#JeSuisProf

Michel Drucker flingue Laurent Delahousse : "Ce n'est pas un mec bien"

Partager l'article
Vous lisez:
Michel Drucker flingue Laurent Delahousse : "Ce n'est pas un mec bien"
Michel Drucker
Michel Drucker © Abaca
L'animateur s'en prend violemment à celui qui lui a succédé sans succès cette saison dans la case du dimanche à 19 heures sur France 2.

Et si c'était lui "l'homme libre" ? Dans une interview accordée à nos confrères du "Parisien", Michel Drucker lâche littéralement les chevaux. L'animateur historique du service public se livre sans retenue, évoquant notamment son remplacement cette saison, dans la case du dimanche à 19 heures, par Laurent Delahousse. Michel Drucker explique ainsi que, l'année dernière, quand France 2 a fait le choix de confier la tranche à son confrère du JT, il a pensé que la chaîne voulait "quelqu'un de plus jeune, de plus beau, de plus blond qui va séduire plus de ménagères". L'animateur révèle également s'être dit : "On n'ose pas me faire comprendre que je suis devenu has-been".

À lire aussi
Pascal Praud : "France Inter, c'est de la propagande !"
TV
Pascal Praud : "France Inter, c'est de la propagande !"
"C'est scandaleux" : Pierre Ménès furieux contre "So foot"
Presse
"C'est scandaleux" : Pierre Ménès furieux contre "So foot"
"Bourdin Direct" : Perquisitionné, un invité se décommande à la dernière minute
TV
"Bourdin Direct" : Perquisitionné, un invité se décommande à la dernière minute

Concernant les différentes piques adressées tout au long de la saison à Laurent Delahousse, Michel Drucker explique que "jusque-là, c'était de l'humour". "De toute ma vie, je n'ai jamais critiqué un confrère, j'ai été d'une loyauté et d'une fidélité indéfectible au service public" poursuit-il. "Mais là, c'en est trop. Parce que Laurent Delahousse n'est pas un mec bien" lâche ensuite l'animateur, avant d'expliquer que le présentateur du JT a "demandé (sa) place pendant près de dix ans". "Chaque saison, il menaçait la direction de partir s'il n'avait pas le 19 heures alors que j'étais une locomotive pour son journal", gronde-t-il ensuite.

"Il a été d'une inélégance incroyable"

"Au départ, je ne le croyais pas. Jusqu'au jour où il l'a dit ouvertement", poursuit-il, confiant avoir été "peiné" par l'attitude "surréaliste" de son confrère. "Il a été d'une inélégance incroyable. C'est même le ballon d'or de la discipline", lâche ensuite Michel Drucker. "En interne, je ne suis pas le seul à le penser", raconte-t-il, assurant "lui avoir écrit" à l'époque. "Il a essayé de me faire croire qu'il était la courtoisie incarnée. Je n'ai aucune rancune mais j'ai de la mémoire", conclut finalement l'animateur doyen de France Télévisions.

Sur le même thème
l'info en continu
Audiences access 20h : Le "20 Heures" de France 2 au plus haut, record pour le "19.45", "C'est Canteloup" faible
Audiences
Audiences access 20h : Le "20 Heures" de France 2 au plus haut, record pour le...
Audiences access 19h : Nagui bon leader, "Demain nous appartient" au plus bas, Yves Calvi en forme
Audiences
Audiences access 19h : Nagui bon leader, "Demain nous appartient" au plus bas,...
Audiences : "Capitaine Marleau" solide leader, excellent début pour "Incroyable Talent" sur M6 devant "Good Doctor"
Audiences
Audiences : "Capitaine Marleau" solide leader, excellent début pour "Incroyable...
Tous les programmes de la télé du 7 au 13 novembre 2020
Programme TV
Tous les programmes de la télé du 7 au 13 novembre 2020
COVID-19 : Une comédienne de "Plus belle la vie" remplacée de manière temporaire sur France 3
Exclusivité
COVID-19 : Une comédienne de "Plus belle la vie" remplacée de manière temporaire...
LCI : Hélène Mannarino à la tête des journaux du soir à partir de dimanche
Exclusivité
LCI : Hélène Mannarino à la tête des journaux du soir à partir de dimanche
Vidéos Puremedias