"Ca peut paraître un peu abracadabrant, mais on s'en fout" : Dans les coulisses de la fin de "Plus belle la vie"

Partager l'article
Vous lisez:
"Ca peut paraître un peu abracadabrant, mais on s'en fout" : Dans les coulisses de la fin de "Plus belle la vie"
Par Christophe Gazzano Journaliste
D’un naturel curieux et passionné de télé, Christophe Gazzano a toujours nourri le désir de devenir journaliste. Après ses études et une dizaine d’années passées dans la presse régionale, ce natif de Salon-de-Provence est “monté à la capitale” pour intégrer Pure Médias en 2017.
Les coulisses du tournage de l'ultime scène de "Plus belle la vie" © Olivier MARTINO - FTV - TELFRANCE
Le tournage de la dernière séquence de "Plus belle la vie", que les téléspectateurs découvriront ce vendredi 18 novembre sur France 3, a eu lieu fin août à Marseille. La production a fait appel pour l'occasion à un très grand nombre de comédiens.

Lundi 29 août 2022, Marseille. Dans la capitale du sud, c'est encore l'été et le soleil est au rendez-vous. Mais au pôle médias de la Belle de Mai, où sont situés les décors de "Plus belle la vie", les dizaines de comédiens présents ce jour-là ne verront pas beaucoup la lumière du jour. Tous sont réunis sur l'emblématique place du Mistral, décor central du feuilleton de France 3, une place plongée en mode nuit. La journée est historique : on s'apprête à tourner les deux dernières séquences du prime time "Sept mariages pour un enterrement", que les téléspectateurs découvriront à l'antenne ce vendredi 18 novembre.

À lire aussi
"Balthazar" : TF1 arrête finalement la série avec Tomer Sisley après la saison 5
Séries
"Balthazar" : TF1 arrête finalement la série avec Tomer Sisley après la saison 5
"Je suis très déçue !" : Mimie Mathy annonce la fin de la série "Le prix de...", dont elle est l'héroïne sur France 3
Séries
"Je suis très déçue !" : Mimie Mathy annonce la fin de la série "Le prix de...",...
"Ici tout commence" : Pourquoi le feuilleton de TF1 n'est-il pas diffusé ce vendredi 25 novembre ?
Séries
"Ici tout commence" : Pourquoi le feuilleton de TF1 n'est-il pas diffusé ce...
Un acteur phare de "Squid Game" poursuivi pour une agression sexuelle
Séries
Un acteur phare de "Squid Game" poursuivi pour une agression sexuelle

Les deux dernières séquences du prime time, autrement dit les deux dernières séquences de "Plus belle la vie" tout court. La nouvelle est officiellement tombée en début de l'année : le destin du doyen des feuilletons a été scellé par France Télévisions, qui a promis une fin à la hauteur pour les fans.

48 comédiens pour la séquence finale

Ce 29 août, on y est. Seulement trois médias ont été acceptés sur place, dont puremedias.com. Pour ce final, Newen, qui produit "Plus belle la vie", a convié pas moins de 48 comédiens. Du jamais vu dans la longue histoire de ce feuilleton. Il y a là de nombreux historiques, dont la famille Marci au grand complet : Blanche (Cécilia Hornus), François (Thierry Ragueneau), Johanna (Dounia Coesens) et Lucas (Geoffrey Sauveaux). Tout un symbole puisque ce sont ces quatre comédiens qui ont joué dans la scène inaugurale de "Plus belle la vie", dont le premier épisode a été diffusé le 30 août 2004 sur la Trois.

Qui dit 48 comédiens, dit moyens exceptionnels : l'habituelle partie HMC (Habillage, Maquillage, Coiffure), trop étroite, a été délocalisée dans une vaste salle de réunion du pôle médias de la Belle de Mai réquisitionnée pour l'occasion. Quand ils ne sont pas entre les mains des coiffeurs ou des maquilleurs, les comédiens se détendent autour de la table de ping pong installée à proximité ou essaient de profiter du soleil dans la cour intérieure. Un repos de courte durée tant chacun est souvent sollicité pour les répétitions ou le tournage.

