#LigueDuLol : "Slate" justifie son choix de conserver son rédacteur en chef Christophe Carron

Partager l'article
Vous lisez:
#LigueDuLol : "Slate" justifie son choix de conserver son rédacteur en chef Christophe Carron
Christophe Carron (Capture)
Christophe Carron (Capture) © Europe 1
La direction de Slate fait le choix de maintenir Christophe Carron en poste, arguant de la passivité de sa participation à la "Ligue du Lol".

La vague de sanctions ne passera pas par Slate. Depuis l'éclatement de l'affaire dite de la "Ligue du Lol", de nombreux journalistes mis en cause ont été écartés - définitivement ou temporairement - de leurs fonctions. Entre autres exemples, c'est notamment le cas d'Alexandre Hervaud, chef de service web à "Libération" et du pigiste Vincent Glad - dont la collaboration avec "Brain Magazine" a par ailleurs été suspendue -, qui ont été mis à pied lundi matin "à titre conservatoire". Dans le même temps, une enquête interne a été lancée à "Libération". Aux "Inrocks", David Doucet, rédacteur en chef web, a également été mis à pied à titre conservatoire. Dans le même temps, selon "Libération", une procédure de licenciement pour "faute grave" a été engagée contre lui.

À lire aussi
"S'ils ne viennent pas, je pète tout !" : Eric Brunet furieux après un énorme problème technique sur RMC
Radio
"S'ils ne viennent pas, je pète tout !" : Eric Brunet furieux après un énorme...
Audiences : L'Eurovision très large leader, "The Voice" à son plus bas historique, "MacGyver" faible sur M6
Audiences
Audiences : L'Eurovision très large leader, "The Voice" à son plus bas historique,...
Thierry Ardisson quitte C8
TV
Thierry Ardisson quitte C8

Ce jour, Jean-Marie Colombani, président de Slate et Marc Sillam, directeur général de Slate, se fendent d'une longue "mise au point" pour expliquer pourquoi ils n'ont pas l'intention de suspendre Christophe Carron. Rédacteur en chef de Slate.fr, qu'il a rejoint en 2017 après avoir été co-rédacteur en chef du "Grand Journal" de Canal+, Christophe Carron a été membre, dès 2011, du groupe Facebook intitulé "La Ligue du Lol", comme il l'a lui-même reconnu. "Je crois n'avoir nui socialement ou professionnellement à personne, ni harcelé quiconque", a-t-il expliqué sur son compte Twitter le 11 février dernier, présentant par ailleurs ses excuses à ceux qui auraient été blessés par certains de ses propos.

"Il faut rappeler les degrés d'implication", plaide la direction de Slate

"L'appartenance de Christophe Carron à ce groupe privé Facebook, fût-elle tardive et passive, fut clairement une erreur, que nous regrettons pour lui", écrivent aujourd'hui ses employeurs non sans condamner "très fermement" les actes rapportés par les victimes. "Néanmoins, il faut rappeler que dans ce groupe d'une trentaine de personnes, les degrés d'implication et la nature ou la gravité des actes commis par les différents membres ne peuvent et ne doivent pas faire l'objet d'un amalgame", précisent-ils, alors que Christophe Carron n'apparaît pas être, selon les témoignages rapportés jusqu'à présent, l'un des membres les plus actifs du groupe. Un point que Jean-Marie Colombani et Marc Sillam ne manquent pas de souligner.

"La direction du site a longuement et à plusieurs reprises questionné Christophe Carron sur les événements relatifs à la Ligue du LOL et sur son implication au sein de ce groupe. (Ses) explications détaillées nous ont convaincus de son absence d'implication personnelle dans des actes répréhensibles ou contraires à nos valeurs", expliquent ensuite les patrons de Slate, arguant que "Christophe Carron dirige une équipe interne composée d'une très large majorité de femmes journalistes" et que son comportement a toujours été irréprochable. À noter que Christophe Carron n'est pas le seul ancien membre de la "Ligue du Lol" à avoir le soutien de ses employeurs. À "Télérama", le journaliste Olivier Tesquet, qui assure avoir été un "témoin passif", n'a pas non plus été inquiété.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
karima

participation passive ... drôle de point de vue...



