"Les peine-à-jouir, j'en ai rien à cirer" : Roselyne Bachelot répond à ses détracteurs

Partager l'article
Vous lisez:
"Les peine-à-jouir, j'en ai rien à cirer" : Roselyne Bachelot répond à ses détracteurs
Par Christophe Gazzano Journaliste
D’un naturel curieux et passionné de télé, Christophe Gazzano a toujours nourri le désir de devenir journaliste. Après ses études et une dizaine d’années passées dans la presse régionale, ce natif de Salon-de-Provence est “monté à la capitale” pour intégrer Pure Médias en 2017.
Roselyne Bachelot répond à ses détracteurs sur Europe 1 © Europe 1
Sur Europe 1, l'ancienne ministre de la Culture a une nouvelle fois pris la défense des "Grosses têtes" sur RTL.

Elle n'a pas l'intention de s'en laisser compter. Invitée ce mercredi matin du "Club de l'été" sur Europe 1, Roselyne Bachelot a évoqué au micro de Thomas Isle sa rentrée médiatique. L'ancienne ministre de la Culture reprendra en effet son fauteuil dans "Les grosses têtes" aux côtés de Laurent Ruquier sur RTL. Et à la question de savoir s'il est légitime pour une ancienne responsable politique de haut rang de plaisanter chaque après-midi à la radio, l'intéressée n'a pas hésité un seul instant. "Franchement, les pisse-vinaigre et les peine-à-jouir, j'en ai rien à cirer", a-t-elle déclaré avec son franc parler habituel.

À lire aussi
Après une longue absence, Christophe Dechavanne intègre l'émission de Léa Salamé sur France 2
TV
Après une longue absence, Christophe Dechavanne intègre l'émission de Léa Salamé...
Audiences dimanche : Harry Roselmack redresse la barre en access
TV
Audiences dimanche : Harry Roselmack redresse la barre en access
Audiences : "Gran Torino" en tête, le Festival interceltique plus fort que Fr2 et M6
TV
Audiences : "Gran Torino" en tête, le Festival interceltique plus fort que Fr2 et M6
Polémique Grégory Schneider/OM : "L'ADN de 'L'équipe du soir' est de débattre", arbitre la chaîne L'équipe
TV
Polémique Grégory Schneider/OM : "L'ADN de 'L'équipe du soir' est de débattre",...

"J'apporte ce qui est ma personnalité"

"Je pense que je suis une citoyenne comme les autres. J'apporte ce qui est ma personnalité", a poursuivi Roselyne Bachelot. Et d'ajouter : "Je ne suis plus ministre. Je fais des fonctions éditoriales dans un certain nombre de médias et franchement, 'Les grosses têtes', c'est une émission formidable. C'est une vraie émission populaire. Et les snobs et les élitistes, vraiment, c'est pas mon propos". puremedias.com vous propose de revoir cette séquence.

Fin 2020, alors qu'elle était en exercice, la septuagénaire avait déjà pris la défense de l'émission culte de RTL - en pleine polémique sur des blagues jugées sexistes et racistes - en déclarant au micro de Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV : "C'est une émission de divertissement. J'ai beaucoup ri aux 'Grosses Têtes', je continue de rire aux 'Grosses Têtes' et je continuerai de rire aux 'Grosses Têtes'".

L'ancienne ministre a également dévoilé au cours de l'entretien sur Europe 1 qu'elle sera présente dans pas moins de trois rendez-vous sur BFMTV à la rentrée : outre "22h Max" avec Maxime Switek, elle accompagnera également Jean-Baptiste Boursier le dimanche et débattra régulièrement avec Alain Duhamel. Sur RTL, en plus des "Grosses têtes", Roselyne Bachelot sera une des intervenantes régulières de l'émission "On refait le monde" présentée par Eric Brunet.

"Enfin, je suis très obéissante"

Enfin Roselyne Bachelot a réagi à la récente décision de la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATPV), qui a autorisé les activités pré-citées la concernant, mais a en revanche mis son veto sur son projet d'éditorial hebdomadaire et de podcast sur France Musique, jugeant cela '"incompatible avec ses anciennes fonctions gouvernementales". Une prudence que l'ancienne ministre devra observer pendant une période de trois ans, soit jusqu'à la fin mai 2025. "J'ai du mal à imaginer que le fait de tenir un éditorial de huit minutes sur la musique classique peut être une interférence avec la gestion, à moins de guetter madame Sibyle Veil dans les couloirs (la présidente de Radio France, ndlr)... Mais enfin, je suis très obéissante", a ironisé Roselyne Bachelot sur Europe 1 ce matin.

Roselyne Bachelot
Roselyne Bachelot
Roselyne Bachelot officialise son retour sur RTL et son arrivée sur BFMTV à la rentrée
"Les grosses têtes" : Une pensionnaire phare fera son retour à la rentrée sur RTL
Roselyne Bachelot raille Eric Zemmour, "même pas capable de donner le bon chiffre de la redevance"
Voir toute l'actualité sur Roselyne Bachelot
Autour de Roselyne Bachelot
l'info en continu
"Interdire le rayon alcool aux bénéficiaires de l'ARS" : RTL réagit après les propos polémiques d'un auditeur
Radio
"Interdire le rayon alcool aux bénéficiaires de l'ARS" : RTL réagit après les...
"Les cinquante" : La nouvelle télé-réalité de W9 débarque en access le lundi 5 septembre
Programme TV
"Les cinquante" : La nouvelle télé-réalité de W9 débarque en access le lundi 5...
Rachel Khan rejoint Radio Classique
Exclusivité
Rachel Khan rejoint Radio Classique
Ce soir à la télé : Le seul téléfilm de l'histoire en compétition officielle au Festival de Cannes
Programme TV
Ce soir à la télé : Le seul téléfilm de l'histoire en compétition officielle au...
Audiences access 20h : Statu quo entre les "20 Heures" de TF1 et France 2
Audiences
Audiences access 20h : Statu quo entre les "20 Heures" de TF1 et France 2
Audiences access 19h : "Demain nous appartient" suivi par 20% du public sur TF1
Audiences
Audiences access 19h : "Demain nous appartient" suivi par 20% du public sur TF1