SVOD : Disney dévoile sa plateforme à 6,99 dollars par mois, disponible dès novembre aux États-Unis

Partager l'article
Vous lisez:
SVOD : Disney dévoile sa plateforme à 6,99 dollars par mois, disponible dès novembre aux États-Unis
Disney+ sera lancé dans le courant de l'année 2019
Disney+ sera lancé dans le courant de l'année 2019 © DISNEY
Disney+ sera déployée en Europe occidentale dès l'année prochaine.

Disney veut sa part du gâteau. Aujourd'hui ultra-dominé par Netflix, le marché de la SVOD s'apprête à voir arriver de nouveaux entrants, et pas des moindres. Fin mars, Apple a ainsi présenté officiellement son futur service maison, TV+, qui proposera ses propres contenus originaux. Hier, c'était au tour de Disney de dévoiler sa propre plateforme, Disney+. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que le géant américain a bien l'intention de frapper fort.

À lire aussi
"L'heure des Pros" : Pascal Praud et Nadine Morano s'attaquent à "Quotidien" et Gilles Pélisson
TV
"L'heure des Pros" : Pascal Praud et Nadine Morano s'attaquent à "Quotidien" et...
BFMTV et Marc-Olivier Fogiel portent plainte contre le journaliste de "Télérama" Samuel Gontier
Justice
BFMTV et Marc-Olivier Fogiel portent plainte contre le journaliste de "Télérama"...
France Inter : Sibeth Ndiaye pleure de rire pendant la chronique de Charline Vanhoenacker et Guillaume Meurice
Radio
France Inter : Sibeth Ndiaye pleure de rire pendant la chronique de Charline...

Disney+ sera lancée le 12 novembre prochain aux États-Unis, à 6,99 dollars par mois. Un tarif très agressif - "que nous avons voulu accessible au plus grand nombre de consommateurs possible", explique Bob Iger, le patron de Disney, et qui est surtout inférieur à celui de Netflix (8,99 dollars par mois pour l'offre de base). Après son lancement aux États-Unis, Disney+ sera ensuite déployée progressivement dans d'autres régions du monde, à commencer par l'Europe de l'ouest dans les six premiers mois de l'année 2020.

Un fond de catalogue impressionnant

Côté contenus, Bob Iger a promis pour sa première année plus de vingt-cinq séries originales et plus de dix films originaux. Surtout, la plateforme va pouvoir puiser dès son lancement dans le catalogue colossal de Disney, composé de certaines des franchises les plus lucratives du cinéma, notamment "Star Wars" et Marvel. Deux franchises qui permettront aussi la création de nouvelles séries originales comme le spin-off à gros budget "Star Wars - The Mondalorian". Les grands classiques de Disney, les films de Pixar et les programmes de la chaînes National Geographic seront aussi accessibles, tout comme les trente saisons des "Simpson" ou encore le blockbuster "Avatar", tombés dans l'escarcelle de Disney lors du tout récent rachat de la Fox, acquise pour 71,3 milliards de dollars.

Au total, selon les chiffres dévoilés par Disney, les abonnés à Disney+ auront ainsi accès dès son lancement à 7.500 épisodes de séries, 400 films issus du catalogue historique et 100 films plus récents, dont "Captain Marvel", actuellement en salles. "Disney+ est construite sur des fondations qu'aucune autre entreprise technologique ou de contenus ne peut concurrencer", a triomphalement assuré Bob Iger. Avec cette offre, Disney anticipe "60 à 90 millions d'abonnés dans le monde d'ici la fin de 2024", selon Christine McCarthy, directrice financière du groupe. De quoi faire trembler Netflix ? La firme de Reed Hastings, qui accélère dans le développement de son propre catalogue, a pour l'heure une sacrée longueur d'avance avec son portefeuille de près de 140 millions d'abonnés.

1 milliard d'investissement dans les contenus originaux la première année

Toujours selon Christine McCarthy, Disney compte investir 1 milliard de dollars dans ses contenus originaux la première année. Le groupe n'anticipe par ailleurs pas de bénéfices pour Disney+ avant environ 5 ans. Disney+ est un gros pari pour la firme de divertissement, qui se prive de certaines sources de revenus pour distribuer ses films en exclusivité sur sa plateforme, dont les contrats de distribution. Disney a par ailleurs cessé toute collaboration avec Netflix, dont les séries Marvel ont toutes été annulées.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Box office story

C'est alléchant;;;;pour les enfants



neimadparis

En plus de Riverdale et Dynatsy, les séries Arrowverse (après leur diffusion sur TF1 je présume), iZombie, Crazy Ex Girlfriend, Jane the Virgin (globalement tout The CW), et DC Univers (Titans pour l'instant) sont toutes sur Netflix en France (ce qui reste une goutte d'eau dans le catalogue de Netflix) peut-être pas intégralement, mais ils ont un accord à l'international, ce qui pourrait changer avec l'arrivée d'un SVOD WarnerMedia à l'international. (et la disparition de la SVOD "DC Universe") Il est aussi possible qu'ils décident pays par pays, selon le rendement des contrats d'exclusivités.

