Propos polémiques de Bruno Le Maire : BFMTV rectifie son erreur

Partager l'article
Vous lisez:
Propos polémiques de Bruno Le Maire : BFMTV rectifie son erreur
Bruno Le Maire
Bruno Le Maire © Abaca
Trois actuelles ministres ont réagi à cette intox sur le candidat des Républicains.

Une intox qui a fait réagir ! Samedi dernier, à l'occasion de la rentrée du parti Les Républicains à la Baule, de nombreuses personnalités de droite ont prononcé un discours face aux militants. A cette occasion, BFMTV a cassé son antenne pour diffuser en direct les déclarations des quatre favoris pour la primaire de la droite et du centre, François Fillon, Nicolas Sarkozy, Alain Juppé et Bruno Le Maire. Au même moment, le community manager de la chaîne d'infos tweetait quelques verbatims des candidats.

À lire aussi
Edouard Baer perturbe la météo de "Télématin" sur France 2
TV
Edouard Baer perturbe la météo de "Télématin" sur France 2
La diffusion de "The Voice" suspendue aux Pays-Bas après des accusations de viol et d'agressions sexuelles
TV
La diffusion de "The Voice" suspendue aux Pays-Bas après des accusations de viol...
"Pekin express" : Qui sont les candidats de la saison 15 sur M6 ?
TV
"Pekin express" : Qui sont les candidats de la saison 15 sur M6 ?
Les Français ont passé 3h41 par jour à regarder la télévision en 2021
TV
Les Français ont passé 3h41 par jour à regarder la télévision en 2021

Lors du passage du député de l'Eure, Bruno Le Maire, le compte twitter de BFMTV a posté "Nos femmes ont vocation à être visibles, pas dissimulées", attribuant cette phrase au candidat à la présidentielle de 2017. A la suite de ce tweet, de nombreuses personnalités ont réagi, jugeant l'ancien ministre de l'Agriculture "sexiste". Laurence Rossignol, Axelle Lemaire et Pascale Boistard, toutes trois ministres dans l'actuel gouvernement, ont dénoncé les propos supposés de l'élu politique LR.

Cécile Duflot, candidate à la primaire du parti EE-LV, a aussi pointé du doigt le "mépris" de BLM : "Se moquer du monde et surtout de nous, femmes." L'ancienne présentatrice de M6 Valérie Damidot a répondu, comme d'autres, à ce tweet de BFMTV, en faisant référence à un toast des officiers de cavalerie de Saumur : "Allons boire à nos femmes, à nos chevaux et à ceux qui les montent."

"C'est une accusation grave"

Le léger hic dans cette série de réactions est que la phrase de Bruno Le Maire, reprise par le compte twitter de BFMTV, est fausse. Lors de son discours, l'homme politique n'a pas prononcé le mot "nos", mais "les". Hier, la chaîne info a donc reconnu son erreur, via un correctif publié sur son site. "Dans un tweet, nous avons écrit qu'il utilisait l'expression 'nos femmes' pour expliquer que 'les femmes françaises n'ont pas vocation à être dissimulées'. C'est une erreur et nous nous en excusons auprès de nos lecteurs et du candidat. Suggérer que la moitié féminine de l'humanité appartiendrait aux hommes n'était évidemment ni notre intention, ni celle de Bruno Le Maire", corrige BFMTV.

Ce matin, sur France Info, le candidat à la présidentielle s'est dit "vexé" par la tournure de cette affaire. "Je me suis dit 'allez c'est drôle, ils se sont trompés'. Puis, quand j'ai vu la tournure que ça a pris, ça ne m'a plus fait rire du tout parce que l'accusation de sexisme est une accusation grave. Ça va contre mes convictions les plus profondes sur l'égalité entre les hommes et les femmes", a-t-il confié. Le parlementaire a aussi dénoncé "des ministres, des responsables politiques qui se précipitent pour lyncher" et espère que le débat politique "ne tourne pas à la vindicte, à l'anathème et aux approximations."

Bruno Le Maire
Bruno Le Maire
Bruno Le Maire menace d'interdire Wish en France
"L'Emission Politique" : une syndicaliste très remontée contre Bruno Le Maire
l'info en continu
Bernard Arnault admet finalement s'être positionné pour racheter le "JDD" et "Paris Match" à Lagardère
Presse
Bernard Arnault admet finalement s'être positionné pour racheter le "JDD" et...
Une journaliste percutée par une voiture en direct à la télévision américaine
International
Une journaliste percutée par une voiture en direct à la télévision américaine
Quelles sorties sur Netflix, Amazon Prime, Disney+, Salto et myCanal en janvier 2022 ?
SVOD
Quelles sorties sur Netflix, Amazon Prime, Disney+, Salto et myCanal en janvier...
Netflix prévoit un ralentissement de la croissance de son parc d'abonnés
SVOD
Netflix prévoit un ralentissement de la croissance de son parc d'abonnés
Canal+ : Thomas Sénécal nommé directeur des sports du groupe
Sport
Canal+ : Thomas Sénécal nommé directeur des sports du groupe
Accusation d'agression sexuelle : Yannick Jadot annule son interview chez Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV
Politique
Accusation d'agression sexuelle : Yannick Jadot annule son interview chez...