Promotion croisée de LCI : mise en demeure de TF1 par le CSA

Partager l'article
Vous lisez:
Promotion croisée de LCI : mise en demeure de TF1 par le CSA
La promotion croisée.
Depuis plusieurs jours, TF1 assurait la promotion sur son antenne de sa chaîne info, LCI.

Le CSA hausse le ton. Les Sages mettent en demeure TF1 de respecter l'interdiction de la promotion croisée en faveur de sa chaîne info, LCI, sur son antenne. Depuis plusieurs jours, la Une assurait en effet des relais dans ses JT ou ses espaces publicitaires. "Faute de s'y conformer dans les plus brefs délais, la société TF1 pourrait faire l'objet d'une procédure de sanction", prévient le Conseil dans un communiqué lapidaire publié hier dans la soirée.

À lire aussi
Audiences "13 Heures" : Quel bilan pour la première semaine de Marie-Sophie Lacarrau et de Julian Bugier ?
Audiences
Audiences "13 Heures" : Quel bilan pour la première semaine de Marie-Sophie...
Audiences: "La malédiction du volcan" large leader, "Ninja Warrior" devant sur cibles, retour en hausse pour "La lettre"
TV
Audiences: "La malédiction du volcan" large leader, "Ninja Warrior" devant sur...
"Un si grand soleil" : Pourquoi France 2 ne veut pas rattraper le retard pris sur la diffusion
Séries
"Un si grand soleil" : Pourquoi France 2 ne veut pas rattraper le retard pris sur...

Comme vous l'a révélé puremedias.com le 16 septembre dernier, TF1 avait choisi de passer en force pour assurer la promotion de sa chaîne LCI sur son antenne, alors que sa convention lui interdit. A la fin de certaines éditions des JT du 13 Heures et 20 Heures, une voix off invite les téléspectateurs à "retrouve(r) l'information en continu sur LCI canal 26 et LCI.fr". Une promotion parfois assurée par les présentateurs des JT eux-mêmes ! "La rentrée syndicale, la loi travail, sans doute Alstom bien sûr, ce sera le thème de l'émission d'Yves Calvi avec ses invités cet après-midi sur LCI", a par exemple lancé le 15 septembre Jean-Pierre Pernaut en plein journal.

La Une a aussi assuré la réclame pour LCI hors de son JT, lors de la traditionnelle séquence de promotion croisée annonçant chaque soir les programmes de chacune des chaînes du groupe (TMC, NT1 et HD1). "Et toute l'information sur LCI, canal 26 de la TNT", ont ainsi pu entendre marteler quotidiennement les téléspectateurs à la fin de cette série de bandes-annonces.

Entre les lignes

Cette "promotion croisée" lui était pourtant interdite en théorie depuis qu'elle a pris devant le CSA l'engagement de ne pas y recourir, conformément à l'avenant du 16 février dernier de sa convention. C'était l'une des conditions au passage de LCI sur la TNT gratuite. Mais Gilles Pélisson, patron de la chaîne, a récemment saisi le Conseil pour qu'il revienne sur cette restriction.

Pourquoi TF1 n'a-t-elle pas attendu l'arbitrage du CSA avant de se lancer ? La Une se réfugie derrière la définition de la promotion croisée donnée par... le CSA dans son étude d'impact sur le passage de LCI en gratuit. "La promotion croisée consiste en l'annonce à caractère purement informatif d'un programme mentionnant son titre, le service de télévision sur lequel il sera diffusé, la date et l'heure de cette diffusion", précisaient ainsi en novembre 2015 les Sages de l'audiovisuel, reprenant la définition donnée par l'Autorité de la concurrence dans un avis publié un mois plus tôt.

"L'interdiction de promotion croisée ne concerne pas les compléments d'information et renvois éditoriaux", s'était justifiée TF1 auprès de puremedias.com il y a quelques jours. Enfin, concernant la publicité faite à LCI au moment des bandes-annonces programmes de l'ensemble des chaînes du groupe, TF1 estimait là aussi qu'il n'y avait rien d'irrégulier. "Ce n'est pas de la promotion croisée, car on ne promeut pas un programme", expliquait ainsi un porte-parole de la chaîne. Mais le CSA n'est visiblement pas de cet avis.

JB/MF


Mise à jour 12h41 : Dans un communiqué publié à la mi-journée, le groupe TF1 affirme prendre acte de cette mise en demeure. Il annonce son intention de s'y conformer en cessant donc toute "promotion croisée" de LCI sur son antenne.

Après avoir tenté de passer en force, le groupe de Gilles Pélisson souhaite désormais "ouvrir une réflexion avec le CSA sur la modification que l'arrivée de la chaîne franceinfo entraîne dans le paysage des chaines d'information en continu et ses conséquences sur les engagements qu'il a pris". Selon lui, "la promotion exceptionnelle relative à la chaîne France Info, réalisée sur les antennes des services publics (France Télévisions et Radio France) ne pouvait être anticipée par les signataires de la convention autorisant LCI à émettre en clair. "Elle a créé une situation de concurrence inédite qui modifie substantiellement le cadre d'analyse pour LCI des engagements pris par le Groupe TF1", estime la filiale de Bouygues dans son communiqué.

l'info en continu
Audiences access 20h : Record pour "C à vous, la suite", le "19.45" en forme, "Quotidien" à un bon niveau
Audiences
Audiences access 20h : Record pour "C à vous, la suite", le "19.45" en forme,...
Audiences access 19h : "DNA" faiblard, retour correct pour "La meilleure boulangerie", record pour "Quotidien"
Audiences
Audiences access 19h : "DNA" faiblard, retour correct pour "La meilleure...
Audiences : "Sam" en tête sur TF1, "Opération Renaissance" sur M6 battue par W9, succès pour Bacri sur Arte
Audiences
Audiences : "Sam" en tête sur TF1, "Opération Renaissance" sur M6 battue par W9,...
"Peaky Blinders" : La saison 6 sera finalement la dernière
Séries
"Peaky Blinders" : La saison 6 sera finalement la dernière
Zoubir, "Prince de l'amour" et policier, visé par une "enquête administrative" selon "Le Parisien"
TV
Zoubir, "Prince de l'amour" et policier, visé par une "enquête administrative"...
France Télévisions : Les rédacteurs en chef incités financièrement à parler davantage d'Europe
TV
France Télévisions : Les rédacteurs en chef incités financièrement à parler...
Vidéos Puremedias