Nekida

Ce sont des questions morales.

Quoique vous pouvez éventuellement attaquer pour non assistance à personne en danger, ce serait intéressant à plaider. Néanmoins déjà que le harcèlement sur le net est difficilement condamnable, la passivité l'est surement encore plus.



NorbertGabriel

La notion de "témoin passif" y compris dans un groupe privé comme FB est assez ambigüe.. On peut la rapprocher de ce forum, où parfois, des commentaires très contestables avec injures sont publiés, et souvent restent en ligne... Si je les vois -pour me tenir au courant de l'air du temps- je suis un témoin passif ?? Ou faut -il sonner le tocsin ?? et quitter le forum, c'est pas abdiquer aussi son rôle de citoyen ?



Stéphane Jardin

Les valeurs de Colombani , je m'étouffe de rire ....



NorbertGabriel

C'est vrai, ce qui me choque dans ces histoires, ce sont les témoins passifs, ils savent, ils voient mais se taisent ou cachent la poussière sous le tapis. Je ne pourrai pas bosser avec des gens qui sont ouvertement racistes et pratiquant du harcèlement ciblé. Se taire c'est une forme de complicité.



Jacques

Mouais ... Sous les tweets de tous les politiques ou journalistes connus on trouve des dizaines de réponses qui leur expliquent qu'ils disent de la merde, je ne sais pas si on peut considérer ça comme du harcèlement.



Nekida

Exact et du coup un truc tout bête, on ne peut pas licencier quelqu'un (légalement) pour avoir fait partie d'un groupe Facebook. Si aucune accusation ne parlent d'eux les renvoyer coûterait très cher.



Jacques

Ça ne me paraît pas débile. Il n'y a (à ma connaissance) aucun témoignage le mettant en cause ni aucun tweet déterré dont il serait l'auteur et qui montrerait des insultes ou la participation à une entreprise de harcèlement.



NorbertGabriel

Ouais, les témoins passifs.... drôle de concept ... ça me fait penser au nonce apostolique qui tripote le cul des jeunes gens, en public, à Paris... personne n'était au courant? Grâce à Dieu, les faits ne seront pas prescrits..Mais '"Face à ces accusations, Luigi Ventura pourrait faire jouer l'immunité diplomatique, comme l'a estimé un juriste interrogé par le quotidien."" Tout va très bien ...



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
"Votre question est imbécile" : Abdellatif Kechiche s'emporte contre un journaliste de l'AFP en conférence de presse
Cinéma
"Votre question est imbécile" : Abdellatif Kechiche s'emporte contre un...
Ligue des champions, Formule 1, rugby : Gilles Pélisson détaille la politique sportive de TF1
Sport
Ligue des champions, Formule 1, rugby : Gilles Pélisson détaille la politique...
Emmanuel Macron réagit aux convocations de journalistes à la DGSI
Politique
Emmanuel Macron réagit aux convocations de journalistes à la DGSI
M6 s'offre Gulli et Canal J pour 215 millions d'euros
TV
M6 s'offre Gulli et Canal J pour 215 millions d'euros
Audiences access 20h : "Quotidien" leader des talks sous le million, "Moundir" au plus bas, "Une saison au zoo" en forme
Audiences
Audiences access 20h : "Quotidien" leader des talks sous le million, "Moundir" au...
Audiences access 19h : "DNA" leader devant Nagui, la P1 de "TPMP ouvert à tous" faible sur C8
Audiences
Audiences access 19h : "DNA" leader devant Nagui, la P1 de "TPMP ouvert à tous"...
Vidéos Puremedias