Patrick Cohen (France Inter) : "Le match de rentrée avec RTL a tourné à notre avantage"

Partager l'article
Vous lisez:
Patrick Cohen (France Inter) : "Le match de rentrée avec RTL a tourné à notre avantage"
Patrick Cohen, animateur de la matinale de France Inter.
Patrick Cohen, animateur de la matinale de France Inter.
Voici l'homme le plus écouté de France : Patrick Cohen, anchorman de la matinale de France Inter. Tous les indicateurs de sa tranche sont au vert sur la vague septembre/octobre 2011. Interview.

Avec 10,4% d'audience cumulée sur la vague de septembre-octobre 2011, France Inter conforte sa troisième place sur le podium des radios en enregistrant une forte progression : +0,4 point, soit 243 000 paires d'oreilles gagnées en un an. Parmi les programmes de la grille, la matinale menée par Patrick Cohen devient la plus écoutée de France avec 3 648 000 auditeurs (7%) contre 3 493 000 pour RTL (6,7%). Tous les quarts d'heure de la tranche progressent. Patrick Cohen nous livre les raisons de ce succès.

À lire aussi
David Pujadas écarté du "20 Heures" : Delphine Ernotte s'explique devant la rédaction
Mercato
David Pujadas écarté du "20 Heures" : Delphine Ernotte s'explique devant la...
Marine Le Pen à David Pujadas : "Vous ne pensez qu'à lécher le cul du pouvoir"
Politique
Marine Le Pen à David Pujadas : "Vous ne pensez qu'à lécher le cul du pouvoir"
Une quinzaine de rédactions signent une lettre ouverte à Emmanuel Macron
Presse
Une quinzaine de rédactions signent une lettre ouverte à Emmanuel Macron

puremedias.com : J'imagine que Patrick Cohen est un homme heureux ce matin ? En un an, votre matinale s'est hisée sur la première marche du podium des généralistes, toutes les chroniques progressent et votre interview politique est la plus écoutée de France chaque matin.

Patrick Cohen : C'est un ensemble, tous les quarts d'heure sont en hausse. Tous les chroniqueurs, tout ce qu'on a mis en place fonctionne. Je ne vais pas tous les citer mais le JT est le plus écouté, la chronique politique de Thomas Legrand aussi, la chronique éco aussi, la revue de presse... Les deux invités sont les plus suivis aussi : le mien à 8h20 mais aussi celui de Pascale Clark plus tôt. On a vraiment regagné la confiance de nos auditeurs.

"On a regagné la confiance des auditeurs"

Pourquoi, elle avait été perdue ?

Il faut être honnête, il y a un an, sur la vague de rentrée, après le départ de Nicolas Demorand et de Stéphane Guillon, il y a eu un retrait qui a été marqué, notamment entre 7h45 et 8 heures. Il y a certains auditeurs qui ne sont pas revenus tout de suite mais on a vu que la saison passée, ils revenaient peu à peu. On ne l'a pas caché, cela s'est ressenti.

Quelle est aujourd'hui la matinale la plus écoutée de France ? Celle de RTL ou celle de France Inter ?

RTL communqiue sur la tranche 7-9h30 pour dire qu'ils sont le leader. Mais notre matinale s'arrête à 9 heures ! Par ailleurs, le 9h/9h30 de RTL, c'est autre chose que leur matinale ("Laissez-vous tenter, ndlr). Donc sur le 7/9, France Inter est incontestablement devant : 3,6 millions d'auditeurs pour une audience cumulée à 7%. RTL de son côté est derrière avec 3,4 millions d'auditeurs et 6,7%. Inter est par ailleurs leader sur le coeur de la matinale, entre 7h30 et 8h30 et même entre 8h30 et 8h40, on est à égalité. Ils étaient devant sur la dernière vague, on passe devant.

"On savait en faisant cette rentrée qu'il y avait un match avec RTL qui pouvait tourner à notre avantage".

Ce redressement s'est opéré en seulement une saison. C'est au-delà de vos espérance ou vous vous y attendiez ?

Je l'ai pensé au cours de la saison précédente car on a terminé très fort. Sur la dernière vague avil-juin, nous étions leader entre 7h30 et 8h15 donc on avait un acquis important. A cette époque, sur l'ensemble du 7-9, nous n'étions plus trés loin de RTL en audience cumulée. Ce qui pesait dans leur balance de façon déterminante à cette période, c'était le dernier quart d'heure, celui de Laurent Gerra. On savait en faisant cette rentrée qu'il y avait un match avec RTL qui pouvait tourner à notre avantage.

Souvent, on dit que le succès des généralistes repose sur une actualité dense. C'est le cas une nouvelle fois pour cette vague ?

C'est difficile à dire, je pense que là où l'actu a été la plus dense, c'était en début d'année. On a oublié mais c'était une période exceptionnelle : la révolution tunisienne, la révolution égyptienne, le séisme au Japon puis la Libye. France Inter en a profité mais ce n'est pas le cas de toutes les généralistes. En septembre/octobre, même s'il y a eu la primaire socialiste, l'intensité n'était pas la même que début 2012. Ce serait donc très incertain de prétendre que c'est l'actualité qui a fait le succès de la matinale.

