Pancarte "Macron dégage" retouchée : France Télévisions mis en demeure par le CSA

Partager l'article
Vous lisez:
Pancarte "Macron dégage" retouchée : France Télévisions mis en demeure par le CSA
Catherine Matausch présente ses excuses après la diffusion de la pancarte tronquée. © France 3
Une pancarte avait été modifiée dans le "19/20" de France 3 en décembre 2018.

Une mise en demeure est tombée. En décembre 2018, le "19/20" national de France 3 avait été pointé du doigt pour avoir masqué une partie d'une pancarte brandie par un manifestant lors d'un rassemblement des Gilets jaunes à Paris. A l'antenne, seul le mot "Macron" était apparu alors qu'il était en réalité inscrit "Macron Dégage". Cela n'avait pas échappé à des téléspectateurs, qui avaient interpellé la chaîne sur les réseaux sociaux en publiant la photo originale, obligeant Catherine Matausch, la titulaire de l'information du week-end de France 3 à présenter ses excuses dès le lendemain, au nom de la chaîne et de la rédaction, en invoquant "une erreur humaine".

À lire aussi
Interview de Carlos Ghosn sur Inter : Léa Salamé défendue par sa patronne
Radio
Interview de Carlos Ghosn sur Inter : Léa Salamé défendue par sa patronne
Audiences : Record historique pour "N'oubliez pas les paroles", succès confirmé pour "Mamans et célèbres" sur TFX
Audiences
Audiences : Record historique pour "N'oubliez pas les paroles", succès confirmé...
Audiences radio : "Les Grosses Têtes" deux fois plus fortes que France Inter, Cauet en forme, Vacher souffre sur Fun
Audiences
Audiences radio : "Les Grosses Têtes" deux fois plus fortes que France Inter,...

De nombreux téléspectateurs et notamment l'auteur de la pancarte, Jean-Baptiste Reddé, avaient décidé de se tourner vers le Conseil supérieur de l'audiovisuel afin que cet incident ne reste pas sans conséquence pour la troisième chaîne. Celui qui se fait surnommer "Voltuan" avait saisi l'instance évoquant une "censure".

"Un manquement à l'exigence d'honnêteté de l'information"

Dans une décision prise cet été et dévoilée seulement aujourd'hui par le syndicat Force Ouvrière de France Télévisions à l'AFP, le Conseil supérieur de l'audiovisuel a estimé que "la diffusion d'une photographie ainsi modifiée, altérant sa signification dans un contexte particulièrement sensible", constituait "un manquement à l'exigence d'honnêteté de l'information" qui s'impose à France Télévisions, et un "manquement à l'obligation de rigueur dans la présentation et le traitement de l'information".

Le gendarme de l'audiovisuel a toutefois décidé de ne pas infliger de sanction à France Télévisions, jugeant que le groupe public n'avait pas "contesté l'existence de ce manquement" et avait "immédiatement pris l'initiative d'informer les téléspectateurs et les acteurs du secteur audiovisuel de l'erreur commise". Le CSA a également noté que la chaîne s'était "excusée" et avait "mis en oeuvre une série de mesures (...) pour éviter, à l'avenir la réitération de manquements de cette nature". De ce fait, le Conseil supérieur de l'audiovisuel a mis en demeure le groupe de Delphine Ernotte de respecter à l'avenir ses obligations en matière d'honnêteté et de rigueur de l'information.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
karima

on a bien compris la dévotion de France télévision



Spontex

On va pouvoir mesurer les corrones de l'exécutif

Yvonne Pras

Pas étonnant ce qui s'est passé! La Ernotte passe son temps à vouloir faire plaisir à Manu! Sauf que là, ça devait être tellement énorme que des téléspectateurs l'on vu et signalé! Merci à eux!



LeMoi

Les GJ ça va encore, le pire ça va être les manifs à venir contre la réforme des retraites, ça va bien faire chier :s



Nihilistic girl

Énième preuve que le rôle de ces "journalistes", principalement les présentateurs et leur rédaction qui prépare les "journaux" télévisés, n'est pas d'informer mais d'influencer le téléspectateur...
Là, c'est grossier donc ça n'est pas passé, mais ils le font discrètement habituellement : déformer les faits



EiffelNord

Au moins l'euro symbolique
pas une mise en demeure ("pas de sanction").

L'acte était délibéré (il faut du temps/de l'argent pour le faire),
ce n'est en aucun cas une erreur

Si c'est une erreur, ça veut ire que beaucoup d'images d'actualité sont retouchées chez France 3... alors vite un audit !



Spontex

Ceux que je vois sont de vrais gens en panne ⛍

tikeum75

Il est encore là, pas à faire les mille pas à NYC ?



Robert

Cette pancarte montre la bêtise et l'irrespect de son auteur. Exemple à ne pas suivre.



Sonny & Will Forever

T'en croise un ou deux sur les ponts de 4 voies qui te font des grands signes.



vincetv

Quand c'est une autre opposition qui le dénonce ça passe moins.
Le deux poids deux mesures.



Spontex

Ils essayent de relancer le mouvement, mais ça ne prend pas. Et les journalistes s'en fichent royalement, désormais.



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Bientôt la fin des "cop shows" à la télé ?
TV
Bientôt la fin des "cop shows" à la télé ?
Licenciement de Natacha Polony : Europe 1 condamnée à lui verser près de 400.000 d'euros d'indemnités
Radio
Licenciement de Natacha Polony : Europe 1 condamnée à lui verser près de 400.000...
Netflix dévoile ses nouvelles productions françaises pour 2020
SVOD
Netflix dévoile ses nouvelles productions françaises pour 2020
"César Wagner" : Gil Alma dans la peau d'un "Monk" à la française ce soir sur France 2
Programme TV
"César Wagner" : Gil Alma dans la peau d'un "Monk" à la française ce soir sur...
Municipales 2020 : 500 débats prévus sur France Télévisions
TV
Municipales 2020 : 500 débats prévus sur France Télévisions
"Better Call Saul" : La saison 6 du spin-off de "Breaking Bad" sera la dernière
Séries
"Better Call Saul" : La saison 6 du spin-off de "Breaking Bad" sera la dernière
Vidéos Puremedias