Pierre Sled reste à France 3

Partager l'article
Vous lisez:
Pierre Sled reste à France 3
Pierre Sled à l'Elysée, en 2007.
Pierre Sled à l'Elysée, en 2007. © Abaca
Mais il sera désormais encadré par un nouveau supérieur hiérarchique, directeur des antennes.

Une nomination très critiquée, des performances décevantes pour les nouveaux programmes qu'il a mis à l'antenne. Mais sauvé. Pierre Sled, qu'on annonçait débarqué de la direction de France 3 depuis quelques jours, reste finalement en poste. Comme vous l'avait annoncé puremedias.com, le directeur des programmes de la chaîne des régions sauve sa tête. Rémy Pflimlin, président de France Télévisions ne s'en débarrasse pas mais lui colle un nouveau supérieur hiérarchique en la personne de Pierre Langlois, actuel directeur de l'audiovisuel du CNC. Il sera le nouveau directeur de l'antenne en remplacement de Laurent Corteel, appelé à d'autres fonctions sur la chaîne. France 3 devrait officaliser ces changements dans les prochaines heures.

À lire aussi
Pascal Praud : "France Inter, c'est de la propagande !"
TV
Pascal Praud : "France Inter, c'est de la propagande !"
"C'est scandaleux" : Pierre Ménès furieux contre "So foot"
Presse
"C'est scandaleux" : Pierre Ménès furieux contre "So foot"
COVID-19 : Une comédienne de "Plus belle la vie" remplacée de manière temporaire sur France 3
Exclusivité
COVID-19 : Une comédienne de "Plus belle la vie" remplacée de manière temporaire...

Contesté avant son arrivée

Avant même son arrivée à France Télévisions dans la nouvelle équipe de Rémy Pflimlin, Pierre Sled a été lourdemanr critiqué. En raison : l'intervention supposée de l'Elysée pour installer le journaliste à la tête des programmes de France 3. Patrick de Carolis n'en voulait pas, le nouveau président de l'audiovisuel public, nommé par l'exécutif il y a tout juste un an, l'a recruté il y a huit mois. Mais depuis, ses premiers choix d'antenne ont fait l'objet de nombreuses critiques, à l'image du recrutement de Laurent Boyerpour une nouvelle émission ("Midi en France") qui malgré de faibles scores et un budget conséquent a été renouvelée en partie pour la saison prochaine. Ce magazine itinérant est produit par R&G Productions, une société de production dont un des deux dirigeants aurait, lui aussi, les faveurs de l'Elysée selon une partie de la presse. De surcroît, la majorité des nouvelles émissions lancées cet été n'ont pas convaincu, à l'image de la berezina de "L'Etoffe des champions". Pierre Sled aura donc eu moins d'un an pour faire ses preuves avant que la direction de France Télévisions ne le place sous surveillance, avec un nouveau supérieur hiérarchique. Avec ces grandes manoeuvres et un été meurtrier côté audiences, la conférence de presse de rentrée s'annonce sportive pour le président de l'audiovisuel public.

Pierre Sled
Pierre Sled
Pierre Sled et France 3, c'est (réellement) fini
Pierre Sled, le directeur des programmes de France 3, sur le départ
Déprogrammation en vue pour "L'Etoffe des Champions" avec Raymond Domenech ?
Voir toute l'actualité sur Pierre Sled
Sur le même thème
l'info en continu
Thierry Ardisson invité spécial de puremedias.com demain
Interview
Thierry Ardisson invité spécial de puremedias.com demain
Free revendique près de 500.000 abonnés à son service autour de la Ligue 1
Sport
Free revendique près de 500.000 abonnés à son service autour de la Ligue 1
"Il faut renégocier ce contrat" : La Liga défend Mediapro dans son conflit avec la LFP
TV
"Il faut renégocier ce contrat" : La Liga défend Mediapro dans son conflit avec la...
Netflix : La future comédie de Dany Boon sur le confinement sortira directement sur la plateforme
SVOD
Netflix : La future comédie de Dany Boon sur le confinement sortira directement...
"Demain nous appartient" : TF1 diffuse exceptionnellement deux épisodes aujourd'hui
Séries
"Demain nous appartient" : TF1 diffuse exceptionnellement deux épisodes aujourd'hui
"Alice Nevers" : TF1 dégaine la saison 17 ce soir
Programme TV
"Alice Nevers" : TF1 dégaine la saison 17 ce soir
Vidéos Puremedias