Tristan Jurgensen (Fun Radio, RTL2) : "On aborde avec beaucoup de sérénité la rentrée prochaine"

Partager l'article
Vous lisez:
Tristan Jurgensen (Fun Radio, RTL2) : "On aborde avec beaucoup de sérénité la rentrée prochaine"
Tristan Jurgensten directeur de Fun Radio et de RTL2
Tristan Jurgensten directeur de Fun Radio et de RTL2 © Julien Knaub/Sipa Press
Fort des bons résultats obtenus sur la dernière vague d'audience, le directeur des musicales du groupe RTL affiche sa confiance pour les prochains mois.

Deux radios bien dans leur époque. Dans le classement général issu de la dernière vague d'audience de Médiamétrie, Fun Radio occupe la 10e place, devancée par NRJ et Skyrock, mais écoutée quotidiennement par 3.159.000 auditeurs (-64.000 sur un an). Du côté des matinales, Bruno Guillon occupe toujours la 2e position et gagne 29.000 curieux sur un an. L'émission est seulement devancée par Manu Lévy sur NRJ, qui enregistre une forte baisse.

À lire aussi
Laurence Boccolini ("Mask Singer") : "C'est nul et méchant d'avoir balancé les noms"
Interview
Laurence Boccolini ("Mask Singer") : "C'est nul et méchant d'avoir balancé les...
Retraites : Une auditrice pousse un coup de gueule contre la grève, Jean-Jacques Bourdin la coupe à l'antenne
TV
Retraites : Une auditrice pousse un coup de gueule contre la grève, Jean-Jacques...
"Merci de me donner des leçons de journalisme" : Echange houleux entre Jean-Jacques Bourdin et Jordan Bardella sur RMC
TV
"Merci de me donner des leçons de journalisme" : Echange houleux entre...

RTL2 pointe à la 12e place avec ses 2.391.000 fidèles et gagne 126.000 auditeurs sur un an. Sa part d'audience, à 2,9% progresse de 16% sur un an. La matinale "Le Double Expresso", présentée par Grégory Ascher et Justine Salmon réunit chaque matin en moyenne 248.000 auditeurs (+ 37.000 sur un an). Interrogé par puremedias.com, Tristan Jurgensen, directeur général de Fun Radio et de RTL2 se réjouit donc des résultats obtenus.

Vos deux stations se portent bien sur cette nouvelle vague. Commençons par Fun Radio.
Fun Radio est repartie à la hausse : nous avons une part d'audience cumulée de 5,8% alors qu'elle était de 5,5% sur la dernière vague, où nous avions baissé, comme pas mal d'autres radios musicales. On est très content d'avoir retrouvé le chemin de la progression, d'autant que je note que beaucoup de nos concurrents sont dans une situation compliquée. Réaliser aujourd'hui une radio musicale jeune à l'heure où il y a une concurrence croissante de nouveaux moyens de consommation, notamment de la musique, ce n'est pas facile. On doit beaucoup cette performance à notre matinale avec Bruno Guillon, qui continue de progresser de 11% après déjà plusieurs vagues à la hausse. La façon pour nous de résister aux nouveaux moyens de consommation de la musique et aux concurrents de la radio, c'est de proposer de la radio incarnée. C'est le cas avec Bruno le matin, mais aussi le soir, avec une émission comme "Lovin' Fun" que nous sommes les seuls à proposer avec un vrai médecin. On progresse là aussi de 16% sur ce sondage. Notre stratégie est donc payante.

Ils ont dit
"Bruno Guillon s'adresse à deux générations d'auditeurs"
Tristan Jurgensen

Qui est le public de Fun Radio ?
Notre coeur de cible, ce sont les 13-34 ans. Il y a une prédominance des 13-24 ans sur les émissions en soirée, qui est l'audience traditionnelle de ce type d'émissions. Le matin, chez Bruno, on a l'habitude de dire qu'il s'adresse à deux générations d'auditeurs puisqu'il a lui-même 46 ans. Il est donc exactement à mi-chemin entre la génération des 15-34 ans et celle des 35-49 ans. C'est ce qui explique sa puissance le matin : c'est une émission familiale qu'on peut écouter avec ses enfants en prenant le petit-déjeuner le matin.

La polémique qui avait visé Fun Radio et plus particulièrement la matinale de Bruno Guillon, après que celui-ci avait été accusé au cours de la saison 2015-2016 d'encourager ses auditeurs à biaiser les sondages Médiamétrie, est-elle définitivement derrière vous ?
Cela date d'il y a plus de deux ans. On considère que le sujet est totalement derrière nous, on regarde devant. Je note que beaucoup de nos concurrents directs ont des performances difficiles, avec des plus bas historiques pour certains d'entre eux. Je ne les vois pas évoquer ça deux ans après pour essayer de justifier leurs audiences comme ils l'ont fait un temps. Aujourd'hui, Bruno Guillon a des audiences qui sont dans les niveaux de celles que certains jugeaient suspectes il y a deux ans. La réalité, c'est que c'est un score très fort qui confirme la bonne dynamique dans laquelle est la matinale depuis plusieurs saisons.

