Recep Tayyip Erdogan porte plainte contre "Le Point"

Partager l'article
Vous lisez:
Recep Tayyip Erdogan porte plainte contre "Le Point"
Recep Tayyip Erdogan
Recep Tayyip Erdogan © Abaca
Le président turc a déposé plainte pour "insulte au chef de l'Etat".

L'hebdomadaire visé par une plainte. Dans son éditorial vendredi, Etienne Gernelle, directeur du "Point", révèle que le président turc Recep Tayyip Erdogan avait déposé plainte contre le journal, auprès du bureau du procureur général d'Anakara, pour "insulte au chef de l'Etat", selon l'agence de presse étatique Anadolu. Cette plainte fait suite à la Une du "Point" cette semaine qui qualifie le dirigeant turc d'"éradicateur", avec la question : "Va-t-on le laisser massacrer les Kurdes (et menacer l'Europe) ?". Sont visés par cette plainte le directeur du magazine Etienne Gernelle ainsi que le rédacteur en chef de la rubrique "International" du journal, Romain Gubert.

À lire aussi
Arrêt d'"On n'est pas couché" : Catherine Barma envisage de poursuivre Laurent Ruquier en justice
TV
Arrêt d'"On n'est pas couché" : Catherine Barma envisage de poursuivre Laurent...
"Hypocrisie", "lâcheté", "vénalité" : Laurent Ruquier règle violemment ses comptes avec Catherine Barma
TV
"Hypocrisie", "lâcheté", "vénalité" : Laurent Ruquier règle violemment ses comptes...
"Tous en cuisine", Julien Courbet, "Lego Masters"... : M6 dévoile sa rentrée
TV
"Tous en cuisine", Julien Courbet, "Lego Masters"... : M6 dévoile sa rentrée

"Nous ne lâcherons rien"

"Il est logique que cela ne plaise pas à Erdogan. Bien évidemment, nous ne retirons pas un mot de ce que nous avons écrit", souligne le directeur du "Point". Et de poursuivre: "Au contraire : le fait qu'il nous attaque pour 'insulte au chef de l'Etat', sorte de crime de lèse-majesté, tend plutôt à confirmer notre précédente couverture à son propos". Etienne Gernelle rappelle qu'il avait déjà publiquement attaqué l'hebdomadaire en mai 2018. En France, des affiches du "Point" avaient été arrachées par ses partisans et des kiosques avaient été menacés. "Notre journal aussi avait reçu des menaces de mort directes", ajoute-t-il.

Après avoir détaillé les différents articles du dossier concernant le président turc, Etienne Gernelle rappelle également que Recep Tayyip Erdogan "a fait emprisonner de nombreux journalistes en Turquie" : "Il pense peut-être que ses pulsions de censure peuvent s'exercer aussi dans des pays où la presse est libre". "L'hubris du maître d'Ankara connaît visiblement peu de limites. Il sera déçu : nous ne lâcherons rien", conclut-il.

Sur le même thème
l'info en continu
Audiences access 20h : L'info en baisse, "Un si grand soleil" série leader
TV
Audiences access 20h : L'info en baisse, "Un si grand soleil" série leader
Audiences access 19h : "Le 19/20" leader de l'access, "Demain nous appartient" devant sur cible commerciale
TV
Audiences access 19h : "Le 19/20" leader de l'access, "Demain nous appartient"...
Audiences : "Camping Paradis" large leader, "Daddy Cool" puissant sur cibles sur M6
TV
Audiences : "Camping Paradis" large leader, "Daddy Cool" puissant sur cibles sur M6
"Magnum" de retour le 5 août sur TF1
Programme TV
"Magnum" de retour le 5 août sur TF1
"Cuisine impossible" : Juan Arbelaez et Julien Duboué arrivent en prime time le 7 août sur TF1
Programme TV
"Cuisine impossible" : Juan Arbelaez et Julien Duboué arrivent en prime time le 7...
"Forces Spéciales - L'Expérience" : M6 dégaine son nouveau programme militaire le 4 août
Programme TV
"Forces Spéciales - L'Expérience" : M6 dégaine son nouveau programme militaire le...
Vidéos Puremedias