"Je ne savais pas" : Gilles Bouleau réagit à l'affaire PPDA dans "On est en direct"

Partager l'article
Vous lisez:
"Je ne savais pas" : Gilles Bouleau réagit à l'affaire PPDA dans "On est en direct"
Par Ludovic Galtier Journaliste
Né en Isère entre le tirage de la première boule noire de l'histoire de "Motus" - "Oh-ohohohoh" - et la première visite de candidats à "Fort Boyard", Ludovic Galtier est journaliste à Puremédias depuis octobre 2021. Il est passionné par la politique, l'économie des médias et leur stratégie de programmation.
Gilles Bouleau sur le plateau de "On est en direct" sur France 2, samedi 30 avril 2022. © France 2
Le présentateur du journal de "20 Heures" de TF1 était l'invité de Laurent Ruquier et Léa Salamé ce samedi sur France 2.

"Je ne savais pas". Gilles Bouleau a retrouvé, ce samedi soir sur France 2, Léa Salamé, avec qui il a présenté le débat de l'entre-deux-tours de la présidentielle. Le présentateur du "20 Heures" de TF1 était l'invité de "On est en direct" pour raconter ses dix ans passés à la tête du premier JT de France dans la tour de Boulogne-Billancourt.

À lire aussi
"Quelle époque !" : Christophe Dechavanne regrette de ne pas avoir été assez pugnace face à Jean-Luc Mélenchon
TV
"Quelle époque !" : Christophe Dechavanne regrette de ne pas avoir été assez...
"Star Academy" : Tout ce qu'il faut savoir avant le coup d'envoi de la nouvelle saison sur TF1
TV
"Star Academy" : Tout ce qu'il faut savoir avant le coup d'envoi de la nouvelle...
"Bernadette Chirac était encore de ce monde" : La grosse boulette d'une chroniqueuse d'"Estelle Midi"
TV
"Bernadette Chirac était encore de ce monde" : La grosse boulette d'une...
"Star Academy" : Quel sera le générique de la nouvelle saison ?
TV
"Star Academy" : Quel sera le générique de la nouvelle saison ?

"Je n'ai ni animosité ni protection à apporter à PPDA"

Là où Patrick Poivre d'Arvor officiait avant lui (1987-2008). "Est-ce que vous êtes aussi coureur que PPDA ?", l'a ainsi interrogé Laurent Ruquier. "J'entends un double sens", a d'abord ironisé Gilles Bouleau, avant de reprendre son sérieux. "Non, non, pas du tout." "Cette affaire embarrasse TF1 en ce moment ?", a tenté d'en savoir davantage le présentateur des "Grosses têtes".

"Je ne crois pas. Non, non parce que petit un, je pense que c'était il y a très longtemps, petit deux, je pense que les protagonistes de l'époque ne sont plus là. Et troisièmement, à titre personnel - j'étais là au début (Gilles Bouleau est arrivé à TF1 en 1986, ndlr) puis je suis revenu en 2011 - je crois qu'il y a plein de gens qui étaient dans la rédaction, comme moi, qui ne savaient pas. Je ne savais pas, je n'ai aucune raison de mentir ou de cacher, je n'ai ni animosité ni protection à apporter à PPDA. Je ne savais pas". puremedias.com vous propose de visionner la séquence.

L'ancienne star du "20 Heures" a fait l'objet, jeudi dernier, d'un numéro de "Complément d'enquête". Intitulée "La chute d'un intouchable", l'émission, dont la qualité a été saluée par un record d'audience, a dressé le portrait de l'ancien salarié de TF1, accusé de violences sexuelles par plusieurs femmes. 17 plaintes ont été déposées à ce jour contre lui dont 8 pour viol. En retour, Patrick Poivre d'Arvor a déposé plainte pour "dénonciation calomnieuse" contre 16 femmes, quelques heures avant la diffusion du magazine présenté par Tristan Waleckx.

Pascale Clark adresse une lettre de soutien aux 16 femmes

La plainte du journaliste n'a pas laissé de marbre Pascale Clark. Dans une lettre adressée aux 16 femmes et publiée par la RTBF, l'incarnation de "Revu" sur France 5, a poussé un coup de gueule ce samedi : "Ça s'est passé cette semaine, entre la réélection d'un président et les combats détruisant l'Ukraine : une plainte pour " dénonciation calomnieuse " déposée par une ancienne star de l'info de TF1 dont on aurait pu penser qu'elle gagnerait à se faire discrète enfin".

La voix historique de "En aparté" de conclure : "Cette semaine, il a fait fort, Poivre d'Arvor, second dépôt de plainte pour " dénonciation calomnieuse ", la première n'avait rien donné. Il a fait fort et là réside peut-être sa faiblesse : 16 femmes visées, vous, ça fait beaucoup d'un coup pour prétendre à une épidémie de mythomanie".

Gilles Bouleau
Gilles Bouleau
"Sans toilettes, sans rien à manger" : Gilles Bouleau éprouvé par son interview de Vladimir Poutine en 2014
Gilles Bouleau (P1) : "Je suis candidat à la présentation du débat de l'entre-deux-tours"
Départ de Jean-Pierre Pernaut : Emu, Gilles Bouleau salue son confrère dans le "20 Heures" de TF1
Voir toute l'actualité sur Gilles Bouleau
Autour de Gilles Bouleau
l'info en continu
"Justice en France" : France 3 va filmer "la justice du quotidien" dès le mercredi 19 octobre
Programme TV
"Justice en France" : France 3 va filmer "la justice du quotidien" dès le mercredi...
"Quelle époque !" : Christophe Dechavanne regrette de ne pas avoir été assez pugnace face à Jean-Luc Mélenchon
TV
"Quelle époque !" : Christophe Dechavanne regrette de ne pas avoir été assez...
"C'est facile de se cacher derrière la baisse de l'audimat" : Le coup de gueule de la productrice de "Plus belle la vie"
Séries
"C'est facile de se cacher derrière la baisse de l'audimat" : Le coup de gueule de...
"Star Academy" : Tout ce qu'il faut savoir avant le coup d'envoi de la nouvelle saison sur TF1
TV
"Star Academy" : Tout ce qu'il faut savoir avant le coup d'envoi de la nouvelle...
Une polémique du "Film français" : "Un choix malheureux et regrettable", réagit le magazine
Cinéma
Une polémique du "Film français" : "Un choix malheureux et regrettable", réagit le...
"Bernadette Chirac était encore de ce monde" : La grosse boulette d'une chroniqueuse d'"Estelle Midi"
TV
"Bernadette Chirac était encore de ce monde" : La grosse boulette d'une...