Yannick Letranchant ("#QHM") : "On aurait envie de voir Emmanuel Macron sur France 2"

Partager l'article
Vous lisez:
Yannick Letranchant ("#QHM") : "On aurait envie de voir Emmanuel Macron sur France 2"
Yannick Letranchant dans #QHM © Puremedias
Le patron de l'information de France Télévisions était le premier invité de la deuxième saison de "#QHM".

C'est reparti pour la deuxième saison de "#QHM", le quart d'heure média de puremedias.com ! Comme l'année dernière mais dans un tout nouveau décor, une personnalité du monde des médias viendra régulièrement commenter son actualité et celle du paysage audiovisuel français. Premier à se prêter à l'exercice cette saison : Yannick Letranchant, le directeur de l'information de France Télévisions. Il est l'homme qui supervise l'ensemble des JT de France 2 et France 3, mais aussi les magazines d'information des deux chaînes publiques, comme "Envoyé spécial", "L'émission politique" ou encore "Pièces à conviction", sans oublier franceinfo, la chaîne info du service public.

À lire aussi
Coach surprise, fin des "K.O." : Les nouveautés de la saison 11 de "The Voice" sur TF1
TV
Coach surprise, fin des "K.O." : Les nouveautés de la saison 11 de "The Voice" sur...
"J'ai beaucoup souffert" : Stéphane Guillon ferme la porte à un retour à la télévision
TV
"J'ai beaucoup souffert" : Stéphane Guillon ferme la porte à un retour à la...
Affaire Bourdin : Sa femme Anne Nivat fustige "l'exercice de communication" de Valérie Pécresse
TV
Affaire Bourdin : Sa femme Anne Nivat fustige "l'exercice de communication" de...
Débat sur Blanquer sur I24 News : Sa compagne Anna Cabana estime avoir "fait son boulot de journaliste"
TV
Débat sur Blanquer sur I24 News : Sa compagne Anna Cabana estime avoir "fait son...

Sur la polémique autour du dernier numéro d'"Envoyé spécial" sur le glyphosate
"Le CSA reçoit beaucoup de signalements sur beaucoup de choses. Ce n'est donc pas parce qu'il y a signalements qu'il y a forcément un problème. Ca peut être la traduction du ressenti de certaines personnes. L'équipe d''Envoyé spécial' a proposé un sujet extrêmement rigoureux, fouillé, minutieux sur le glyphosate (...) Je n'ai aucun problème avec ce sujet. Je soutiens les journalistes et je les encourage à faire ce type de sujets-là. C'est notre mission d'enquêter", a déclaré Yannick Letranchant, qui précise que ces équipes ont répondu "point par point" à la polémique sur le site de France Télé.

"Le dialogue avec l'Elysée existe. Il est permanent"

Sur la non-venue d'Emmanuel Macron sur France 2 depuis de nombreux mois
"Le dialogue avec l'Elysée existe. Il est permanent. C'est France Télévisions qui a produit les voeux du 31 décembre. Il n'y a donc pas de fâcherie si c'est la question. Après, c'est le président de la République qui décide de là où il veut s'exprimer. On fait des propositions. On a des échanges. Notre heure viendra, je ne suis pas inquiet", a commenté Yannick Letranchant. "Il n'est pas absent du service public", a-t-il ajouté en référence au passage du chef de l'Etat sur France 3 régions récemment, et dans le JT de Laurent Delahousse en décembre 2017. "On aurait envie de le voir sur France 2. Les invitations sont lancées. A nous de faire des propositions qui l'intéressent", a conclu Yannick Letranchant.

Sur les conséquences de l'affiche trafiquée du"19/20" de France 3
"C'est une connerie. C'est une faute. Les personnes qui étaient en charge ont été sanctionnées. Après, l'erreur reste humaine et je pense qu'il faut aller au-delà de cela. D'ici quinze jour, on va faire un séminaire d'une journée sur le statut de l'image (...) L'image n'est jamais prétexte. Cela, on l'a peut-être oublié et on va travailler là-dessus (...) L'image doit être signifiante", a prévenu Yannick Letranchant. "On va se questionner, se remettre en cause", a-t-il ajouté.

"Tous les services de France Télé sont concernés par le plan de départs volontaires. L'info aussi"

Sur la proposition de Franck Riester, ministre de la Culture, de créer un comité de déontologie du journalisme
"Je ne suis hostile à rien. Je m'inquiète juste sur la répartition entre cette éventuelle nouvelle instance et le CSA", a déclaré Yannick Letranchant.

Sur le plan de départs volontaires et son impact sur l'information de France Télé
"Tous les services de France Télévisions sont concernés. L'info aussi, mais je ne sais pas encore dans quelle proportion. A partir du moment où cela repose sur le volontariat, il faut que le plan soit négocié pour que les personnes qui seraient intéressées par un départ le fasse savoir. C'est donc encore un petit peu tôt", a déclaré Yannick Letranchant.

l'info en continu
"Une si longue nuit" : Un thriller avec Mathilde Seigner et Jean-Pierre Darroussin dès ce soir sur TF1
Programme TV
"Une si longue nuit" : Un thriller avec Mathilde Seigner et Jean-Pierre Darroussin...
Bernard Arnault tacle "Le Monde" : "Je n'ai jamais fait d'offre de rachat du 'Figaro'", "ce qu'ils écrivent est faux"
Presse
Bernard Arnault tacle "Le Monde" : "Je n'ai jamais fait d'offre de rachat du...
Mort de Gaspard Ulliel : L'acteur s'apprêtait à tourner une série avec Vincent Lindon pour Canal +
Séries
Mort de Gaspard Ulliel : L'acteur s'apprêtait à tourner une série avec Vincent...
Pourquoi "Ici tout commence" et "Demain nous appartient" ne seront pas diffusés ce soir sur TF1 ?
Programme TV
Pourquoi "Ici tout commence" et "Demain nous appartient" ne seront pas diffusés ce...
Audiences radio Île-de-France : France Inter leader devant RTL et France Info, RMC en hausse, Europe 1 recule
Audiences
Audiences radio Île-de-France : France Inter leader devant RTL et France Info, RMC...
"The Witcher", "Emily in Paris"... : Quels sont les contenus les plus regardés cette semaine sur Netflix ?
SVOD
"The Witcher", "Emily in Paris"... : Quels sont les contenus les plus regardés...