"Ce groupe est dans le rapport de force" : Le PDG de TF1 tacle Canal+ après la coupure de ses chaînes

Partager l'article
Vous lisez:
"Ce groupe est dans le rapport de force" : Le PDG de TF1 tacle Canal+ après la coupure de ses chaînes
Par Christophe Gazzano Journaliste
D’un naturel curieux et passionné de télé, Christophe Gazzano a toujours nourri le désir de devenir journaliste. Après ses études et une dizaine d’années passées dans la presse régionale, ce natif de Salon-de-Provence est “monté à la capitale” pour intégrer Pure Médias en 2017.
"Le groupe Canal ne doit pas rétablir la diffusion de TF1" : Cyril Hanouna parodie le clip des animateurs de la Une
Le PDG Gilles Pélisson s'est exprimé sur le conflit qui oppose TF1 à Canal+ autour du renouvellement de leur contrat de distribution. Depuis le début de la crise, le groupe crypté juge les exigences financières de son concurrent trop élevées.

Un conflit bien parti pour durer. Actuellement, et depuis près d'un mois, 5,4 millions de foyers français sont privés des chaînes du groupe TF1 après la décision de Canal+ de couper le signal sur fond de désaccord financier concernant le renouvellement de leur accord de distribution. Cette semaine, TF1, qui a assigné en référé son concurrent pour obtenir le rétablissement du signal dans les zones blanches via le service TNT Sat assuré par le groupe crypté, a été débouté de sa demande par le tribunal de commerce de Paris. La justice a relevé l'absence d'obligation "légale ou réglementaire" à opposer à Canal+. TF1 a décidé de faire appel de cette décision.

À lire aussi
Nicolas de Tavernost quitte M6 après 37 ans à la direction de la chaîne
Business
Nicolas de Tavernost quitte M6 après 37 ans à la direction de la chaîne
Rodolphe Belmer et Ara Aprikian affirment avoir quitté Canal+ à cause de l'interventionnisme de Vincent Bolloré sur les "contenus"
Business
Rodolphe Belmer et Ara Aprikian affirment avoir quitté Canal+ à cause de...
DC Company, propriétaire du site "Le Gorafi", rachète le média en ligne "Konbini"
Business
DC Company, propriétaire du site "Le Gorafi", rachète le média en ligne "Konbini"
Emmanuel Kessler quitte (déjà) ses fonctions à la direction du pôle économique de Prisma Media ("Capital", "Management")
Business
Emmanuel Kessler quitte (déjà) ses fonctions à la direction du pôle économique de...

"Ce groupe estime que tous les moyens sont bons pour faire prévaloir ses intérêts"

Dans une interview accordée ces dernières heures au "Parisien" par Gilles Pélisson, pour commenter son départ en 2023 et son remplacement par Rodolphe Belmer, le PDG du puissant groupe audiovisuel privé a accepté de s'exprimer sur ce dossier qui a un impact sur les audiences de ses chaînes compris "entre 8 et 10% selon les jours" d'après lui. Concernant la récente décision de justice, le grand patron estime : "Les Français clients de TNT Sat ne méritent pas d'être pris en otages par Canal+. Ce groupe est dans le rapport de force et estime que tous les moyens sont bons pour faire prévaloir ses intérêts".

A LIRE AUSSI : "TF1 : Qui est Rodolphe Belmer, le nouveau patron de la Une ?"

Il y a quelques jours, Maxime Saada, patron de Canal+, avait comparé les exigences financières de TF1 à celles d'Universal. Et alors que Canal+ évoque depuis le début du conflit la hausse de 50% du contrat de distribution exigé par TF1, la chaîne conteste une nouvelle fois l'ampleur de cette augmentation. "C'est faux. Nous faisons une nouvelle offre, qui a été acceptée par Orange, Free, Bouygues Telecom et SFR sur les mêmes bases, avec une augmentation raisonnable", martèle Gilles Pélisson.

A LIRE AUSSI : "Conflit TF1-Canal+ : Toutes les questions qui se posent dans ce dossier brûlant"

Le PDG assure cependant que le dialogue avec Canal+ n'est pas rompu, "avec des hauts et des bas". "J'espère trouver rapidement une solution avec eux. Nous avons beaucoup de choses à faire ensemble". Et de constater : "Pour Canal+, cette situation pose un problème de relation avec ses clients plus que jamais prisonniers de leur offre. Cela interpelle".

Gilles Pelisson
Gilles Pelisson
Emu, Gilles Pélisson fait ses adieux à TF1
Fusion TF1/M6 : "Nous ne souhaitons pas fusionner les rédactions", promet Gilles Pélisson
Mort de Jean-Pierre Pernaut : Gilles Pélisson, PDG de TF1, rend hommage au journaliste sur LCI
Voir toute l'actualité sur Gilles Pelisson
l'info en continu
"Il y a une envie de se faire 'TPMP' et Cyril Hanouna" : Valérie Benaïm défend l'animateur star de C8 et son nouveau programme du week-end
TV
"Il y a une envie de se faire 'TPMP' et Cyril Hanouna" : Valérie Benaïm défend...
"Voix de stars" : Julia Vignali animatrice d'une compétition inédite de sosies vocaux sur France 2, Jarry et Liane Foly dans le jury
TV
"Voix de stars" : Julia Vignali animatrice d'une compétition inédite de sosies...
Audiences replay : Le lancement de "Koh-Lanta" 2024 signe le deuxième score historique pour un programme de flux
Audiences
Audiences replay : Le lancement de "Koh-Lanta" 2024 signe le deuxième score...
"Je trouve ça complètement fou" : Émilien ("Les 12 Coups de midi") atteint le cap symbolique des 150 participations, Jean-Luc Reichmann impressionné
TV
"Je trouve ça complètement fou" : Émilien ("Les 12 Coups de midi") atteint le cap...
Audiences Netflix : 3 jours après sa sortie, un film déconseillé aux moins de 16 ans se hisse au sommet du classement mondial et cumule 12 millions de vues
SVOD
Audiences Netflix : 3 jours après sa sortie, un film déconseillé aux moins de 16...
"On va en discuter" : Cyril Hanouna propose à Laurent Ruquier de rejoindre C8 pour animer une émission dans la veine d''On n'demande qu'à en rire'
TV
"On va en discuter" : Cyril Hanouna propose à Laurent Ruquier de rejoindre C8 pour...