Pré-rapport du CSA : Rémy Pflimlin dénonce "des affirmations erronées ou caricaturales"

Partager l'article
Vous lisez:
Pré-rapport du CSA : Rémy Pflimlin dénonce "des affirmations erronées ou caricaturales"
Par Benjamin Meffre Journaliste
Passionné par les médias, l’économie et la politique, Benjamin est rédacteur en chef de puremedias.com dont il a intégré la rédaction en 2013.
Rémy Pflimlin
Rémy Pflimlin © Christophe Russeil / FTV
Dans une lettre envoyée à ses salariés, le PDG de France Télévisions a vivement critiqué aujourd'hui les conclusions du pré-rapport du CSA sur son entreprise ayant fuité hier dans la presse.

C'est peu dire que Rémy Pflimlin n'a pas apprécié la fuite dans la presse d'un pré-rapport du CSA sur son bilan à la tête de France Télévisions. Hier soir, BFM Business révélait les grandes lignes du bilan d'activité que le CSA s'apprête à publier à quelques mois de la fin du mandat de Rémy Pflimlin.

À lire aussi
"Secret Story 2024" : Le premier secret (déjà) découvert par les candidats
TV
"Secret Story 2024" : Le premier secret (déjà) découvert par les candidats
"Top Chef 2024" : Qui a gagné la guerre des restos ?
TV
"Top Chef 2024" : Qui a gagné la guerre des restos ?
"C'est quoi ces secrets éclatés au sol ? ": Les secrets de "Secret Story" 2024 ne sont pas au goût de Cyril Hanouna
TV
"C'est quoi ces secrets éclatés au sol ? ": Les secrets de "Secret Story" 2024 ne...

Dans ce document préparatoire qui aurait dû rester confidentiel, le CSA n'est pas tendre avec l'actuel PDG du groupe audiovisuel public. L'institution présidée par Olivier Schrameck critique notamment la valse des dirigeants durant sa mandature, la mise à l'antenne de programmes trop similaires à ceux des chaînes privées ou encore la programmation trop tardive des émissions culturelles. Plus grave, le CSA dénonce aussi dans ce document la faiblesse de l'"identification des lignes éditoriales des chaînes", critiquant notamment la "concurrence stérile" entre France 2 et France 3 et s'interrogeant sur l'utilité de France 4 et France Ô.

Rémy Pflimlin a décidé de riposter. Le patron de France Télévisions a ainsi demandé au CSA de publier rapidement un communiqué prenant ses distances avec les conclusions de son propre pré-rapport. Le CSA s'est exécuté ce matin, rappelant que le document dévoilé dans la presse "ne saurait préjuger ou faire préjuger de sa position collégiale". Il est cependant peu crédible d'imaginer que l'institution d'Olivier Schrameck parviendra dans son rapport définitif à des conclusions radicalement différentes de celles de son pré-rapport.

"Ces jugements de valeur sont déconnectés"

Rémy Pflimlin a en outre écrit aujourd'hui une lettre à l'ensemble des collaborateurs de France Télévisions. Dans son texte révélé par Le Figaro, le patron du groupe public critique sans détour les conclusions du texte du CSA. "France Télévisions n'aurait pu accepter une mise en cause aussi éloignée de la réalité et aussi peu étayée" a-t-il ainsi écrit. Le dirigeant a ensuite taclé : "Ce qui a été relayé dans les médias n'est en aucun cas le reflet de la réalité de notre maison, du travail de chacun d'entre vous sous ma présidence et de la transformation que nous opérons de l'entreprise, ni le reflet des réalités du secteur. Ces jugements de valeur sont déconnectés de la relation de nos chaînes avec les Français".

Dans sa lettre, Rémy Pflimlin a aussi estimé que le document du CSA "émet des affirmations erronées ou caricaturales" et relève "d'une ingérence dans l'information". Le patron de France Télévisions a enfin souhaité mettre un maximum de pression sur l'institution d'Olivier Schrameck en dénigrant par avance tout rapport définitif allant dans le même sens que la première mouture.

"Si (le document) avait reflété, même partiellement, la position du CSA, il aurait révélé un profond déficit méthodologique et posé la question du rôle de l'instance vis-à-vis de notre entreprise relativement à celui de notre actionnaire et des élus du peuple français à qui nous avons également des comptes à rendre", a ainsi conclu Rémy Pflimlin. Reste maitenant à savoir si les Sages seront sensibles à cette pression d'ici la publication de la version définitive de leur travail.

Rémy Pflimlin
Rémy Pflimlin
France Télévisions : La Cour des comptes épingle la présidence de Rémy Pflimlin
Rémy Pflimlin : "Les plaintes déposées contre la nomination de Delphine Ernotte sont déplacées"
Rémy Pflimlin : "Je pense que j'ai rempli la mission qui m'était fixée"
Présidence de France Télévisions : Rémy Pflimlin candidat à sa succession
Voir toute l'actualité sur Rémy Pflimlin
Autour de Rémy Pflimlin
  • Gulli
  • Alcaline, l'instant / Alcaline, le mag / Alcaline, le concert
l'info en continu
"Quand on écrivait 'Mademoiselle Holmes', 'HPI' était notre référence" : La productrice de la série avec Lola Dewaere réagit aux ressemblances avec l'autre série de TF1
Séries
"Quand on écrivait 'Mademoiselle Holmes', 'HPI' était notre référence" : La...
"Secret Story 2024" : Le premier secret (déjà) découvert par les candidats
TV
"Secret Story 2024" : Le premier secret (déjà) découvert par les candidats
"Ce cas ne peut qu'émouvoir" : Des auditeurs offrent 45.000 euros à une femme surendettée dans "Les auditeurs ont la parole" d'Eric Brunet sur RTL
Radio
"Ce cas ne peut qu'émouvoir" : Des auditeurs offrent 45.000 euros à une femme...
Jacques Vendroux, Pierre de Vilno, Elisabeth Assayag : Europe 1 aménage sa grille des programmes entre 18h et 22h
Radio
Jacques Vendroux, Pierre de Vilno, Elisabeth Assayag : Europe 1 aménage sa grille...
Audiences access 20h : Le JT de TF1 avec Gilles Bouleau surclasse la concurrence et devance Anne-Sophie Lapix de près d'1,4 million de téléspectateurs
Audiences
Audiences access 20h : Le JT de TF1 avec Gilles Bouleau surclasse la concurrence...
Audiences : Claudia Tagbo et Bruno Solo sur France 2 écrasent "Top chef" sur M6, à son plus bas et battu par France 3, TF1 plonge, TMC explose sur la cible commerciale
Audiences
Audiences : Claudia Tagbo et Bruno Solo sur France 2 écrasent "Top chef" sur M6, à...