Avant les adieux, la joie des retrouvailles entre comédiens. Ici, Cécilia Hornus avec Ambroise Michel et Geoffrey Sauveaux
Avant les adieux, la joie des retrouvailles entre comédiens. Ici, Cécilia Hornus avec Ambroise Michel et Geoffrey Sauveaux © Olivier MARTINO - FTV - TELFRANCE

Sur la place du Mistral, c'est la fin de matinée et tout le monde est en tenue de fête puisque le scénario de la série a prévu pas moins de sept mariages. Voire plus... En plateau, il y a beaucoup de bruit, dans un mélange d'excitation et d'émotion à l'idée de conclure une série vieille de 18 ans. Certains voient en ce chiffre un symbole, celui de l'âge de la majorité, donc de l'émancipation. D'autres auraient bien aimé poursuivre l'aventure jusqu'à l'âge adulte, 20 ans. 2024. "Il y a des pays où les séries sont là depuis plus de 20 ans... Ca aurait été bon que les personnages qui ont déjà vieilli pendant 18 ans continuent à vieillir", regrette Cécilia Hornus, alias Blanche.

"C'est la dernière séquence de 'Plus belle la vie" et on ne veut vraiment pas la louper !"

"Silence, s'il vous plaît !". Cette phrase sera le fil rouge de cette journée pas comme les autres, répétée à l'envi par le réalisateur, Pascal Heylbroeck, comme par ses assistants. Mais difficile de faire entendre raison à une telle foule. Il faut dire que la majorité des comédiens présents n'ont aucune ligne de dialogue pour la dernière scène, à l'image de Geoffrey Sauveaux - de retour pour la première fois depuis 16 ans - et doivent donc faire de la figuration. Un rôle auquel ils ne sont guère habitués.

Ce qui nécessitera d'ailleurs un rappel à l'ordre général de la productrice Claire de la Rochefoucauld après la pause déjeuner : "Je vous aime énormément et je vais vous demander d'être encore plus sages et concentrés que ce matin. C'est la dernière séquence de 'Plus belle la vie' et on ne veut vraiment pas la louper ! C'est une série où les comédiens et les techniciens ont toujours travaillé main dans la main, et encore plus cet après-midi".

Une place du Mistral remplie de comédiens pour la der des der
Une place du Mistral remplie de comédiens pour la der des der © Olivier MARTINO - FTV - TELFRANCE

Entre deux prises, les comédiens trouvent refuge dans différentes parties du décor. Ambroise Michel et Geoffrey Sauveaux, alias Rudy et Lucas, meilleurs amis dans la série, ne se quittent pas, assis sur une marche non loin du bar du Mistral. "J'ai fait partie du premier épisode et j'ai été touché qu'on me rappelle pour le dernier. J'ai eu des propositions pour revenir ces dernières années, mais j'ai toujours décliné puisque j'avais pris la décision de partir il y a dix ans", confie Ambroise Michel.

Annie Gregorio, qui a rejoint l'aventure il y a trois ans pour incarner Claire, refuse pour l'heure de céder à la nostalgie : "Je ferai le bilan chez moi toute seule. Je n'anticipe jamais les ruptures", élude-t-elle. Comme ses camarades, elle juge que l'annonce de l'arrêt de "Plus belle la vie" a été ratée en début d'année, avec une indiscrétion parue dans "Le Figaro", avant une confirmation officielle seulement trois mois plus tard. "C'est un peu dur de l'apprendre comme ça. Cela manque de respect, conclut Annie Gregorio.

"The Last Prime"

Plus loin, devant l'immeuble où réside le personnage de Blanche Marci, Anne Decis (Luna) et Nicolas Berger Vachon (Bastien) font défiler sur leurs téléphones respectifs des messages et des photos. Un groupe WhatsApp nommé "The Last Prime" a été créé où chacun immortalise des instants de tournage et des anecdotes. "J'ai reçu 300 messages rien que ce matin !", lance un technicien à un collègue. Anne Décis voit passer Virgile Bayle et l'interpelle pour un selfie souvenir. Le comédien a interprété le rôle de Guillaume Leserman entre 2005 et 2017 et est exceptionnellement de retour à Marseille pour cette dernière ligne droite. Ce lundi 29 août, c'est son premier jour de tournage. Il en aura neuf au total.