Si WarnerMedia décide de faire comme Disney, en récupérant les droits de toutes leurs productions, ça va faire un grand vide surtout sur OCS et Canal+ (idem avec Hulu)



Jon75

Ce n'est pas Turner aussi par rapport à TNT et TBS ? Sinon, pour the CW, vous avez raison, mais c'est spécial, une partie des productions ont un deal avec Netflix (Riverdale et Dynasty). Une autre partie est en interne avec CBS (Jane the Virgin), le reste avec WB/DC Comics, pour les séries dits Arrowverse ou IZombie. diffuser des séries Warner sur cette chaîne, oui, les diffuser à l'international via Warnermedia ou DC Universe.



Jon75

Ce serait regrettable.



neimadparis

Pas exactement, HBO Go est le service de replay de HBO, ils ne produisent pas de contenu spécifiquement pour ce service encore, avec un SVOD WarnerMedia ils pourraient proposer une offre plus étendu, avec plus de contenu films WB et TV (ils ont aussi Cinemax, Cartoon Network, Adult Swim, CNN, DC Comics et la moitié de The CW, qui n'a pas grand intérêt de toute façon)



tikeum75

On peut le craindre, c'est vraiment du fric envolé donc y'a de fortes chances pour que ça bouge dans ce domaine, mais qui sera le premier a dégainer ?



Jon75

Privatiser France Télévisions, pour France 2 devienne une poubelle, France 3, un robinet à rediff' non merci.



Jon75

De base, elle sera supprimé car la taxe d'habitation cessera pour les ménages en 2022.



Jon75

Les comptes partagés vont être supprimés à terme sur Netflix ?



Jon75

HBO a déjà HBO Go, c'est déjà la même chose que WarnerMedia, non ?



Jon75

The CW aussi sa bipolarité entre CBS et Warner Bros, constitue une faiblesse, à terme.



Emrata.

C'est drôle, les gens qui pensent que Netflix va se casser la gueule disent soit qu'il n'y a rien, soit qu'il y a trop de choses. Mettez-vous d'accord...

Netflix propose énormément de choses mais personne ne regarde tout. Netflix couvre surtout un spectre très large, de plus en plus large, pour plaire au plus de monde possible. Ils ont fait une excellente série documentaire sur la F1 par exemple.

Et le fait que tout le monde rêve d'avoir un service de SVOD est une bonne nouvelle pour Netflix : ça confirme que leur modèle est le bon. Oui, la concurrence sera dure pour eux, mais ils savent qu'ils ne sont pas dans une impasse.



Jon75

The CW pourrait disparaître CBS All Access et Warner Media.



Jon75

C'est comme M6 qui rachète tout le contenu des chaînes TV de Lagardère.



Jon75

Mieux vaut garder ABC que la Fox, pour des raisons d'image et de notoriété, aussi. ABC est plus familiale pour Disney que le Fox.



neimadparis

Oui, Hulu tel qu'il était avant le rachat par Disney était trop petit pour survivre, mais je pense vraiment qu'avec l'ambition de Disney+, qui veut être uniquement "kid friendly" fait qu'ils ont besoin de Hulu pour y mettre des contenus plus adulte, aussi bien de Fox, ABC et FX, mais aussi des studios 20th Century Fox et Fox Searchlight, qui produisent des films qui n'auront pas leur place sur Disney+ (exemple parfait: Deadpool, mais aussi The Favorite ou The Shape of Water).

Si Disney voulait juste dominer ils absorberaient Hulu, ça deviendrait un super géant avec tous les programmes télé Fox, FX et ABC, mais ils veulent absolument garder leur image familiale/grand publique, et donc attirer les familles, ne pas rendre possible qu'un enfant tombe sur The Handmaid's Tale ou American Horreur Story par erreur. En gardant Hulu, comme marque séparée de Disney, ils étendent leur cible aux jeunes adultes, ils y gardent aussi une offre avec de la pub d'ailleurs, car les 18-49 ans restent la cible marchande première. Donc pour contrer Netflix, sans compromettre l'image Disney, ils ont intérêt à garder Hulu et la faire grandir, c'est ce service qui va réellement concurrencer Netflix, Amazon, AppleTV+, ou le prochain service WarnerMedia (HBO) sur leur marcher principale: "jeune adulte", plus que Disney+.

