"Je reconnais cette duplicité" : Face à Jean-Marc Morandini, le maire de Trappes s'emporte en direct sur CNews

Partager l'article
Vous lisez:
"Je reconnais cette duplicité" : Face à Jean-Marc Morandini, le maire de Trappes s'emporte en direct sur CNews
Par Florian Guadalupe Journaliste
Passionné de sport, de politique et des nouveaux médias, Florian Guadalupe est journaliste pour Puremédias depuis octobre 2015. Ses goûts pour le petit écran sont très divers, de "Quotidien" à "L'heure des pros", en passant par "Koh-Lanta", "L'équipe du soir" et "La France a un incroyable talent".
Face à Jean-Marc Morandini, le maire de Trappes s'emporte en direct sur CNews © Cnews
Le présentateur a proposé une émission spéciale ce vendredi en duplex depuis la ville des Yvelines.

Une séquence lunaire. Ce matin, Jean-Marc Morandini était en édition spéciale sur CNews et Non Stop People depuis la ville de Trappes. Durant l'émission, le présentateur s'est rendu à différents points de la commune avec son maire, Ali Rabeh. Depuis plusieurs jours, la ville des Yvelines est au coeur de l'actualité après les déclarations du professeur de philosophie du lycée La Plaine-de-Neauphle, Didier Lemaire, menacé de mort et placé sous protection policière. Dans les médias, ce dernier a décrit cette commune des Yvelines comme "une ville tombée aux mains des islamistes" et a confié "vivre dans la peur". Depuis lundi, Ali Rabeh a décidé de riposter dans les médias et a annoncé vouloir attaquer l'enseignant en "diffamation", estimant qu'il avait proféré "un certain nombre de contre-vérités".

À lire aussi
Delphine Ernotte réélue présidente de l'Union Européenne de Radio-Télévision
TV
Delphine Ernotte réélue présidente de l'Union Européenne de Radio-Télévision
Patricia Loison cède les fins de soirée de franceinfo: à Alexandra Uzan à la rentrée
TV
Patricia Loison cède les fins de soirée de franceinfo: à Alexandra Uzan à la...
"Laisse les gens vivre !" : Tensions entre Jean-Michel Maire et Ludivine Rétory autour de Bilal Hassani sur C8
TV
"Laisse les gens vivre !" : Tensions entre Jean-Michel Maire et Ludivine Rétory...
Denis Olivennes ("Libération") devient présentateur sur Public Sénat
TV
Denis Olivennes ("Libération") devient présentateur sur Public Sénat

"Ca n'a aucun sens de partir"

Au cours de cette interview, le ton est monté entre l'animateur et le maire de Trappes, lorsque la députée LREM Claire O'Petit a interpellé Ali Rabeh au sujet des propos tenus par le professeur Didier Lemaire. "Juste un mot, monsieur le maire, pour être très concret...", a tenté de relancer Jean-Marc Morandini, alors que son interlocuteur quittait le champ de la caméra. "Je vous quitte parce que si vous continuez à parler de sujets secondaires, je n'ai pas de raisons de rester avec vous. Je veux parler des vrais sujets", a répondu l'élu de gauche.

"On va avancer ! Ca n'a aucun sens de partir. Ce n'est pas une bonne image que vous donnez", a lancé le présentateur, tandis que le maire hésitait à mettre un terme à l'entrevue. "Ce qui est important. Que tout le monde le sache aussi. C'est que vous vous étiez engagé, vous et vos équipes, à ne pas aborder ce sujet. Vous le faites malgré tout, en prenant dix minutes sur un sujet secondaire. De la part de journaliste, c'est un non-respect", a enchaîné Ali Rabeh.

"Je dénonce l'incapacité des journalistes à respecter leur parole"

De son côté, Jean-Marc Morandini a précisé qu'il s'était engagé "à une chose", "à ne pas commencer par ça". Mais furieux, le maire de Trappes n'a pas tenu compte de la réponse de l'intervieweur, réclamant le collaborateur du présentateur avec qui il a préparé l'émission. "Laissez-moi parler ! Ou vous me laissez parler ou vous faites un monologue. Excusez-moi, je peux en placer une ? Excusez-moi, c'est mon émission", a enchaîné le visage de CNews. "Par pitié, soyez honnête. Ne racontez pas d'histoire", a glissé le maire.

"On va tourner la page car c'est ridicule de passer dix minutes là-dessus. Votre collaborateur et vous-mêmes êtes engagés à ne pas aborder un sujet périphérique alors que nous sommes sur le dur, sur le coeur des problèmes de la ville de Trappes. Vous avez décidé de passer dix minutes dessus, c'est votre choix", a-t-il poursuivi. Et de lâcher véhément : "Je dénonce formellement à votre antenne l'incapacité des journalistes à respecter leur parole. C'est dommage !". "Les yeux dans les yeux ! Est-ce que je me suis engagé à quelque chose avec vous ? La réponse est non !", a répliqué Jean-Marc Morandini. "C'est très subtil. C'est ça le journalisme. Je reconnais votre duplicité", a râlé Ali Rabeh. puremedias.com vous propose de visionner la séquence.

Jean-Marc Morandini
Jean-Marc Morandini
Jean-Marc Morandini fait ses adieux à NRJ 12
Jean-Marc Morandini officialise son départ de NRJ 12
"Zone interdite" sur l'Islam radical : Jean-Marc Morandini veut diffuser l'enquête de M6 sur CNews
"Les faucons" : Jean-Marc Morandini renvoyé devant le tribunal pour "harcèlement sexuel" et "travail dissimulé"
Voir toute l'actualité sur Jean-Marc Morandini
Autour de Jean-Marc Morandini
l'info en continu
"Fort Boyard" de retour sans les tigres mais avec une nouvelle mécanique ce soir
Programme TV
"Fort Boyard" de retour sans les tigres mais avec une nouvelle mécanique ce soir
Audiences access 20h : Laurent Delahousse devance Anne-Claire Coudray, "Un si grand soleil" en forme
Audiences
Audiences access 20h : Laurent Delahousse devance Anne-Claire Coudray, "Un si...
Audiences access 19h : Le JT de David Boéri sur F3 s'envole, "DNA" en forme devant "Vélo club"
Audiences
Audiences access 19h : Le JT de David Boéri sur F3 s'envole, "DNA" en forme devant...
Audiences : "Tropiques criminels" leader, bon lancement pour Plaza, Combal faible, W9 plus forte que F3
Audiences
Audiences : "Tropiques criminels" leader, bon lancement pour Plaza, Combal faible,...
"Je ne vous dis pas à demain mais à bientôt !" : Antoine de Caunes fait ses adieux à "Popopop" sur France Inter
Radio
"Je ne vous dis pas à demain mais à bientôt !" : Antoine de Caunes fait ses adieux...
Thomas Sotto se paye Philippe Caverivière sur RTL : "C'est de ma faute si vous vous le cognez tous les matins !"
Radio
Thomas Sotto se paye Philippe Caverivière sur RTL : "C'est de ma faute si vous...