Au centre de la place, Richard Guedj échange avec des comédiens. Directeur d'acteurs historique de "Plus belle la vie", il a accepté de reprendre du service pour ce dernier prime, deux ans après avoir raccroché les gants. Tout comme le réalisateur Pascal Heylbroeck, qui a fait partie des premiers à filmer des épisodes de la série au milieu des années 2000. Et signe ici son premier prime time pour le feuilleton. "Les audiences baissaient, mais ce n'était pas dramatique non plus. Il y a d'autres raisons, comme la question du fric. Newen, c'est TF1", estime-t-il à propos de l'arrêt du feuilleton.

Les Marci réuni au grand complet avec le meilleur ami de la famille incarné par Ambroise Michel
Les Marci réuni au grand complet avec le meilleur ami de la famille incarné par Ambroise Michel © Puremédias

Une autre figure historique ne tient pas en place. Il s'agit de la productrice Michelle Podroznik, présente à la barre depuis 2004. "Idéalement, j'aurais aimé partir avant que 'Plus belle la vie' ne s'arrête. Je m'étais d'ailleurs fixé cet objectif des 20 ans pour ensuite faire une fête avec toute l'équipe et passer le flambeau. C'est ça qui me rend triste, c'est que 'Plus belle la vie' s'arrête en même temps que moi", regrette-t-elle. Avant de se raisonner : "Mais bon, il ne faut jamais être triste. Une fin est toujours le commencement de quelque chose. C'est ce que je dis aux comédiens".

Sur la terrasse du bar Le Marci, Jean-Luc Borras observe cette petite ruche. Dans "Plus belle la vie", il interprète le maire de Marseille, Jean Lougane, après avoir prêté ses traits en 2005 à un des premiers méchants du feuilleton, Gilles Moulin. Comme lui, tout au long de ces 18 ans, plus d'une centaine de comédiens ont eu droit à leur ticket retour dans la série en se voyant confier un nouveau rôle. Pour Jean-Luc Borras, la nostalgie n'est pas de mise. "Je suis habitué à changer de rôle. C'est notre métier. Mais je comprends la tristesse de certains...", explique-t-il. Julien Ellenrieder (alias Simon) est dans le même état d'esprit : "Je suis triste car c'est une belle expérience humaine et c'est une très belle école en tant que comédien. Mais ça fait partie du deal de comédien d'arrêter des jobs et de repasser des castings".

Moment de complicité entre Théo Bertrand et Bryan Trésor lors de la séance photos
Moment de complicité entre Théo Bertrand et Bryan Trésor lors de la séance photos © Puremédias

Dans les coulisses, une séance photos est improvisée entre Théo Bertrand (Kevin) et Bryan Trésor (Baptiste), aussi complices à l'écran que dans la vie. "On est comme des frangins !", confirme Théo Bertrand qui se projette déjà sur la suite : "'Plus belle la vie', ça t'apporte beaucoup d'opportunités et ça t'en ferme d'autres, mais je n'ai aucun regret".

"Le public a besoin de revoir tous ces personnages"

Avant d'enchaîner sur la séquence finale, un flash mob géant, le réalisateur Pascal Heylbroeck tient à tourner de nouveau la dernière scène dialoguée du prime. Celle par laquelle s'achèveront 18 années d'intrigue. Au total, pas moins de neuf prises auront été nécessaires, soit deux fois plus que pour une séquence lambda.

C'est dire si la production entend soigner ces adieux, même si la conclusion de "Plus belle la vie" ne fait pas l'unanimité au sein des comédiens. "C'est trop mielleux", s'épanche ainsi un comédien historique auprès de sa partenaire, qui approuve. Un petit tacle qui ne sera pas développé devant les journalistes. Officiellement, la conclusion est de la responsabilité des scénaristes et les comédiens sont là pour donner de la chair aux dialogues, comme le résume de son côté Laurent Kérusoré : "Ça peut paraître un peu abracadabrant, mais on s'en fout. Le public a besoin de revoir tous ces personnages".

