Thomas Thouroude : "Sur le service public, les journalistes peuvent faire de l'investigation"

Partager l'article
Vous lisez:
Thomas Thouroude : "Sur le service public, les journalistes peuvent faire de l'investigation"
Par Loïc Gugenheim Stagiaire
Thomas Thouroude a récemment quitté le Canal+.
Thomas Thouroude a récemment quitté le Canal+. © France 2
Le journaliste animera l'émission "Actuality" à la rentrée sur France 2.

Thouroude en pré-access. Le journaliste et présentateur Thomas Thouroude sera à la tête de l'émission "Actuality" du lundi au vendredi de 17h à 18h sur France 2 à partir du 5 septembre prochain. Après seize années passées au sein du groupe Canal+, en animant notamment "L'Équipe du dimanche" pendant quatre années, "Le Before du Grand Journal" de 2013 à 2015 ou encore le "Ce soir Show" cette saison durant la période de Nöel, c'est finalement sur la chaîne du service public que l'ancien rugbyman de 38 ans va faire sa rentrée.

À lire aussi
"Il faut avoir du culot, n'ayez pas honte" :  Mohamed Bouhafsi raconte comment il a intégré Canal+
TV
"Il faut avoir du culot, n'ayez pas honte" : Mohamed Bouhafsi raconte comment il...
"Seuls les best-sellers peuvent supporter les coûts" : Le secteur de l'édition vent debout contre la publicité télévisée pour les livres
TV
"Seuls les best-sellers peuvent supporter les coûts" : Le secteur de l'édition...
"On peut laisser libre cours à notre créativité" : Pourquoi "Top chef" sur M6 est "une référence à l'international"
TV
"On peut laisser libre cours à notre créativité" : Pourquoi "Top chef" sur M6 est...
"Pékin Express" 2024 : Pourquoi la date de diffusion de la finale est encore incertaine sur M6
TV
"Pékin Express" 2024 : Pourquoi la date de diffusion de la finale est encore...

Un magazine d'info

Thomas Thouroude obtient ainsi une toute nouvelle émission de talk chaque jour à partir de 17h en remplacement du jeu "Joker" animé par Olivier Mine. Au programme, des questions d'actualité et de nombreux invités en plateau. "On répondra aux questions que se posent les gens à la machine à café. Politique, économie, sport, cinéma, pop culture... Tous les thèmes seront abordés. Je serai entouré d'écrivains, d'artistes, d'humoristes, de chefs d'entreprise" confie le futur présentateur à nos confrères de "Télécâble Sat". Des sujets variés amenés avec légèreté pour ce nouveau magazine d'info : "On veut désacraliser l'info. Le ton sera simple et ludique. Et surtout, on sera en direct. Je crois que c'est le direct qui sauvera le média télé".

"Liberté de ton"

Celui qui a fait ses débuts au sein des chaînes du groupe Canal+ (Infosport+, iTELE et Canal+) arrive ainsi sur France 2 afin de pouvoir profiter de la "liberté de ton" de la chaîne. "Les journalistes peuvent faire de l'investigation" lance-t-il. Une déclaration qui fait écho à la nouvelle politique du groupe Canal+, où Vincent Bolloré a décidé de supprimer l'émission "Spécial Investigation". L'industriel breton n'est en effet pas un très grand fan de ce type de programme, en témoignent les 50 millions d'euros qu'il réclame à France 2 concernant une enquête sur ses activités en Afrique, la déprogrammation d'un numéro de "Spécial Investigation" finalement diffusé sur France 3, ou encore les nombreux sujets d'enquête irréalisables sur la chaîne cryptée.

Thomas Thouroude
Thomas Thouroude
Thomas Thouroude revient sur beIN Sports
Thomas Thouroude rejoint Free pour une émission autour de la Ligue 1
Europe 1 : L'équipe de "Y'a pas péno" virée des commentaires des Bleus au Mondial
Europe 1 : Clap de fin pour "Y'a pas péno"
Voir toute l'actualité sur Thomas Thouroude
l'info en continu
"Il faut avoir du culot, n'ayez pas honte" :  Mohamed Bouhafsi raconte comment il a intégré Canal+
TV
"Il faut avoir du culot, n'ayez pas honte" : Mohamed Bouhafsi raconte comment il...
Incertitude autour d'une éventuelle cession de "Marianne" : Les journalistes "dénoncent la brutalité de ces méthodes"
Presse
Incertitude autour d'une éventuelle cession de "Marianne" : Les journalistes...
"Il est temps pour moi de fermer mon clapet" : Pourquoi Quentin Dupieux ne fera pas la promo de son film "Deuxième acte" ?
Cinéma
"Il est temps pour moi de fermer mon clapet" : Pourquoi Quentin Dupieux ne fera...
"Seuls les best-sellers peuvent supporter les coûts" : Le secteur de l'édition vent debout contre la publicité télévisée pour les livres
TV
"Seuls les best-sellers peuvent supporter les coûts" : Le secteur de l'édition...
"Des blouses pas si blanches" : Le documentaire évènement de Marie Portolano sur les violences sexistes à l'hôpital arrive bientôt sur M6
Programme TV
"Des blouses pas si blanches" : Le documentaire évènement de Marie Portolano sur...
"On peut laisser libre cours à notre créativité" : Pourquoi "Top chef" sur M6 est "une référence à l'international"
TV
"On peut laisser libre cours à notre créativité" : Pourquoi "Top chef" sur M6 est...