Twitter bloque une campagne du gouvernement français pour "fake news" (màj)

Partager l'article
Vous lisez:
Twitter bloque une campagne du gouvernement français pour "fake news" (màj)
Par Florian Guadalupe Journaliste
Passionné de sport, de politique et des nouveaux médias, Florian Guadalupe est journaliste pour Puremédias depuis octobre 2015. Ses goûts pour le petit écran sont très divers, de "Quotidien" à "L'heure des pros", en passant par "Touche pas à mon poste", "Koh-Lanta", "L'équipe du soir" et "La France a un incroyable talent".
Twitter
Twitter © DR
Le réseau social a estimé qu'une campagne du ministère de l'Interieur risquait d'enfreindre la nouvelle loi française contre les "fake news".

#NonJeNeTweetePas. Selon l'AFP, Twitter a empêché la diffusion d'une campagne de sensibilisation du ministère de l'Intérieur incitant les internautes à se rendre aux urnes pour les élections européennes. Le réseau social a estimé que la campagne risquait d'enfreindre la nouvelle loi française contre les fausses nouvelles. Cette campagne coordonnée par le Service d'Information du Gouvernement (SIG) était baptisée "#OuiJeVote" et devait inciter à s'inscrire sur les listes électorales en vue du scrutin du 26 mai, mais n'a pas pu donner lieu à des tweets sponsorisés que l'Etat était pourtant prêt à financer.

À lire aussi
L'Incroyable geste du youtubeur MrBeast qui a rendu la vue à 1.000 personnes
Internet
L'Incroyable geste du youtubeur MrBeast qui a rendu la vue à 1.000 personnes
Twitch annonce des outils pour aider les streameurs à "gagner plus d'argent"
Internet
Twitch annonce des outils pour aider les streameurs à "gagner plus d'argent"
"Drag Race France" : Nicky Doll, Kiddy Smile et Daphné Bürki confirmés dans le jury de la saison 2
Internet
"Drag Race France" : Nicky Doll, Kiddy Smile et Daphné Bürki confirmés dans le...
"M&MS" se sépare de ses célèbres personnages jugés trop "woke" par Fox News
Internet
"M&MS" se sépare de ses célèbres personnages jugés trop "woke" par Fox News

"Twitter a donc décidé d'avoir une politique complètement jusqu'au-boutiste"

Voulue par Emmanuel Macron, adoptée par le Parlement à l'automne et promulguée le 22 décembre dernier, la loi "relative à la manipulation de l'information" impose aux principales plateformes web, comprenant notamment Twitter, Google et Facebook, de divulguer les informations sur les publicités politiques qu'elles diffusent contre rémunération. Le but est d'empêcher des manipulations et des ingérences électorales. "Twitter ne sait pas faire ça aujourd'hui et a donc décidé d'avoir une politique complètement jusqu'au-boutiste qui est de couper toute campagne dite de nature politique", a expliqué la direction du SIG à l'AFP, précisant que Facebook et Google avaient pris des dispositions pour être transparents vis-à-vis de l'Etat.

Selon le SIG, la campagne du ministère de l'Intérieur bloquée depuis une dizaine de jours "est une campagne d'incitation à l'inscription au vote, c'est une campagne d'information publique, ce n'est pas une campagne politique ou d'un parti". "Ce n'est pas que la loi se retourne contre nous, c'est un hébergeur qui ne s'y conforme pas. C'est selon nous un baroud d'honneur de leur part pour pouvoir remettre sur la table une discussion visant à aménager des dispositifs" prévus dans la loi sur les fausses informations, a estimé l'organe dépendant de Matignon.

Mise à jour (4/4/2019 9h20) :

Ce jeudi, Twitter a réagi au blocage de la campagne du gouvernement pour les élections européennes. "Promouvoir et protéger l'intégrité des #EUelections2019 est au coeur de notre mission pour les prochains mois. Il s'agit notamment d'encourager la participation des électeurs. Suite à loi 'Manipulation de l'information', nous avons décidé d'interdire toute publicité ciblée en France dont les campagnes appelant à aller voter. Après de nombreux échanges, nous avons décidé d'autoriser désormais les publicités encourageant la participation électorale", a écrit Twitter sur son propre réseau social. Et d'ajouter : "Nous souhaitions apporter cette clarification car nous continuerons à promouvoir et à protéger l'intégrité des conversations autour de #EUelections2019 au cours des prochains mois."

Twitter
Twitter
Twitter : Les revenus du réseau social se sont effondrés depuis son rachat par Elon Musk
Twitter : Un hacker pirate les données de 400 millions d'utilisateurs et incite Elon Musk à les acheter
Twitter : Elon Musk soumet sa démission à un sondage des internautes
Twitter : Elon Musk annonce une "amnistie" et le rétablissement des comptes suspendus
Voir toute l'actualité sur Twitter
Autour de Twitter
l'info en continu
Netflix : Une série française cartonne et cumule plus de 50 millions d'heures vues dans le monde en seulement 10 jours
SVOD
Netflix : Une série française cartonne et cumule plus de 50 millions d'heures vues...
Pourquoi France 2 a déprogrammé en urgence sa soirée de mardi pour "raisons juridiques" ?
Déprogrammation
Pourquoi France 2 a déprogrammé en urgence sa soirée de mardi pour "raisons...
Camille Combal, "Crimes parfaits", les César... : Les temps forts à la télé du 18 au 24 février 2023
Programme TV
Camille Combal, "Crimes parfaits", les César... : Les temps forts à la télé du 18...
"Demain nous appartient" : Une actrice de "Plus belle la vie" rejoint le feuilleton de TF1
TV
"Demain nous appartient" : Une actrice de "Plus belle la vie" rejoint le...
Une suite de la mini-série "Le jeu de la dame" sur Netflix ? Un tweet frauduleux sème la confusion
SVOD
Une suite de la mini-série "Le jeu de la dame" sur Netflix ? Un tweet frauduleux...
"Koh Lanta" 2023 : Découvrez les visages de 20 aventuriers de la saison du "Feu sacré"
TV
"Koh Lanta" 2023 : Découvrez les visages de 20 aventuriers de la saison du "Feu...