Nicolas de Tavernost (M6) : "Ce palmarès des TV Notes, c'est un nouveau challenge !"

Partager l'article
Vous lisez:
Nicolas de Tavernost (M6) : "Ce palmarès des TV Notes, c'est un nouveau challenge !"
Nicolas de Tavernost, président du directoire du groupe M6.
Nicolas de Tavernost, président du directoire du groupe M6. © Abaca
Dans une interview à puremedias.com, Nicolas de Tavernost, président du directoire de M6, réagit au palmarès des "TV Notes" 2013.

Cette saison, le prix de la "Chaîne historique" des "TV Notes 2013" échappe à M6, qui remporte néanmoins deux prix très disputés, la "Série française" et le "Magazine de reportage" de la saison. Rencontre avec Nicolas de Tavernost, président du directoire de M6.

À lire aussi
France Télévisions : Patrick Montel privé des championnats du monde d'athlétisme
Sport
France Télévisions : Patrick Montel privé des championnats du monde d'athlétisme
Mort d'Ariane Carletti ("Club Dorothée") : Sa fille Eleonore Sarrazin s'en prend au "Parisien"
TV
Mort d'Ariane Carletti ("Club Dorothée") : Sa fille Eleonore Sarrazin s'en prend...
"Cessons de dire n'importe quoi" : beIN Sports recadre Marlène Schiappa sur la retransmission du handball féminin
Sport
"Cessons de dire n'importe quoi" : beIN Sports recadre Marlène Schiappa sur la...

Propos recueillis par Julien Bellver.

puremedias.com : Commençons par une bonne nouvelle : M6 décroche deux prix, le "Magazine d'investigation de la saison" pour "Enquête Exclusive" et la "Série française de la saison" pour "Scènes de ménages". Vous êtes satisfait ?

Nicolas de Tavernost : Le prix de la fiction française, c'est pour nous une réjouissance ! Ce n'était pas là où on nous attendait, nous avons renouvelé le genre, "Scènes de ménages" est un grand succès, "En famille" aussi. On peut dire, avec le sourire, que quand on voit TF1 remporter le prix de la fiction internationale et nous celui de la fiction française, c'est qu'il y a un switch qui est en train de s'opérer avec les images des deux grandes maisons.

TF1, pour la première fois, gagne le prix de la "Chaîne historique" alors que M6 l'a toujours gagné depuis le lancement des TV Notes. Comment l'expliquez-vous ?

C'est toujours l'occasion de se remettre en cause, j'échange bien le prix de la meilleure chaîne contre celui de la fiction française et celui du magazine qui sont les ADN de la chaîne. TF1 a par exemple un programme très fédérateur comme "The Voice", que nous n'avons pas pris pour des raisons économiques. Nous savons nous priver de certains programmes pour des questions de rentabilité. Ce palmarès, c'est un nouveau challenge pour reprendre le titre la saison prochaine !

"Nous ne visons pas l'audience de TF1"

Vous adressez donc vos félicitations à Nonce Paolini...

Moi, je félicite tout le monde ! Nous restons concurrents. Nous n'avons jamais négligé nos concurrents, qu'il s'agisse de TF1 ou du service public. Il est vrai que nous sommes devenus, au fur et à mesure des années, une alternative à TF1. Nous ne visons pas l'audience de la Une mais une part de marché conforme à nos audiences et au resserrement année après année de l'écart entre les chaînes. Il y a une petite embellie pour TF1 ces derniers mois et nous une petite déception sur le premier trimestre. Mais les choses sont en train de se remettre dans l'ordre.

Les magazines font partie de l'ADN de M6. Ce week-end, l'un d'eux, "Capital", a reçu pour la première fois de son histoire un président un exercice, François Hollande. L'audience a été moyenne, vous êtes déçu ?

Nous le savions. 2,8 millions de personnes, cela représente beaucoup de monde pour une intervention politique ! Je pense que tout le monde a souligné la qualité de l'émission et la qualité de sa présentation. C'était une émission ambitieuse, dans laquelle il faut savoir parfois sacrifier l'audience à l'image. Nous en étions conscients, c'est pour cette raison que nous avons accepté de ne pas diffuser de publicité. Nous sommes très fiers de l'avoir fait, le président de la République a pu s'expliquer sur sa politique économique, il y a eu des reprises considérables. Il n'y a aucune déception, si c'était à refaire nous la referions !

"Qui vous a dit que Thomas Sotto quittait M6 ? Nous verrons !"

Il est probable que Thomas Sotto, appelé à d'autres fonctions sur Europe 1, quitte la grille de M6 à la rentrée. C'est une déception ?

Qui vous a dit qu'il quittait M6 ? Nous verrons !

L'access de M6 souffre depuis janvier, -17% entre 17h30 et 20h. Comment le relancer ?

L'access remonte depuis que nous avons mis "Les reines du shopping". D'autres émissions sont en préparation à cet horaire, l'access remonte à des niveaux tout à fait satisfaisants. L'access ne sera pas un problème en septembre ! Il y a beaucoup de projets, les faiblesses sont la conséquence des émissions de télé-réalité programmées sur la TNT à cette heure.

Sur les primes, il y a eu beaucoup de déceptions, notamment avec "Un air de star".

