Nicolas Demorand éloigné de Libération

Partager l'article
Vous lisez:
Nicolas Demorand éloigné de Libération
Une nouvelle organisation sera mise en place à Libération en juillet.
Une nouvelle organisation sera mise en place à Libération en juillet. © Abaca
Hier, le Conseil de surveillance qui s'est tenu à Libération a décidé d'éloigner Nicolas Demorand de la rédaction. Une nouvelle organisation sera proposée en juillet.

Il avait perdu la confiance de la rédaction depuis la Une sur les rumeurs d'un compte en Suisse de Laurent Fabius. La Conseil de surveillance, qui réunit les actionnaires du journal, a décidé hier de l'en éloigner, sur proposition du directoire. Nicolas Demorand va quitter la tête de la rédaction de Libération, une nouvelle organisation sera proposée au cours de l'été. Le directoire, composé de Nicolas Demorand et Philippe Nicolas, a nommé Fabrice Rousselot directeur délégué de la rédaction par interim.

À lire aussi
Une de "Têtu" avec Bilal Hassani : La SNCF et la RATP refusent son affichage dans les gares
Presse
Une de "Têtu" avec Bilal Hassani : La SNCF et la RATP refusent son affichage dans...
"CNews" ferme
Presse
"CNews" ferme
Prisma Media arrête la version magazine de "Néon"
Presse
Prisma Media arrête la version magazine de "Néon"
Rachat du "Figaro" par Vincent Bolloré : Le groupe Dassault dément les informations de "Mediapart"
Presse
Rachat du "Figaro" par Vincent Bolloré : Le groupe Dassault dément les...

La Société Civile des Personnels de Libération (SCPL), actionnaire minoritaire aux côtés d'Edouard de Rothschild et Bruno Ledoux, demandaient depuis plusieurs mois l'application des statuts du journal qui prévoit une séparation des fonctions de directeur du journal (président du directoire) et de directeur de la rédaction. Nicolas Demorand cumulait les deux, ce qui crispait depuis plusieurs semaines la rédaction.

Ventes en baisse

Longtemps soutenu par les actionnaires du journal, Nicolas Demorand était en revanche très contesté en interne. A de nombreuses reprises, la SCPL s'était désolidarisée de ses méthodes de management ou de coups éditoriaux. Les chiffres de vente du journal, en baisse depuis plusieurs semaines, ont probablement convaincu le Conseil de surveillance de changer l'organisation du titre, même s'il a hier "renouvelé sa confiance" au management, et donc à Nicolas Demorand dans un communiqué.

"J'ai entendu le message de la rédaction de Libération, a expliqué Demorand à l'AFP. Ce message contribue à la remise à plat du management mais cela va de la base au sommet, en passant par les cadres intermédiaires (...) Je ne vais pas vous décrire une partition qui reste à écrire. On va réfléchir à la meilleure organisation précise. Je le ferai dans la plus grande ouverture d'esprit possible, toutes les options sont sur la table. S'engage maintenant un travail de deux mois dont on verra bien sur quoi il débouchera". Reste à savoir si Nicolas Demorand restera. Ce changement intervient à quelques semaines du début du mercato télé et radio. Et l'ex-anchorman de la matinale de France Inter sera probablement sollicité pour revenir à ses premières amours...

Nicolas Demorand
Nicolas Demorand
"Ca me met les larmes aux yeux" : Nicolas Demorand ému en évoquant sa mère sur France Inter
"Eh oh là !" : Nicolas Demorand hausse le ton pour faire taire Dominique Seux et Thomas Piketty
Grève à Radio France : Nicolas Demorand s'adresse aux auditeurs de France Inter
France Inter : Nicolas Demorand s'emporte contre une auditrice accusée de faire la propagande du Parti animaliste
Voir toute l'actualité sur Nicolas Demorand
Autour de Nicolas Demorand
l'info en continu
Canal+ pourra désormais diffuser les films six mois après leur sortie en salles
Cinéma
Canal+ pourra désormais diffuser les films six mois après leur sortie en salles
Box-office France : "Encanto" chasse "Les Bodin's", "House of Gucci" 3e, démarrage difficile pour le biopic sur NTM
Box-office
Box-office France : "Encanto" chasse "Les Bodin's", "House of Gucci" 3e, démarrage...
"Je connais les méthodes de F2 !" : Patrick Balkany très remonté contre "Complément d'enquête"
TV
"Je connais les méthodes de F2 !" : Patrick Balkany très remonté contre...
"Je paye pour ce que je veux regarder" : Estelle Denis favorable à la suppression de la redevance télé
TV
"Je paye pour ce que je veux regarder" : Estelle Denis favorable à la suppression...
Salto, une première année dans la douleur
SVOD
Salto, une première année dans la douleur
"Walkyries" : Une nouvelle série avec Hélène de Fougerolles et Grégory Fitoussi à venir sur TF1
Séries
"Walkyries" : Une nouvelle série avec Hélène de Fougerolles et Grégory Fitoussi à...