"Journaliste investigateur délateur" : Ségolène Royal dénonce les méthodes de la cellule investigation de Radio France

Partager l'article
Vous lisez:
"Journaliste investigateur délateur" : Ségolène Royal dénonce les méthodes de la cellule investigation de Radio France
Ségolène Royal en colère sur France Inter © France Inter
L'ambassadrice des pôles conteste l'enquête parue la semaine dernière.

Un droit de réponse en direct. Ce matin, Ségolène Royal était l'invitée de l'interview de 7h50 de Léa Salamé sur France Inter. Un entretien sollicité par l'ancienne ministre, qui entendait répondre à l'enquête de la cellule investigation de Radio France. Parue le 15 novembre dernier et signée par Sylvain Tronchet, elle affirmait que Ségolène Royal, en tant qu'ambassadrice des pôles, utilise les moyens mis à sa disposition "pour des missions qui semblent éloignées de la diplomatie". "Notre enquête montre que son cabinet participe à des inaugurations en province, à la promotion de ses livres ou au fonctionnement de sa fondation", résumait le journaliste dans son introduction. Il avait tenté d'obtenir des réponses de la part de l'intéressée, sans succès.

À lire aussi
Pierre-Jean Chalençon écarté d'"Affaire conclue"
TV
Pierre-Jean Chalençon écarté d'"Affaire conclue"
"Le Coup du parapluie", "Le Grand blond..." : Les films prévus sur France 3 l'après-midi cette semaine
Cinéma
"Le Coup du parapluie", "Le Grand blond..." : Les films prévus sur France 3...
"Je m'en fiche de vous !" : Clash entre Didier Raoult et Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV
TV
"Je m'en fiche de vous !" : Clash entre Didier Raoult et Jean-Jacques Bourdin sur...

"Ces questions étaient déjà diffamatoires en tant que telles"

C'est d'ailleurs la première question que Léa Salamé a posé à Ségolène Royal. "Ils vous ont envoyé une liste de 29 questions factuelles, sans réponse. Pourquoi ne pas leur avoir répondu à ce moment-là ?", s'est interrogée la journaliste en évoquant ses confrères de la cellule investigation. Après avoir confié à quel point elle était "surprise d'être mise en cause de façon diffamatoire et très violente sur Radio France", la femme politique a estimé que "ces questions étaient déjà diffamatoires en tant que telles". Pour elle, "elles s'appuyaient sur une information de ce journaliste investigateur délateur qui faisait état de témoignages ou de documents en sa possession. J'ai écrit à la présidence de Radio France pour avoir connaissance de ces éléments d'information".

Ségolène Royal a également pour l'occasion rebaptisé la cellule investigation de Radio France, "cellule investigation délation". "Malheureusement pour ce journaliste - s'il mérite ce nom -, je connais la procédure : lorsqu'on est mis en accusation, puisqu'il se prend pour un procureur, on a communication des pièces", a-t-elle asséné. Elle a répondu sur le fond pour contester toutes les accusations dont elle fait l'objet, notamment sur le travail de ses collaborateurs. "Sur leur temps libre, il leur arrive de m'accompagner au long cours", a expliqué l'ambassadrice des pôles.

"Une actrice qui lit un faux témoignage"

Mais alors que Léa Salamé poussait plus loin les questions, Ségolène Royal n'a pas caché son agacement à l'antenne. "Est-ce que vous vous rendez compte du niveau de vos questions ? Est-ce que vous vous rendez compte du niveau d'investigation, par rapport à des activités bénévoles que je conduis ?", a-t-elle lancé, avant de s'en prendre de nouveau quelques minutes plus tard au journaliste auteur de l'enquête. "Ce journaliste a fait lire sur votre antenne une actrice qui lit un faux témoignage. Et il ose expliquer que comme, soi-disant, son témoin ne veut pas parler, il va chercher une autre voix ?", s'est-elle étonnée.

Enfin, Ségolène Royal a annoncé avoir porté plainte suite aux révélations de la cellule investigation. "Je ne peux pas faire autrement parce que je veux protéger mes équipes et protéger mes actions", a estimé l'ancienne candidate à l'élection présidentielle. puremedias.com vous propose de revoir un extrait de cette séquence.

Léa Salamé
Léa Salamé
Interview de Carlos Ghosn sur Inter : Léa Salamé défendue par sa patronne
Grève à la SNCF : Léa Salamé contredit Elisabeth Borne sur la hausse du prix des billets de train pour Noël
Léa Salamé : "Oui, j'ai déjà pris la grosse tête"
Voir toute l'actualité sur Léa Salamé
Sur le même thème
l'info en continu
RMC : Christophe Dugarry qualifie Messi d'"autiste" et invite Griezmann à "lui mettre une tarte dans sa gueule"
Radio
RMC : Christophe Dugarry qualifie Messi d'"autiste" et invite Griezmann à "lui...
Football : M6 veut miser sur Robert Pirès pour remplacer Jean-Marc Ferreri
Sport
Football : M6 veut miser sur Robert Pirès pour remplacer Jean-Marc Ferreri
Premières séances : "Les parfums" écrase la concurrence, "Jumbo" plus fort que "Brooklyn Secret"
Box-office
Premières séances : "Les parfums" écrase la concurrence, "Jumbo" plus fort que...
Audiences access 20h : L'info bien suivie, "Plus belle la vie" progresse, "En famille" en baisse
Audiences
Audiences access 20h : L'info bien suivie, "Plus belle la vie" progresse, "En...
Audiences access 19h : Nagui reprend la tête devant "DNA", record pour Stéphane Plaza
Audiences
Audiences access 19h : Nagui reprend la tête devant "DNA", record pour Stéphane...
Audiences : "Le village préféré des Français" leader en hausse, "Prodigal Son" faible juste devant "L'amie prodigieuse"
Audiences
Audiences : "Le village préféré des Français" leader en hausse, "Prodigal Son"...
Vidéos Puremedias