"Je suis à deux doigts de chialer" : Charline Vanhoenacker fait ses adieux à "C'est encore nous" sur France Inter

Partager l'article
Vous lisez:
"Je suis à deux doigts de chialer" : Charline Vanhoenacker fait ses adieux à "C'est encore nous" sur France Inter
Par Maxime Fettweis Journaliste
Né en Belgique en septembre 1995, Maxime Fettweis a grandi avec l'arrivée de la "Star Academy", de "Koh-Lanta" ou encore de "Secret Story" sur le petit écran. Devenu journaliste, il se passionne de ce que disent les succès télévisuels de notre société et comment ils sont conçus en coulisse. Il a rejoint Puremédias en juin 2023.
"Ce n'est pas ma décision" : Charline Vanhoenacker annonce la fin de sa quotidienne "C'est encore nous" sur France Inter © Capture d'écran France Inter
Pour la dernière émission de "C'est encore nous" sur France Inter, Charline Vanhoenacker a remercié toutes les personnes derrière le micro avec elle mais aussi les auditeurs et auditrices avant de terminer dans une collégiale chantée et bourrée de tacles envers la direction de France Inter.

À bientôt, coupez et on se retrouve le dimanche. Si vous pensiez que la dernière quotidienne de Charline Vanhoenacker et toute l'équipe de "C'est encore nous !" sur France Inter se limiterait à un sobre au revoir, c'est que vous n'avez jamais allumé la radio de 17 à 18h en semaine sur la station. Lors d'une dernière en public en raison de l'arrêt de l'émission en quotidienne décidé par la direction de la station, la joyeuse bande emmenée par la Belge a remercié les auditeurs et offert son dernier lot de satire en quotidienne sans manquer de tacler la direction de la radio du service public.

À lire aussi
Guillaume Meurice tacle Adèle Van Reeth, visée par une motion de défiance à France Inter : "À ta dispo si tu as besoin de conseils pour ta réinscription à Pôle Emploi"
Radio
Guillaume Meurice tacle Adèle Van Reeth, visée par une motion de défiance à France...
"J'ai remis un nouveau projet à la direction mais il n'a pas été retenu" : Charline Vanhoenacker voulait continuer "Le grand dimanche soir" sur France Inter
Radio
"J'ai remis un nouveau projet à la direction mais il n'a pas été retenu" :...
"Consternation et colère" : La rédaction de France Inter ne digère pas l'éviction de Yaël Goosz de "L'édito politique" et vote la défiance contre Adèle Van Reeth
Radio
"Consternation et colère" : La rédaction de France Inter ne digère pas l'éviction...
Affaire Sébastien Cauet : La justice autorise l'animateur à exercer de nouveau à la radio et à la télévision "dès lors qu'il n'y a pas de public"
Radio
Affaire Sébastien Cauet : La justice autorise l'animateur à exercer de nouveau à...

"Neuf ans les amis, neuf ans. Et on ne s'attendait pas à une telle longévité, sur le papier on avait vendu un truc qui disait : 'Deux Belges et un type de mauvaise foi'. Et pourtant, on sera resté en pose plus longtemps que François Hollande. Comme quoi rester fidèle à ses valeurs, c'est mieux pour durer", s'est félicitée la journaliste en amorce de son traditionnel billet humoristique cette fois-ci en hommage à l'émission. "Pour beaucoup d'entre vous cette émission c'était un sas de décompression en sortant du boulot. (...) Cette émission s'est d'abord appelée 'Si tu écoutes j'annule tout' et je crois que la nouvelle direction a un tout petit peu trop pris cette phrase au premier degré. C'était en référence à Sarko. Adèle, c'était pas un conseil pour gérer la station. On a foiré", a-t-elle lancé. Référence à Adèle Van Reeth , la directrice de la radio, à l'origine du passage de l'émission en hebdomadaire.

"Gérald Darmanin (...) nous voit partir avant d'avoir eu le temps de nous dissoudre"

Entourée par un grand nombre de chroniqueurs récurrents de l'émission, Charline Vanhoenacker a poursuivi : "On est tous un petit peu tristes aujourd'hui et j'ai une pensée pour toutes celles et tous ceux qui sont dévastés par l'arrêt de l'émission. C'est le passage chaud de la chronique, je suis à deux doigts de chialer [...] Mais nous ne sommes pas les seuls à souffrir. Je pense notamment à Gérald Darmanin qui nous voit partir avant d'avoir eu le temps de nous dissoudre."

Elle a ensuite adressé un message à ses partenaires, toujours avec humour. "C'est le moment de m'adresser à la troupe donc ça ne va pas être facile pour moi. Il va falloir que je pense très fort à Eric Ciotti avec un slip sur la tête. Vous avez pu percevoir à travers la radio que je suis entourée de gens drôles, cultivés et talentueux. Et dans l'intimité, ils sont aussi doux, curieux, émouvants, intelligents... Et puis on a découvert Aymeric Lompret. Cette troupe elle a un supplément d'âme (...) qui s'appelle l'amitié et la famille. Bref le dimanche soir, on fera un grand repas de famille."

