"La grande confrontation" : David Pujadas s'interroge ce soir sur LCI sur la liberté d'expression en France

Partager l'article
Vous lisez:
"La grande confrontation" : David Pujadas s'interroge ce soir sur LCI sur la liberté d'expression en France
David Pujadas sur LCI
David Pujadas sur LCI © CHRISTOPHE CHEVALIN- LCI
La chaîne info du groupe TF1 programmera un nouveau numéro de son émission de débat.

"La grande confrontation" revient sur LCI. Ce soir à partir de 20h45, la chaîne info du groupe TF1 programmera un nouveau numéro de son émission de débat animé par David Pujadas et produite par ce dernier via sa société Particules Productions. LCI a choisi de discuter ce soir de la liberté d'expression et d'opinion en France. "Université, médias, humour, politique... On entend de plus en plus qu''on ne peut plus rien dire'. Le politiquement correct est-il en train d'étouffer la vie publique ? Ou bien faut-il au contraire saluer comme un progrès la sensibilité nouvelle aux expressions stigmatisantes ou simplement blessantes ?", s'interrogera ainsi la chaîne info. Pour en débattre, David Pujadas a notamment convié le philosophe Alain Finkielkraut, la militante féministe Caroline de Haas, l'avocat Georges Kiejman, l'animateur de RT France Frédéric Taddéi, l'universitaire Maboula Soumahoro ou encore le dessinateur Philippe Gelluck.

À lire aussi
"Vous êtes fatigant !" : Thomas Piketty exaspéré par Patrick Cohen dans "C à vous"
TV
"Vous êtes fatigant !" : Thomas Piketty exaspéré par Patrick Cohen dans "C à...
Le journaliste Claude Sempère (France 2) est mort
TV
Le journaliste Claude Sempère (France 2) est mort
France Télévisions : "C'est pas sorcier" revient dans une nouvelle version
TV
France Télévisions : "C'est pas sorcier" revient dans une nouvelle version

L'organisation de ce débat fait suite à la polémique provoquée la semaine dernière par des propos tenus sur LCI dans l'émission "24h Pujadas" par la désormais ex-éditorialiste de "L'Incorrect", Julie Graziani, au sujet de deux femmes ayant interpellé Emmanuel Macron lors d'une visite à Rouen. "Les propos de Julie Graziani ne sont pas un dérapage. Ils constituent une opinion", avait tenu à souligner dans la foulée David Pujadas, dans une interview à puremedias.com. Le journaliste avait ajouté, comme un écho au thème de ce soir : "On mélange les propos répréhensibles, délictueux et les opinions. Je ne voudrais pas qu'on restreigne le champ de ce qui peut être dit à la télévision. Je parle simplement, là, de liberté d'opinion".

Le deuxième numéro cette saison

"La grande confrontation" a fait son retour à l'antenne le 09 octobre dernier avec une émission consacrée à la réforme des retraites. L'émission avait alors rassemblé 256.000 téléspectateurs (1,3% 4+, en audience veille), le plus faible score enregistré par le format. À titre de comparaison, diffusé le 20 mai, le précédent numéro de "La grande confrontation", qui était un débat entre candidats aux Européennes, avait rassemblé 461.000 téléspectateurs (2,2% de PDA), en audience veille. Une semaine plus tôt, le débat entre Eric Zemmour et Daniel Cohn-Bendit, proposé dans le cadre d'une "Grande Confrontation", avait pour sa part rassemblé 492.000 personnes (2,5% de PDA, en audience veille). Le numéro de ce soir aura sans doute à coeur de retrouver ces meilleurs niveaux d'audience.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
J p

La radio rire et chanson doit elle être fermée ???



J p

Bonjour. Et que penser de l humoriste Claudia TAGBO qui accentue son accent dans ses sketch. Est ce du racisme ?



Yvonne Pras

Si LCI commençait à s'interroger en interne sur cette question, ça serait déjà un bon début !



TéléQuaNon

Merci à Monsieur Pujadas, petit par la taille mais grand par les idées!



walter

Et de la bonne foi de ceux qui l'abordent... Et là c'est pas gagné.



Jon75

Tout dépend du thème et de l'actualité abordé.



Vanessa Ritchi

Qu'en pense les réseaux sociaux ? https://media3.giphy.com/me...



walter

C'est complexe comme sujet parce qu'on va trouver que c'est bien tous ces débats populistes sur Cnews (par exemple) ou chacun s'exprime et a le droit de dire ce qu'il veut et en même temps, sur Cnews, on va trouver que c'est pas normal que les gens de Quotidien expriment leur point de vue sur la nullité des débats sur Cnews.



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Stéphane Bern va jouer un militaire pour France 3
TV
Stéphane Bern va jouer un militaire pour France 3
L'année médias 2019 vue par... Marie-Aline Meliyi
Interview
L'année médias 2019 vue par... Marie-Aline Meliyi
Marquinhos papa : Le PSG s'insurge contre des "propos immatures et blessants" dans "L'Equipe du soir"
Sport
Marquinhos papa : Le PSG s'insurge contre des "propos immatures et blessants" dans...
Téléthon 2019 : Des promesses de dons en hausse sur un an
TV
Téléthon 2019 : Des promesses de dons en hausse sur un an
Audiences samedi : Records de saison pour "50 min inside" et "De quoi j'me mêle", "L'atelier" continue de baisser
TV
Audiences samedi : Records de saison pour "50 min inside" et "De quoi j'me mêle",...
Audiences: "Mongeville" large leader, le concert de Patrick Bruel peu suivi
TV
Audiences: "Mongeville" large leader, le concert de Patrick Bruel peu suivi
Vidéos Puremedias