Présidentielle : France Inter de nouveau piratée lors de la soirée de deuxième tour

Partager l'article
Vous lisez:
Présidentielle : France Inter de nouveau piratée lors de la soirée de deuxième tour
Par Benjamin Meffre Journaliste
Passionné par les médias, l’économie et la politique, Benjamin est rédacteur en chef de puremedias.com dont il a intégré la rédaction en 2013.
Comment sont mesurées les audiences radio ? © Puremedias.com
La diffusion de la station publique avait déjà été détournée à Paris au soir du premier tour de la présidentielle dimanche 10 avril dernier.

France Inter de nouveau ciblée. Hier soir, la station publique a admis auprès de l'AFP avoir été une nouvelle fois piratée lors de sa soirée électorale de deuxième tour de la présidentielle, précisant avoir été "alertée par des tweets". "Nous sommes en lien avec l'Arcom (le régulateur de l'audiovisuel, ex-CSA, ndlr) pour vérifier ce qu'il s'est passé", a précisé Radio France, sa maison mère, évoquant une perturbation d'"une petite heure". Le groupe radiophonique public a ajouté être "en train d'enquêter" sur le nombre de villes touchées par ce piratage, alors que Paris, Rennes, Lyon et Nantes sont pour l'instant évoquées.

À lire aussi
France Culture : Sandrine Treiner démissionne de son poste de directrice
Radio
France Culture : Sandrine Treiner démissionne de son poste de directrice
Incident à Radio France : 12 blessés légers pendant un concert, une expertise "engagée"
Radio
Incident à Radio France : 12 blessés légers pendant un concert, une expertise...
Europe 1 : Émue, Louise Bernard quitte "Culture médias" et Philippe Vandel
Radio
Europe 1 : Émue, Louise Bernard quitte "Culture médias" et Philippe Vandel
Réforme des retraites : Le ministre du Travail annule un débat avec Laurent Berger sur franceinfo:
Radio
Réforme des retraites : Le ministre du Travail annule un débat avec Laurent Berger...

Deuxième piratage en deux semaines

Dimanche 10 avril, la diffusion de France Inter avait déjà été détournée en pleine soirée présidentielle. Les auditeurs de la station publique habitant dans plusieurs zones de l'est de Paris avaient eu la surprise de voir leur soirée électorale remplacée par un discours aux relents complotistes répété en boucle. Celui-ci présentait Radio France comme une institution donnant "plus de voix aux fascistes qu'il y 50 ans". "Les employés de Radio France ont laissé le fascisme devenir une opinion comme une autre. Ils ont tendu leur micro au moindre policier contrarié, relayé la moindre polémique raciste, rendu le fascisme convenable", déclarait notamment le lecteur du texte.

Dès le lendemain, France Inter avait avait reconnu auprès de puremedias.com que la diffusion FM de son antenne avait été piratée par un "émetteur illégal" dans certaines zones de l'est de Paris, et ce pendant plusieurs heures. "Une investigation est en cours en lien avec les services compétents de l'ARCOM*, Radio France se réservant la possibilité d'une action juridique", avait précisé à l'époque le groupe public. Nous "sommes absolument désolés et faisons tout pour comprendre ce qui s'est passé et éviter que cela se reproduise", avait pour sa part réagi la patronne de France Inter, Laurence Bloch. En vain visiblement.

France Inter
France Inter
Médias : Le mouvement de grève perturbe les radios, télévisions et la presse
France Inter : Une humoriste accuse une proche de Nagui de "harcèlement", la direction plaide le "différend"
France Inter : Augustin Trapenard ému aux larmes pour la dernière de "Boomerang"
France Inter : Nathalie Iannetta et Claude Askolovitch aux commandes de "L'esprit sport" à la rentrée
Voir toute l'actualité sur France Inter
Autour de France Inter
  • Pascale Clark
  • Frédéric Mitterrand
  • Charline Vanhoenacker
  • Sophia Aram
  • Jean-Luc Hees
  • Philippe Vandel
  • François Morel
  • Philippe Val
  • Isabelle Giordano
l'info en continu
Manon éliminée de "N'oubliez pas les paroles" : "J'ai fait une erreur bête qui m'a été fatale"
Interview
Manon éliminée de "N'oubliez pas les paroles" : "J'ai fait une erreur bête qui m'a...
Netflix : La fin du partage gratuit des comptes approche
SVOD
Netflix : La fin du partage gratuit des comptes approche
Accusé de violences conjugales, Justin Roiland, co-créateur de "Rick et Morty", écarté de la production
TV
Accusé de violences conjugales, Justin Roiland, co-créateur de "Rick et Morty",...
Twitch annonce des outils pour aider les streameurs à "gagner plus d'argent"
Internet
Twitch annonce des outils pour aider les streameurs à "gagner plus d'argent"
"Drag Race France" : Nicky Doll, Kiddy Smile et Daphné Bürki confirmés dans le jury de la saison 2
Internet
"Drag Race France" : Nicky Doll, Kiddy Smile et Daphné Bürki confirmés dans le...
RT France demande le dégel de ses fonds pour payer ses salariés
TV
RT France demande le dégel de ses fonds pour payer ses salariés