Laurent Kérusoré et Tim Rousseau
Laurent Kérusoré et Tim Rousseau © Olivier MARTINO - FTV - TELFRANCE

Le tournage du flash mob géant au rythme de la chanson "Tout le bonheur du monde" permet aux acteurs, aux techniciens et aux figurants présents de mettre pendant quelques heures toute leur énergie au profit de cette séquence symbolique, qui viendra conclure cette journée intense. Pour l'occasion, Laurent Kérusoré a donné de la voix : c'est lui qui a interprété la chanson finale. Un joli cadeau pour les fans.

A LIRE AUSSI : "'La place du Mistral est vouée à la déconstruction' : Marseille se prépare à la fin de 'Plus belle la vie'"

"Clap de fin !". Ca y est, il est 20h passés. Le réalisateur délivre enfin tout ce petit monde, fourbu, mais ravi. La place du Mistral, bondée durant toute la journée, se vide en quelques minutes. Les techniciens rangent le matériel. Cécilia Hornus, alias Blanche Marci, joue les prolongations et se refait le film de la journée et de ses 18 années de présence à l'écran, assise sur un banc, non loin du bar Le Marci. Son émotion est perceptible. "C'est très puissant, très émouvant d'être sur cette place mythique. Ici c'est vraiment le coeur de 'Plus belle la vie', là où toutes les intrigues commencent. On sait qu'on a participé à quelque chose de fort", se console-t-elle, sans toutefois renoncer à son rôle si un jour une suite de "Plus belle la vie" voit le jour. "Ca dépend comment, quand, dans quel format... Il faudra que ce soit aussi beau et aussi fort...", estime la comédienne.

Plus belle la vie
Plus belle la vie
"C'est difficile de se dire au revoir" : Anne Décis en larmes pour sa dernière scène dans "Plus belle la vie"
Comment se termine "Plus belle la vie" ?
"Plus belle la vie" : Quels acteurs ont le plus joué dans le feuilleton de France 3 ?
Voir toute l'actualité sur Plus belle la vie
Autour de Plus belle la vie
  • Hélène Rollès
  • Ambroise Michel
  • Rebecca Hampton
  • Bénédicte Delmas
  • Christian Morin
  • Colette Renard
  • Jean-François Garreaud
  • Michel Cordes
  • Alexandre Fabre
  • Nadege Beausson-Diagne
  • Plus belle la vie
  • Seconde chance
  • Les mystères de l'amour
  • Plus belle la vie - Saison 7
l'info en continu
Pourquoi M6 ne diffusera pas la finale de "La France a un incroyable talent" mardi prochain ?
TV
Pourquoi M6 ne diffusera pas la finale de "La France a un incroyable talent" mardi...
"Johnny par Laeticia" : Que vaut le documentaire événement de M6 ?
TV
"Johnny par Laeticia" : Que vaut le documentaire événement de M6 ?
"Candice Renoir", "Doctor Who", "Camille & images" : Les temps forts à la télé du 24 au 30 décembre 2022
Programme TV
"Candice Renoir", "Doctor Who", "Camille & images" : Les temps forts à la télé du...
"Je n'en pouvais plus" : Fabienne Carat au bord des larmes sur le plateau de "Ca commence aujourd'hui"
TV
"Je n'en pouvais plus" : Fabienne Carat au bord des larmes sur le plateau de "Ca...
Journée de la laïcité : LCP diffusera demain une reconstitution avec des comédiens des débats de la loi de 1905
TV
Journée de la laïcité : LCP diffusera demain une reconstitution avec des comédiens...
"Je ne fais pas de caprice" : Michel Polnareff réagit aux propos de Laury Thilleman ("La fête de la chanson française")
TV
"Je ne fais pas de caprice" : Michel Polnareff réagit aux propos de Laury...