Le dernier billet de Charline Vanhoenacker dans "C'est encore nous" sur France Inter © France Inter

"Que vive le rire et la satire"

En conclusion, l'animatrice s'est félicitée d'avoir fait résister l'émission "aux rigueurs du contexte politique", saluant les auditeurs et auditrices grâce à qui, selon elle, elle a pu rester à l'antenne durant neuf années. Après avoir écouté ses confrères et consoeurs rendre à leur tour hommage au rendez-vous quotidien et satirique de France Inter, Charline Vanhoenacker a rappelé que la troupe "s'est construite par affinité", avant de poursuivre : "Une troupe de radio qui tient par la joie d'être ensemble, l'envie, l'amitié, le soutien. C'est très très précieux surtout quand les temps sont inquiétants alors vous allez pouvoir écouter cette troupe incroyable. Comptez sur nous pour l'entretenir. Que vive le rire et la satire ! [...] Merci à tous, merci d'être là, de nous écouter. Je vous embrasse."

Pour conclure cette dernière, la bande de "C'est encore nous !" a terminé en musique avec une réappropriation du tube "We are the world" de Michael Jackson. "C'est la dernière, la dernière quotidienne. L'année prochaine y aura que des filles quelle galère." L'émission sera effectivement remplacée à la rentrée par un nouveau rendez-vous, mené par un trio féminin. "Nous ce sera une fois par semaine, en toute fin de week-end. Pour nous c'est déjà la retraite, merci Inter. We are punis, we are le dimanche, we are youpi le jour du seigneur, le jour des chasseurs." Comme les tacles passent souvent mieux en chanson, on a aussi pu entendre Guillaume Meurice prévenir : "Fallait pas nous mettre au placard un jour merdique". Reste à savoir à quoi ressemblera l'émission en hebdo.

Après le remplacement de "Par Jupiter" par "C'est encore nous !", avec Charline Vanhoenacker et Alex Vizorek. L'émission diffusée entre 17 et 18h rassemblait chaque jour en moyenne 814.000 auditeurs selon le chiffres publiés mi-avril, en progression sur un an (+22.000). Ce rendez-vous occupe la deuxième place de la case avec 932.000 auditeurs pour "Les grosses têtes" sur RTL entre 15h30 et 18h.

Charline Vanhoenacker
Charline Vanhoenacker
France Inter : Après l'arrêt du "Grand dimanche soir", Charline Vanhoenacker rebondit en quotidienne dans le "7/10" avec Nicolas Demorand et Léa Salamé
"Cette fois, c'est vraiment la dernière" : Charline Vanhoenacker annonce la fin de son émission "Le grand dimanche soir" après une seule saison sur France Inter
"On roule sur les jantes" : L'émission de Charline Vanhoenacker réalisée dans des "conditions rocambolesques" suite à la mise à l'écart de Guillaume Meurice et la grève à Radio France
"Chaque semaine, on perd un chroniqueur !" : Charline Vanhoenacker ironise sur l'absence d'Aymeric Lompret en soutien à Guillaume Meurice sur France Inter
Voir toute l'actualité sur Charline Vanhoenacker
Autour de Charline Vanhoenacker
l'info en continu
Défilé militaire, saut en parachute de Gilles Bouleau, Thomas Pesquet : Le dispositif XXL de TF1 pour le 14 juillet
TV
Défilé militaire, saut en parachute de Gilles Bouleau, Thomas Pesquet : Le...
"Ce soir on chante pour les pompiers à Carcassonne" : Qui sont les invités de la soirée musicale présentée par Elodie Gossuin et Jérôme Anthony ce soir sur M6 ?
TV
"Ce soir on chante pour les pompiers à Carcassonne" : Qui sont les invités de la...
"Je suis sorti de là en sang" : Mario Barravecchia blessé lors d'"une épreuve assez ridicule" dans "Fort Boyard"
TV
"Je suis sorti de là en sang" : Mario Barravecchia blessé lors d'"une épreuve...
Audiences radios musicales : Manu Lévy (NRJ) leader en hausse, Bruno Guillon (Fun Radio) s'effondre, Clément Lanoue finit mieux que Guillaume Genton sur Europe 2
Audiences
Audiences radios musicales : Manu Lévy (NRJ) leader en hausse, Bruno Guillon (Fun...
Prime Video : Un film catastrophe haletant détrône le documentaire poignant de Céline Dion à la première place du top
SVOD
Prime Video : Un film catastrophe haletant détrône le documentaire poignant de...
"Ça fait quelque chose" : Après 7 ans sur LCI, Julien Arnaud fait ses adieux à la chaîne pour rejoindre "Bonjour !" avec Bruce Toussaint
TV
"Ça fait quelque chose" : Après 7 ans sur LCI, Julien Arnaud fait ses adieux à la...