Ils ont dit
"RTL2 est constante dans son positionnement musical"
Tristan Jurgensen

RTL2 se porte bien elle aussi.
On observe une progression sur quasiment tous les programmes. Après une première saison compliquée de la matinale, "Le Double Expresso", lancée en septembre 2016, nous avons testé une nouvelle formule à la rentrée dernière autour du duo formé par Justine Salmon et Grégory Ascher, dont on commence à recueillir les résultats. On est en progression de 20% en part d'audience sur ce rendez-vous. La bataille des radios se joue le matin, il faut donc commencer fort entre 6h et 9h sur le prime time et c'est le cas maintenant de RTL2 avec cette matinale, contrairement à la fin de la saison dernière.

Ensuite, contrairement aux radios musicales jeunes où c'est plus compliqué, une radio comme RTL2 se caractérise par d'excellents résultats sur son flux musical, le son pop/rock, le coeur de format historique de la station depuis plus de 20 ans. On observe une progression de 27% entre 9h et 16h, ça prouve la dynamique d'une radio comme celle-ci quand elle est constante dans son positionnement musical et qu'elle l'exécute bien. Les gens savent ce qu'ils vont trouver quand ils écoutent RTL2. Notre stratégie d'incarnation se retrouve ici aussi avec, outre la matinale, le "Drive RTL2" présenté par Eric Jean-Jean de 16h à 19h et le soir, notre égérie du rock, Francis Zégut entre 22h et 0h.

Ils ont dit
"Bruno a inventé l'émission dont vous êtes le héros"
Tristan Jurgensen

Quelle est la part prise par les réseaux sociaux dans votre stratégie ?
Ils sont au coeur de toutes les émissions. C'est un canal supplémentaire qui est venu s'ajouter à tous les canaux de l'interactivité classique du média radio. Avec les réseaux sociaux aujourd'hui, on arrive à avoir des émissions qui modifient en temps réel leur conducteur en fonction de ce qui se passe. C'est beaucoup le cas dans nos émissions de libre antenne ou chez Bruno. Un peu à la manière des "livres dont vous êtes le héros" qui existaient à l'époque, Bruno a inventé avec les réseaux sociaux l'émission dont vous êtes le héros. Les auditeurs choisissent ce qui va se passer, ce sont eux qui construisent le conducteur de l'émission. En ce moment, on le fait une fois par mois.

Vous faites de plus en plus de la radio filmée.
Non seulement on propose du flux en live, mais on propose également de plus en plus de séquences Facebook live qui sont souvent des séquences de coulisses de l'émission et puis nous mettons en replay certaines séquences fortes, disponibles désormais sur le portail 6play, le portail du groupe M6 (auquel les stations du groupe RTL appartiennent, ndlr), comme pour les chaînes de télévision.

Les auditeurs sont-ils assurés de retrouver leurs animateurs la saison prochaine dans les matinales de Fun Radio et de RTL2 ?
On ne change pas une équipe qui gagne, donc oui, on a envie de continuer avec les mêmes ! Beaucoup de choses sont déjà conclues. On aborde avec beaucoup de sérénité la rentrée prochaine. Cette formule paye parce qu'on est constant dans nos choix et dans les stratégies d'événements proposés à nos auditeurs. Je pense que c'est ça qui est récompensé aujourd'hui.

Des projets d'émissions, voire de nouveaux animateurs sont-ils prévus dans les prochains mois ?
On teste souvent des choses l'été avec de nouveaux concepts et de nouvelles émissions et si cela performe bien et qu'on a de bons retours, il y a toujours de la place pour accueillir les talents et la créativité de nos équipes. La radio est un média vivant et créatif.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Nicolas

Ca devient bof bof Funradio. Et il faudrait penser à changer les jingle un peu (les voix également)



Jean-louis 21

Tres bonne radio RTL2 !!! la musique est au top !!!



Nina Ritchie

Mince alors rtl2 et fun radio ne sont pas diffusées dans ma région !!! Quel dommage ....



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
"C'est moi que vous traitez de Playmobil ?" : Gros clash entre un syndicaliste et une députée LREM sur LCI
TV
"C'est moi que vous traitez de Playmobil ?" : Gros clash entre un syndicaliste et...
Audiences samedi : "Grands Reportages" très suivi, Nikos devant Nagui en access
TV
Audiences samedi : "Grands Reportages" très suivi, Nikos devant Nagui en access
Audiences: Miss France 2020 leader puissant sur les ménagères, M6 en difficulté
TV
Audiences: Miss France 2020 leader puissant sur les ménagères, M6 en difficulté
Miss France 2020 est Clémence Botino (Miss Guadeloupe)
TV
Miss France 2020 est Clémence Botino (Miss Guadeloupe)
Laurence Boccolini ("Mask Singer") : "C'est nul et méchant d'avoir balancé les noms"
Interview
Laurence Boccolini ("Mask Singer") : "C'est nul et méchant d'avoir balancé les...
Miss France 2020 : Découvrez les 30 candidates en compétition
TV
Miss France 2020 : Découvrez les 30 candidates en compétition
Vidéos Puremedias