"J'avais peur qu'elle se barre" : Charline Vanhoenacker évoque sa confrontation avec Marine Le Pen

Partager l'article
Vous lisez:
"J'avais peur qu'elle se barre" : Charline Vanhoenacker évoque sa confrontation avec Marine Le Pen
Charline Vanhoenacker
Charline Vanhoenacker © C. RUSSEIL / FTV
La journaliste humoriste s'exprime longuement dans les colonnes de "Vanity Fair" cette semaine.

Charline Vanhoenacker intime. Cette semaine, l'humoriste belge fait l'objet d'un long portrait aux côtés de ses compères chansonniers de France Inter, parmi lesquels Pierre-Emmanuel Barré, dans les colonnes de "Vanity Fair". L'occasion pour elle de revenir sur sa montée en grâce au fil des dernières années sur la station publique et de rappeler qu'elle est toujours une "journaliste", à ceci près qu'elle "prend un peu plus de liberté que les autres".

À lire aussi
Jean-Jacques Peroni : "Je me tire de RTL, j'en ai rien à foutre"
Interview
Jean-Jacques Peroni : "Je me tire de RTL, j'en ai rien à foutre"
Audiences : "Capitaine Marleau" bon leader pour son arrivée sur F2 devant "Koh-Lanta", TF1 Séries Films en forme
Audiences
Audiences : "Capitaine Marleau" bon leader pour son arrivée sur F2 devant...
Audiences : "Capitaine Marleau" leader en baisse devant "Koh-Lanta", "Secrets d'Histoire" sur le Prince Philip faible
Audiences
Audiences : "Capitaine Marleau" leader en baisse devant "Koh-Lanta", "Secrets...

Jamais avare de bons mots, Charline Vanhoenacker ne se prive pas de donner son avis sur les candidats, tel Emmanuel Macron qu'elle compare à un "baril de lessive, nouvelle formule". "Tu l'ouvres et surprise, rien de neuf sous le couvercle : Jacques Attali et Alain Minc sont à l'intérieur" s'amuse-t-elle. Grinçante, elle explique ensuite avoir horreur d'être interrompue par les hommes politiques lors de sa chronique dans la matinale de France Inter, jugeant que "C'est assez désagréable de se faire exploser sa chronique par un mec qui dit plus de conneries que (soi)".

"Si Le Pen est élue, nous ferons tous notre autocritique"

La journaliste-humoriste revient ensuite sur sa confrontation avec Marine Le Pen dans "L'Emission Politique" de France 2, au sein de laquelle elle assure le billet humoristique qui sert de conclusion au programme. Si elle reconnaît avoir longtemps été persuadée qu'il "ne fallait pas" qu'elle rencontre la présidente du Front National, Charline Vanhoenacker déclare avoir "réfléchi comme jamais" avant ladite confrontation, envisageant notamment que la candidate frontiste "(lui) réponde violemment" ou "Pire encore, qu'elle (la) remercie pour (son) humour". "Ça aurait été le baiser de la mort" tranche-t-elle, lucide, ajoutant avoir eu peur "qu'elle se barre".

Finalement, la confrontation, survenue dans "L'Emission Politique" le 9 février dernier, s'est déroulée bien mieux que les scenarii catastrophe imaginés par l'humoriste. Interrogée sur une éventuelle élection de Marine Le Pen, Charline Vanhoenacker assure qu'elle ne quittera "sûrement pas" Paris, expliquant que dans cette situation, "les humoristes feront (leur) autocritique" mais ne "déserteront pas".

l'info en continu
"Koh-Lanta" All Stars : Claude Dartois, Clémence Castel, Laurent Maistret et Teheiura Teahui annoncés au cast
TV
"Koh-Lanta" All Stars : Claude Dartois, Clémence Castel, Laurent Maistret et...
Mike Horn rejoint RMC Découverte
Programme TV
Mike Horn rejoint RMC Découverte
C8 veut devenir une chaîne "solidaire et utile"
TV
C8 veut devenir une chaîne "solidaire et utile"
En 20 ans, 80% des marchands de journaux ont disparu à Paris
Presse
En 20 ans, 80% des marchands de journaux ont disparu à Paris
Audiences samedi : Anne-Claire Coudray reine du 13h, Laurent Ruquier en forme est leader sur sa case
TV
Audiences samedi : Anne-Claire Coudray reine du 13h, Laurent Ruquier en forme est...
Audiences : "Mongeville" leader, "The Voice" sous les 5 millions, "Taratata" en baisse
TV
Audiences : "Mongeville" leader, "The Voice" sous les 5 millions, "Taratata" en...
Vidéos Puremedias