Patrick Sébastien : "Le service public ne devrait pas être au service de trois personnes"

Partager l'article
Vous lisez:
Patrick Sébastien : "Le service public ne devrait pas être au service de trois personnes"
Patrick Sébastien
Patrick Sébastien © RUSSEIL Christophe/FTV
L'animateur a accordé une interview au quotidien belge "La Dernière heure".

Il y va cash. Dans une interview accordée au quotidien belge "La Dernière heure" vendredi dernier, Patrick Sébastien se confie sur ses frustrations en télévision depuis la réorganisation et la nouvelle politique de France Télévisions. L'animateur revient notamment sur la suppression de trois numéros des "Années bonheur", décidée par la direction du groupe audiovisuel du service public.

À lire aussi
Arrêt d'"On n'est pas couché" : Catherine Barma envisage de poursuivre Laurent Ruquier en justice
TV
Arrêt d'"On n'est pas couché" : Catherine Barma envisage de poursuivre Laurent...
Thomas Hugues fait ses adieux à RTL : "On peut remercier les patrons qui nous virent"
Radio
Thomas Hugues fait ses adieux à RTL : "On peut remercier les patrons qui nous...
"Le Retour du grand blond" : Les films prévus sur France 3 l'après-midi cette semaine
Cinéma
"Le Retour du grand blond" : Les films prévus sur France 3 l'après-midi cette...

"En 30 ans de télévision, je n'ai jamais vécu ça"

Le chanteur explique qu'il "parlera des détails" de sa carrière sur le petit écran "quand (il) sera parti" et qu'en trente ans de télévision, il n'a "jamais vécu ça". Il avoue ensuite que s'il doit quitter France 2, "cela ne dépendra ni de (lui), ni des téléspectateurs". "Ce qui ne devrait pas être le cas vu que le service public devrait être au service du public et non pas de trois personnes", lance Patrick Sébastien en direction de la présidence du groupe, glissant être "très emmerdé" qu'on lui ait "enlevé trois 'Années bonheur' cette année". "Moi, je peux vivre, mais j'ai des musiciens et des danseurs qu'on prive de boulot", ajoute-t-il.

De plus, Patrick Sébastien évoque un sujet assez tabou chez les artistes : la fin de vie. "J'ai bientôt 64 ans, je fume deux paquets par jour, je bois 10 cafés et je tiens debout. Donc, à un moment, je vais forcément payer la note. Pas d'excès mais je ne me vois pas encore vivre 10 ans", a déclaré le présentateur, avant de poursuivre : "Il me reste une dizaine de piges à vivre. Je n'ai jamais baissé mon froc pendant 64 ans, ça ne va pas commencer maintenant. Je ne céderai donc pas". L'animateur conclut avec philosophie : "Je me suis régalé entre la télé, des salles remplies comme l'Olympia et rencontrer des jolies filles !"

Sur le même thème
l'info en continu
France Télévisions : Les prétendants à la présidence du groupe
TV
France Télévisions : Les prétendants à la présidence du groupe
Une invitée interrompue par un cambriolage en plein direct sur Sud Radio
Radio
Une invitée interrompue par un cambriolage en plein direct sur Sud Radio
Karine Le Marchand va animer "La France a un incroyable talent" sur M6
TV
Karine Le Marchand va animer "La France a un incroyable talent" sur M6
Sidonie Bonnec, Eglantine Eméyé et Willy Rovelli rejoignent France Bleu
Radio
Sidonie Bonnec, Eglantine Eméyé et Willy Rovelli rejoignent France Bleu
Le comédien Jean-François Garreaud ("Sous le soleil", "Plus belle la vie") est mort
Séries
Le comédien Jean-François Garreaud ("Sous le soleil", "Plus belle la vie") est mort
Philippe Bouvard fait ses adieux au "Figaro Magazine" : "Je n'ai pas échappé à la bactérie du rajeunissement"
Presse
Philippe Bouvard fait ses adieux au "Figaro Magazine" : "Je n'ai pas échappé à la...
Vidéos Puremedias