"L'Express" refoulé de la première conférence de presse de David Rachline, nouveau maire FN de Fréjus

Partager l'article
Vous lisez:
"L'Express" refoulé de la première conférence de presse de David Rachline, nouveau maire FN de Fréjus
David Rachline, le nouveau maire FN de Fréjus (Capture)
David Rachline, le nouveau maire FN de Fréjus (Capture)
Le nouveau maire FN de Fréjus, David Rachline, a refusé qu'un journaliste de "L'Express" assiste à sa première conférence de presse au soir du second tour des municipales.

"L'Express" et le nouveau maire FN de Fréjus, David Rachline, n'entretiennent pas les meilleures relations du monde. En témoigne un incident ayant eu lieu au soir du second tour des municipales, dimanche 29 mars. Comme le raconte "L'Express" lui-même, l'un de ses journalistes, Nicolas Barriquand, a ainsi été refoulé à l'entrée de la conférence de presse que donnait le nouvel édile de 26 ans juste après son élection.

À lire aussi
Arrêt d'"On n'est pas couché" : Catherine Barma envisage de poursuivre Laurent Ruquier en justice
TV
Arrêt d'"On n'est pas couché" : Catherine Barma envisage de poursuivre Laurent...
Thomas Hugues fait ses adieux à RTL : "On peut remercier les patrons qui nous virent"
Radio
Thomas Hugues fait ses adieux à RTL : "On peut remercier les patrons qui nous...
"Le Retour du grand blond" : Les films prévus sur France 3 l'après-midi cette semaine
Cinéma
"Le Retour du grand blond" : Les films prévus sur France 3 l'après-midi cette...

Selon "L'Express", une telle exclusion serait due à l'évocation dans les colonnes de l'hebdomadaire de plusieurs éléments du passé de David Rachline. "Visiblement, David Rachline n'a pas du tout apprécié que nous rappelions sa collaboration à un livre d'entretiens de "jeunes nationalistes", sorti en 2008. Ni la publication d'une vieille photo de lui posant avec un responsable de la Phalange espagnole (mouvement fascisant), ressortie la semaine dernière sur Twitter" a ainsi raconté le journal.

"Mouvement d'humeur"

De son côté, le nouveau maire de Fréjus s'est expliqué sur l'incident 48 heures après sa victoire. "Heureusement que je ne fais pas une enquête policière sur chaque personne qui pose à mes côtés pour une photo" a-t-il affirmé à "L'Express" à propos de la fameuse photo. Reconnaissant ensuite avoir mal pris certains articles du titre de presse, il a mis l'exclusion de Nicolas Barriquand dimanche dernier sur le compte d'une mauvaise humeur passagère. "J'ai eu un mouvement d'humeur le soir de mon élection. Jusqu'à présent, j'ai toujours fait entrer tous les journalistes à mes points presse. A l'avenir, je ne ferai plus de tri", a promis David Rachline.

 

l'info en continu
Nommé ministre de la Justice, Eric Dupond-Moretti va-t-il pouvoir faire sa chronique sur Europe 1 ?
Radio
Nommé ministre de la Justice, Eric Dupond-Moretti va-t-il pouvoir faire sa...
Sophie Davant sur l'éviction de Pierre-Jean Chalençon d'"Affaire conclue" : "Il a trop parlé sur les réseaux sociaux"
Radio
Sophie Davant sur l'éviction de Pierre-Jean Chalençon d'"Affaire conclue" : "Il a...
Après Dieudonné, Youtube supprime les chaînes d'Alain Soral
Internet
Après Dieudonné, Youtube supprime les chaînes d'Alain Soral
Mort d'Ennio Morricone : France 3 bouleverse sa programmation
Cinéma
Mort d'Ennio Morricone : France 3 bouleverse sa programmation
"Tous en cuisine", Julien Courbet, "Lego Masters"... : M6 dévoile sa rentrée
TV
"Tous en cuisine", Julien Courbet, "Lego Masters"... : M6 dévoile sa rentrée
LCI : Christophe Beaugrand à la tête de la matinale cet été
TV
LCI : Christophe Beaugrand à la tête de la matinale cet été
Vidéos Puremedias