parts de Gateau. Ce dernier va créer sa boite de prod. Concernant les matinales de la 3 elles ne devraient pas côuter chère. Puisqu'elles seront produites dans les locaux de la station régionale. donc moins de moyen de prod. Pas de location de studio. 3 caméras c'est bon. France Info va arriver sur le canal 14. Si les audiences restent les mêmes, son avenir pourrait etre menacé sous cette forme. Ernotte va revoir de fond en comble les budgets. J'ai remarqué depuis quelques temps que le soir la météo de la 3 était assuré par des journalistes météos de la 2 comme Myriam Seurat ou Virginie Hillsone.



Starlight

Franceinfo ne sera pas fermée car elle incarne le rapprochement voulu par l'Etat entre les entreprises de l'audiovisuel public. Du reste, les synergies permettent justement une maîtrise des coûts.



Starlight

Cette année comme les années suivantes, la réduction des coûts va surtout passer par la réduction des effectifs et le rajeunissement de ceux-ci (économies par effet de noria).



Jon75

Europe 1 ne sera jamais à vendre, par contre Gulli, oui, mais c'est pas TF1 qui va le racheter.



Jon75

Alors, il n'y a pas que ça, Drucker devrait s'en aller comme Sébastien pour faire des économies (salaires) mais c'est pas assez. Franceinfo devrait être fermé pour certains, trop cher au niveau du budget de fonctionnement.



REDJOHNLEROUGE

Combien de dizaine de millions d'économie cette année? 50? ils vont réduire les couts partout.



Jon75

Pas avant l'automne, et c'est dommage.



Jon75

France 5 restera tel quelle, aucune émission n'ira sur la 2, et encore moins sur la 3 avec leur future programmation régionale dès septembre.



Jon75

Bon courage à Riester, le successeur de Schrameck pourrait être une femme. Ernotte pourrait rester vu les bons résultats de la 2 et de la 3. Lagardère doit éviter les erreurs de son père, Nikos Aliagas sur France 2, pas vraiment. Combal, la jeune vedette de TF1 à la place d'Arthur, bientôt ?



REDJOHNLEROUGE

Deux émissions à bout de souffle. De plus il se rachète une virginité. Il veut jouer plus sur une carte journaliste que d'animateurs. Si il reste sur Europe 1 au morning, ce qui est moins sure, il faudra pour sa santé qu'il allège encore plus son planning télé. Et sur France 2 il peut s'acheter une légitimité qu'il n'aura pas avec son émission people ou pseudo karaoké. Si TF1 devait prendre les commandes d'EUROPE; il pourrait rester.



Thom à l'ouest

Dommage pour la Wii U

comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
"Qui veut gagner des millions ?" : Une mini-série en préparation sur une tricherie intervenue dans le jeu
Séries
"Qui veut gagner des millions ?" : Une mini-série en préparation sur une tricherie...
"La chanson challenge" : Quand Zazie reprend... "Basique" d'Orelsan !
TV
"La chanson challenge" : Quand Zazie reprend... "Basique" d'Orelsan !
"A tous les garçons que j'ai aimés" : Un troisième film annoncé pour Netflix
SVOD
"A tous les garçons que j'ai aimés" : Un troisième film annoncé pour Netflix
Audiences samedi : Les JT de TF1 en forme, Nikos Aliagas en hausse
Audiences
Audiences samedi : Les JT de TF1 en forme, Nikos Aliagas en hausse
Audiences : "Commissaire Magellan" leader, "La chanson challenge" s'impose sur les ménagères
Audiences
Audiences : "Commissaire Magellan" leader, "La chanson challenge" s'impose sur les...
Jean-Michel Larqué fait son retour sur RMC... un an après être parti en retraite !
Radio
Jean-Michel Larqué fait son retour sur RMC... un an après être parti en retraite !
Vidéos Puremedias