Twelve : Drogue, sexe, luxe et déjà vu

Partager l'article
Vous lisez:
Twelve : Drogue, sexe, luxe et déjà vu
Qu’attendre de "Twelve", un film assassiné par les critiques américains, avec 50 Cent, et qui traite de la drogue chez des jeunes new-yorkais aisés ? A vrai dire, pas grand chose.

Qu’attendre d’un film que les critiques américaines ont assassiné, dans lequel joue 50 Cent, et qui traite de la drogue chez des jeunes new-yorkais aisés ? A vrai dire, pas grand chose, et heureusement, parce que le résultat n’est pas folichon. Les adolescents riches et torturés qui noient leur ennui dans la drogue et les fêtes, voila la clientèle de White Mike (Chace Crawford), jeune dealer d'une vingtaine d'années qui a radicalement changé de vie après la mort de sa mère. L'histoire commence avec le meurtre du cousin de White Mike, un drogué addict à une nouvelle substance illicite, la twelve.

Un mix de déjà vu



Le jeune Chace Crawford (Gossip Girl) porte sur ses épaules ce film qui se veut profond et complexe. Le cast et le luxe de Gossip Girl, la débauche de Skins, les plans étranges à la David Lynch et la pseudo noirceur de Requiem for a Dream, voilà ce qu’a mixé Joel Schumacher dans Twelve. Le film ne fait qu’accumuler des clichés déjà vus et revus dans de nombreux films et séries.

La sainte-nitouche Emma Roberts contre le dealer meurtrier 50 Cent ou encore la jalousie qui oppose deux frères, les opposés s'attirent et se rencontrent du début à la fin. Si les différentes péripéties nous dévoilent le sentiment de mal être qui habite les jeunes d'aujourd'hui, elles n'en arrivent pas pour autant à rendre les personnages attachants. Sans oublier l'horripilante narration tout au long du film, qui rajoute une dose de pathos alors que l'intrigue est suffisamment lugubre pour assurer le drame.

Les jeunes acteurs sauvent les meubles



Heureusement, Twelve peut se rabattre sur une seconde partie qui se termine en apothéose. Tout au long du film, même si l’on regarde bien souvent sa montre, on est quand même curieux de savoir comment va se terminer ce foutoir, dont tous les éléments laissent croire qu’il n’y a pas de fin heureuse possible. C’est peut-être la seule réussite de Joel Schumacher : avoir réussi à correctement emboiter les différentes histoires pour que le tout soit vaguement cohérent et bien ficelé.

Enfin, le jeu des jeunes acteurs est dans l'ensemble assez convaincant. Chace Crawford se débrouille bien pour ne laisser transparaître aucune émotion, comme le veut son personnage, même s'il ressemble plus à un mannequin de Ralph Lauren qu'à un dealer. Esti Ginzburg et Emily Meade, qui font fortement penser à Serena Van Der Woodsen et Blair Waldorf de Gossip Girl, sont les parfaites petites filles gâtées, belles mais dangereuses. Et surtout, Billy Magnussen campe parfaitement l'ado perturbé ultra violent qui risque d'exploser d'une minute à l'autre.

Sans être véritablement mauvais, Twelve n'arrive pas à faire pencher la balance de sorte que le résultat final soit appréciable. Les dix dernières minutes du film ne rattrapent pas l'ennui de la première partie et le film aura du mal à séduire les spectateurs de plus de 25 ans.

50 Cent
50 Cent
Furieux, 50 Cent menace de quitter la série "Power"
50 Cent parodie le film "Zero Dark Thirty" chez Jimmy Kimmel
50 Cent va donner 2 millions de repas pour 1 million de "like" sur Facebook
En colère contre sa maison de disques, 50 Cent annule son album
Voir toute l'actualité sur 50 Cent
Autour de 50 Cent
  • Paris Hilton
  • Alexandra Burke
  • Nicki Minaj
  • Dr Dre
  • Ludacris
  • Nas
  • The Game
  • Rohff
  • M.I.A.
Sur le même thème
l'info en continu
Covid-19 : Les Français très critiques envers les médias
Covid-19 : Les Français très critiques envers les médias
"On est en direct" : Découvrez à quoi ressemble la nouvelle émission de Laurent Ruquier
TV
"On est en direct" : Découvrez à quoi ressemble la nouvelle émission de Laurent...
François Cluzet dézingue Jean-Marie Bigard, "roi des beaufs" et "abruti total"
Radio
François Cluzet dézingue Jean-Marie Bigard, "roi des beaufs" et "abruti total"
Jean-Michel Salvator à la tête de la rédaction du "Parisien"
Presse
Jean-Michel Salvator à la tête de la rédaction du "Parisien"
Audiences samedi : Bon lancement pour Laurent Ruquier, Jean-Luc Lemoine au million, record pour "C l'hebdo" en direct
TV
Audiences samedi : Bon lancement pour Laurent Ruquier, Jean-Luc Lemoine au...
Audiences : "Avis de tempête" large leader, "The Voice kids" au plus bas, score correct pour "Surprise sur prise"
TV
Audiences : "Avis de tempête" large leader, "The Voice kids" au plus bas, score...
Vidéos Puremedias