En fait ils vont les proposer couplés ou non, ça sera la même entité, seulement en gardant des identités séparées, Disney et Hulu/Fox de l'autre, c'est une bonne stratégie je pense.



tikeum75

Au delà de l'indigestion qui guette, une société dans un secteur concurrentiel a 5 acteurs de même niveau ne peut pas indéfiniment multiplier ses produits, sans se soucier de l'investissement comme s'il était seul sur le marché comme auparavant et à attendre aussi longtemps qu'il le voulait son retour sur investissement. Au delà de ça, sur un marché à 5 acteurs, le contenu exclusif qui est une forte dose de valeur ajouté aux plateformes, comme je te l'ai déjà dit il y na quelques semaines, ne suffira pas pour fidéliser.



Geo

France 2 ressemble à une chaîne privée commerciale qui diffuse beaucoup de programmes sponsorisés et des primes-times qui commencent très tard. Autant privatiser cette chaîne, on ne verra pas la différence. Et réduisons la redevance de 50%, ça profitera tout le monde.




La redevance ne finance pas que FT.
Et moi je souhaite conserver un audiovisuel public.
Je préfère donner mes ronds en France plutôt qu'à des fonds de placement ricains...



Emrata.

La multiplication des produits frais permet surtout de séduire plus de gens. Des enfants, des ados, des adultes, des gens qui aiment les séries d’action, des gens qui aiment les documentaires sur les maisons



tikeum75

oui j'ai mélangé les chiffres lol

tiens, je te donne la conclusion d'une étude faite par le cabinet d’études IHSMarkit intitulée “Disney, Apple, Netflix : Scenarios for the Future of Online Video” .

L’arrivée de ces 4 nouvelles plateformes va provoquer une redistribution des cartes : IHSMarkit estime que Apple pourrait rattraper Hulu d’ici 2023, encore faudrait-il savoir si Hulu existera encore en 2023 et surtout ce que sera le périmètre de l’offre d’Apple. Disney devrait aussi se hisser sur le podium des services de SVOD à cet horizon.

L’un des points les plus intéressants de l’analyse de IHSMarkit est de dire
que ces pureplayers vidéo se livreront une compétition intense. Et que les contenus exclusifs à forte valeur ajoutée ne suffiront pas pour dominer le marché, mais que les campagnes de pub sur les chaînes TV, la possession de parcs d’attraction ou d’autres types de propriétés, ou
encore le fait d’être proposé dans des bundles, comme les téléphones
mobiles par exemple.



Geo

Toute solution existe pour rendre la suppression de la redevance possible : suppression de France Télévisions, privatisation du groupe, ou transformation du groupe en un bouquet payant comme Canal+.



tikeum75

Je te dis juste que c'est trop. La rotation des produits frais leur portera préjudice. Pas le temps de consommer, de savoir ce qu'il y a ou pas, in ze poubelle :)



Emrata.

Qu’est ce qui est faux dans ce que je dis ? Netflix a une quarantaine de programmes inédits en avril.




Supprimer la redevance : encore une belle connerie de ce gouvernement.
Mais rien n'est fait...



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Tous les programmes de la télé du 7 au 13 décembre 2019
Programme TV
Tous les programmes de la télé du 7 au 13 décembre 2019
"Chef contre chef" : Cyril Lignac et Jean-François Piège s'affrontent le 12 décembre sur M6
Programme TV
"Chef contre chef" : Cyril Lignac et Jean-François Piège s'affrontent le 12...
"Platane" : La saison "Tree" arrive le 9 décembre sur Canal+
Programme TV
"Platane" : La saison "Tree" arrive le 9 décembre sur Canal+
Lumni : L'audiovisuel public présente sa nouvelle plateforme éducative
TV
Lumni : L'audiovisuel public présente sa nouvelle plateforme éducative
"Le Seigneur des Anneaux" : La série renouvelée par Amazon pour une saison 2
Séries
"Le Seigneur des Anneaux" : La série renouvelée par Amazon pour une saison 2
Laure Killing ("Demain nous appartient", "Nina") est morte
TV
Laure Killing ("Demain nous appartient", "Nina") est morte
Vidéos Puremedias