Il y a eu des échecs, comme c'est souvent le cas quand on teste de nouveaux programmes. Les grandes marques ont bien fonctionné. Sur "Un air de star", on va analyser ses performances dans le détail car nous allons regarder s'il ne reviendra pas en 2014, malgré ses scores qui ne sont pas satisfaisants pour nous aujourd'hui. C'est un bon programme. Vous savez, "L'amour est dans le pré" a mis de temps à s'imposer. "Un air de star" n'est pas un programme décevant pour nous !

Dans le classement des chaînes TNT de l'année, D8 arrive en tête, W9 n'arrive que 3ème, derrière NRJ12. Comment l'expliquez-vous ?

D8 a fait beaucoup d'investissements cette année, notamment avec "Nouvelle Star" ou "Amazing Race", "Popstars" et Cyril Hanouna... il est normal de constater un petit retour sur investissement ! Est-ce que cela va durer ? Ca nous challenge mais W9 fait de bonnes performances notamment sur les moins de 50 ans. La concurrence a du bon, je suis sûr que W9 va faire une bonne saison.

Le télé-crochet "Nouvelle Star" est né sur M6, a confirmé sa popularité sur D8 et dans le palmarès des "TV Notes". Vous regrettez d'avoir laissé filé ce format ?

En aucune façon. Le prix est trop élevé pour la TNT, les audiences insuffisantes pour une chaîne historique comme M6. Donc ce programme doit être diffusé à perte.

Le marché de la publicité est en crise. Faut-il maintenir les investissements dans les programmes malgré tout ?

Nous avons toujours souligné que le marché français était difficile, ça tord le cou à tous ceux qui disaient qu'il suffisait de créer de nouvelles chaînes pour le développer. Il s'est produit exactement l'inverse, le marché a regressé depuis. Il n'y a pas d'élasticité et la France reste bien embarassée avec 25 chaînes à financer. Mais nous ne sacrifions pas les programmes.

"LCI n'est pas légitime à aller en gratuit puisqu'il y a déjà une offre concurrente sur la TNT gratuite avec i-Télé et BFM TV"

La concentration du marché autour des acteurs historiques est inéluctable ?

Je le pense, oui. C'est difficile d'appréhender l'histoire, M6 essaye dans ce contexte difficile d'être innovant.

Paris Première sur la TNT gratuite et une chaîne de télé-achat, vous y croyez toujours ?

Pour Paris Première, nous verrons, un recours au Conseil d'Etat est en cours. Nous entendons de la part du CSA et de son président qu'il souhaiterait disposer de plus de souplesse pour faire évoluer la réglementation, ce dont nous nous réjouissons. Paris Première est une chaîne qui a déjà une fenêtre de gratuité, LCI n'est pas légitime à aller en gratuit puisqu'il y a déjà une offre concurrente sur la TNT gratuite avec i-Télé et BFMTV. Paris Première, tout le monde sait que c'est une chaîne très spécifique de par son positionnement. Mais nous privilégions la négociation avec les opérateurs qui distribuent Paris Première comme une chaîne à option.

Nonce Paolini vous répond qu'il y a suffisamment de généralistes sur la TNT !

Paris Première n'est pas une généraliste mais une chaîne ciblée CSP+, une chaîne de spectacles, d'innovations, de patrimoine, tout le monde le sait, ça fait 27 ans qu'elle existe ! LCI en revanche est parfaitement la même chose que BFM TV ou i-Télé, sauf qu'elle n'a pas pris le bon cheval au bon moment !

> Le palmarès complet des TV Notes

Nicolas de Tavernost
Nicolas de Tavernost
M6 : Nicolas de Tavernost pourra bien rester en poste jusqu'en 2022
Nicolas de Tavernost pourrait rester à la tête de M6 jusqu'en 2022
Nicolas de Tavernost (M6) tire la sonnette d'alarme : "Le PAF est en danger"
Nicolas de Tavernost piégé sur Europe 1 par une question sur les programmes du groupe M6
Voir toute l'actualité sur Nicolas de Tavernost
Autour de Nicolas de Tavernost
commentaires
comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Tinder lance sa première série originale
Séries
Tinder lance sa première série originale
"Sauvés par le gong" va faire son retour sur Peacock, la plateforme de NBC
Séries
"Sauvés par le gong" va faire son retour sur Peacock, la plateforme de NBC
"Examen de conscience" : Cécile Bois ("Candice Renoir") à la tête d'un téléfilm sur France 2 le 11 octobre
Programme TV
"Examen de conscience" : Cécile Bois ("Candice Renoir") à la tête d'un téléfilm...
En plein duplex sur L'Equipe, le caméraman de Carine Galli percuté par un ballon de football
TV
En plein duplex sur L'Equipe, le caméraman de Carine Galli percuté par un ballon...
Audiences access 20h : Record pour "Les Marseillais", le "19.45", "Le 20h, le mag" et "Clique" au plus bas
Audiences
Audiences access 20h : Record pour "Les Marseillais", le "19.45", "Le 20h, le mag"...
Audiences access 19h : "DNA" leader, "C à vous" en grande forme, les Masters de "N'oubliez pas les paroles" au plus bas
Audiences
Audiences access 19h : "DNA" leader, "C à vous" en grande forme, les Masters de...
Vidéos Puremedias