Après son dérapage sur LCI, Julie Graziani écartée de la revue "L'incorrect"

Partager l'article
Vous lisez:
Après son dérapage sur LCI, Julie Graziani écartée de la revue "L'incorrect"
Le dérapage de Julie Graziani sur LCI. © LCI
L'éditorialiste avait créé la polémique avec des propos tenus lundi sur le plateau de David Pujadas sur LCI.

Fin de collaboration. Dans un édito ce matin, Jacques de Guillebon, directeur de la rédaction de "L'incorrect", magazine fondé par des proches de Marion Maréchal, annonce que Julie Graziani ne représentera plus la revue dans les diverses émissions à la télévision. Cette décision a été prise après son dérapage lundi dans l'émission de David Pujadas sur LCI. Réagissant à la diffusion d'une séquence dans laquelle Emmanuel Macron était interpellé à Rouen par deux femmes se présentant comme en difficulté, l'éditorialiste avait pointé du doigt la responsabilité individuelle de ces dernières. "Qu'est-ce qu'elle a fait pour se retrouver au SMIC ? Est-ce qu'elle a bien travaillé à l'école, est-ce qu'elle a suivi des études ? Et puis, si on est au SMIC, faut peut-être pas divorcer non plus dans ces cas-là !", avait-elle lâché au sujet d'une mère divorcée, avec deux enfants et au SMIC.

À lire aussi
Léa Salamé : "Il ne faut pas laisser à Pascal Praud les débats politiques"
Radio
Léa Salamé : "Il ne faut pas laisser à Pascal Praud les débats politiques"
"66 minutes" : Quand M6 interviewe une cliente de Kiabi, collaborant avec... Kiabi
TV
"66 minutes" : Quand M6 interviewe une cliente de Kiabi, collaborant avec... Kiabi
"Vous avez la parole" : Eric Dupond-Moretti reproche à France 2 d'avoir fait témoigner une mère endeuillée
TV
"Vous avez la parole" : Eric Dupond-Moretti reproche à France 2 d'avoir fait...

Interrogé par puremedias.com, le présentateur de LCI David Pujadas a assuré que les propos de Julie Graziani n'étaient pas "un dérapage", mais "constituaient une opinion", "une opinion contestable et qui a d'ailleurs été immédiatement contestée en plateau par l'un de ses contradicteurs". De son côté, Julie Graziani a fait un mea culpa sur les réseaux sociaux et a présenté ses excuses après ses propos tenus dans l'émission.

"Elle s'enferre dans un dédain plus que macronien"

Malgré ça, son passage polémique dans l'émission de LCI n'a pas plu au magazine "L'incorrect" qu'elle représentait sur la plateau de David Pujadas. La revue a donc décidé de ne plus collaborer avec elle à partir d'aujourd'hui. "Comme chacun sait, elle a eu des paroles plus que malheureusement, répugnantes, à l'endroit d'une mère de famille pauvre. Il apparaît que depuis ce triste passage, et malgré nos conseils et objurgations, Julie Graziani n'a pas pris conscience le moins du monde du caractère scandaleux de ses mots", écrit Jacques de Guillebon.

Le directeur de la rédaction du magazine droitier estime ainsi qu'elle s'est "enferrée dans un dédain plus que macronien pour 'ceux qui ne sont rien'", "en témoignent ses messages et vidéos sur Twitter par exemple". "En conséquence et après un délai de réflexion raisonnable, lui laissant à la fois le temps de revenir à la raison et de s'échapper hors la meute médiatique dans la dignité, la rédaction de 'L'incorrect' a décidé qu'en aucun cas Julie Graziani ne pouvait plus la représenter, à la télévision ni ailleurs, sur les réseaux sociaux ou dans quelques médias", déclare Jacques de Guillebon.

Sur le même thème
l'info en continu
Laurent Ruquier sur la première d'"On est en direct" : "On a fait trop long, mais on va régler tout ça"
TV
Laurent Ruquier sur la première d'"On est en direct" : "On a fait trop long, mais...
"Ici tout commence" : Gims interprètera le générique du nouveau feuilleton de TF1
TV
"Ici tout commence" : Gims interprètera le générique du nouveau feuilleton de TF1
Squeezie débarque sur NRJ à partir d'aujourd'hui
Radio
Squeezie débarque sur NRJ à partir d'aujourd'hui
Jean-Marie Bigard répond aux attaques de François Cluzet : "Il se retrouve à lécher le cul des gouvernants"
TV
Jean-Marie Bigard répond aux attaques de François Cluzet : "Il se retrouve à...
C8 : Bernard Montiel et Isabelle Morini-Bosc remplacent Cyril Hanouna ce soir dans "A prendre ou à laisser" et "TPMP"
TV
C8 : Bernard Montiel et Isabelle Morini-Bosc remplacent Cyril Hanouna ce soir dans...
Eric Dupond-Moretti veut des procès filmés et diffusés à la télévision d'ici 2022
TV
Eric Dupond-Moretti veut des procès filmés et diffusés à la télévision d'ici...
Vidéos Puremedias