Ce matin, Le Point parle des auditeurs de France Inter de cette manière : "un public vieillissant de prof pubophobes". Vous partagez cette analyse ?

Justement, je viens d'envoyer un SMS à l'auteur de l'article en lui disant que je ne savais pas qu'il était devenu un prof barbu vieillissant ! C'est un clin d'oeil. Si nous n'avions que des profs vieillissants, les audiences ne seraient pas les mêmes ! La structure de l'auditoire est beaucoup plus diverse que ça, il y a des gens de tous milieux, avec beaucoup de cadres notamment.

"Il faut rendre hommage à ceux qui m'ont précédé, notamment Nicolas Demorand"

Avec de telles audiences, rien ne va changer dans les prochains mois j'imagine...

Non, évidemment. D'ailleurs, quand je suis arrivé à la matinale il y a un an, j'avais à coeur de changer assez peu les choses. Et il faut rendre hommage à ceux qui m'ont précédé, notamment Nicolas Demorand. Je n'ai pas fait table rase, je ne suis pas parti de zéro, j'ai bénéficié d'une structure d'audience qui était solide et puissante avec des chroniqueurs déjà très appréciés des auditeurs. On va continuer sur cette lancée, on pense en plus qu'on a un format assez adapté à une période électorale de campagne présidentielle, notamment avec notre tranche politique assez longue entre 8h20 et 8h55.

Les polémiques Val/Guillon/Hees, c'est de l'histoire ancienne ?

Oui, clairement. Ce qui compte, c'est ce que disent les auditeurs ! Ils nous renvoient aujourd'hui l'image d'une radio qu'ils aiment et à laquelle ils sont attachés.

Plusieurs livres à charge sur France Intervont sortir dans les prochaines semaines, vous allez les lire ?

Je ne sais pas ce qu'on peut écrire à charge aujourd'hui sur France Inter et sur la façon dont ça fonctionne. C'est l'une des rédactions de Paris les les plus libres. Ce qu'on fait le matin le montre chaque jour. Donc cela ne m'effraie pas beaucoup. Après, il y a la dernière rancoeur de Stéphane Guillon. Ca va, c'est de l'histoire ancienne, ça marche bien pour lui en plus en ce moment, il remplit les salles.

Vous faites aussi de la télévision, chaque soir dans "C a vous" sur France 5. L'émission progresse aussi depuis la rentrée. Vous n'avez pas peur de prendre la grosse tête ?

Non, surtout pas ! "C a vous", ce n'est pas une émission que je porte ! Il y a une vraie équipe, avec Alesssandra Sublet. Moi je prends ça comme une récréation, comme une émission où on fait de la télé sans avoir l'impression d'en faire. Je n'ai pas le poids de l'émission sur les épaules, je suis juste un intervenant, je fais ce que je crois savoir bien faire, les interviews. Pour le reste, je me laisse porter par l'équipe dans une ambiance très sympathique.

commentaires
comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Cyril Hanouna publie une lettre d'excuse dans "Libération" : "J'avais tort"
TV
Cyril Hanouna publie une lettre d'excuse dans "Libération" : "J'avais tort"
TPMP : Aucune pub dans l'émission de ce soir
TV
TPMP : Aucune pub dans l'émission de ce soir
Canular homophobe de Cyril Hanouna : Le CSA ouvre une nouvelle procédure de sanction
TV
Canular homophobe de Cyril Hanouna : Le CSA ouvre une nouvelle procédure de sanction
"120 battements par minute" : Bande-annonce de la première sensation du Festival de Cannes
Bandes-annonces
"120 battements par minute" : Bande-annonce de la première sensation du Festival...
"Chicago Justice" annulée après une saison
Séries
"Chicago Justice" annulée après une saison
L'ex-acolyte d'Enora Malagré dénonce l'homophobie de Cyril Hanouna
TV
L'ex-acolyte d'Enora Malagré dénonce l'homophobie de Cyril Hanouna
Ce soir que regardez-vous ?
71
Votes
L'arme fatale
Je regarde
33
Votes
Tout le monde joue...
Je regarde
32
Votes
Le meilleur pâtissier...
Je regarde
28
Votes
OSS 117 : Rio ne...
Je regarde
19
Votes
La vie devant elles
Je regarde
6
Votes
Profilage
Je regarde
5
Votes
4
Votes
Terrorisme, raison d'Etat
Je regarde
3
Votes
Manger sain : info ou...
Je regarde
3
Votes
Une saison au zoo
Je regarde
3
Votes
Walker Texas Ranger
Je regarde
2
Votes
MI-5 : infiltration
Je regarde
2
Votes
Pompiers : leur vie en...
Je regarde
2
Votes
L'aube rouge
Je regarde
2
Votes
My Girl 2
Je regarde