Pascal Bruckner qualifie Franck Riester de "ministre de la censure" après ses propos sur Roman Polanski

Partager l'article
Vous lisez:
Pascal Bruckner qualifie Franck Riester de "ministre de la censure" après ses propos sur Roman Polanski
Pascal Bruckner
Pascal Bruckner © Abaca
Le nouveau juré de l'Académie Goncourt a vivement critiqué hier le ministre de la Culture.

Il s'en prend au ministre de la Culture. Hier après-midi, en marge d'une réunion des jurés de l'académie Goncourt, l'écrivain Pascal Bruckner a vivement critiqué les propos de Franck Riester concernant l'attribution du César de la meilleure réalisation à Roman Polanski pour son film "J'accuse". "J'avais dit avant même la remise de ce César que ça serait un mauvais signal envoyé à la population, aux femmes, à toutes celles qui se battent contre les agressions sexuelles et sexistes", avait déclaré le membre du gouvernement samedi dernier, au micro d'Europe 1.

À lire aussi
Une nouvelle allocution pour Emmanuel Macron ce soir à 20h
Politique
Une nouvelle allocution pour Emmanuel Macron ce soir à 20h
Chronologie des médias : Le gouvernement tranchera "à la fin de l'été" en cas d'absence d'accord
Politique
Chronologie des médias : Le gouvernement tranchera "à la fin de l'été" en cas...
Emmanuel Macron en interview sur BFMTV et RMC à 14h30
Politique
Emmanuel Macron en interview sur BFMTV et RMC à 14h30

"Il va peut-être vouloir juger de la littérature et à qui donner le prix"

Proche de Roman Polanski, Pascal Bruckner n'a pas du tout apprécié la réaction de l'homme politique, le qualifiant de "ministre de la censure", selon des propos rapportés par l'AFP. "Le ministre de la Culture doit superviser tous les métiers artistiques, mais n'a pas à donner son avis (...) Je pense qu'il veut aller dans le sens du courant, mais le courant pourrait un jour se retourner contre lui", a déclaré l'essayiste, qui par ailleurs jugé la cérémonie des César vendredi dernier "terriblement longue et ennuyeuse".

Françoise Chandernagor, également membre de l'académie Goncourt, a aussi étrillé Franck Riester et sa prise de parole sur Europe 1. "Nous espérons que quels que soient nos choix, le ministre de la Culture ne se mêlera pas de les critiquer parce que je ne sais pas quel est son degré de compétence en matière artistique", a lâché la femme de lettres. Et d'ajouter : "Je me suis dit que s'il juge du cinéma, il va peut-être vouloir juger de la littérature et à qui donner notre prix, c'est possible !".

Pascal Bruckner
Pascal Bruckner
"C Politique" : Pascal Bruckner associe LGBT et... pédophiles
l'info en continu
"Arnaques !" : Julien Courbet à la tête d'un nouveau magazine sur M6 à partir du lundi 16 août
Programme TV
"Arnaques !" : Julien Courbet à la tête d'un nouveau magazine sur M6 à partir du...
Résultats financiers : TF1 vise de nouveau un taux de marge à deux chiffres en 2021
Business
Résultats financiers : TF1 vise de nouveau un taux de marge à deux chiffres en 2021
"Duos mystères" : Le divertissement d'Alessandra Sublet de retour sur TF1 le vendredi 20 août
Programme TV
"Duos mystères" : Le divertissement d'Alessandra Sublet de retour sur TF1 le...
Nabilla sanctionnée d'une amende de 20.000 euros pour "pratiques commerciales trompeuses" sur Snapchat
Justice
Nabilla sanctionnée d'une amende de 20.000 euros pour "pratiques commerciales...
Révélations de France 2 et du "Monde" : Monsanto condamné à 400.000 euros d'amende par la CNIL
Justice
Révélations de France 2 et du "Monde" : Monsanto condamné à 400.000 euros d'amende...
Résultats financiers : M6 profite du rebond du marché publicitaire au premier semestre
Business
Résultats financiers : M6 profite du rebond du marché publicitaire au premier...