"Merci pour ce moment" : l'éditeur de Valérie Trierweiler tacle les médias

Partager l'article
Vous lisez:
"Merci pour ce moment" : l'éditeur de Valérie Trierweiler tacle les médias
Le livre de Valérie Trierweiler déjà tiré à 590.000 exemplaires
Le livre de Valérie Trierweiler déjà tiré à 590.000 exemplaires
L'éditeur de "Merci pour ce moment", Laurent Beccaria, dénonce dans une lettre "l'hostilité de la quasi-totalité des médias" contre le livre de Valérie Trierweiler.

Après plus d'une semaine de silence, l'éditeur de "Merci pour ce moment", le livre polémique de Valérie Trierweiler, accepte de sortir du silence. Alors que le livre de l'ex-première dame continue de s'arracher en librairie, Laurent Beccaria tient à s'expliquer sur les conditions de fabrication de cet ouvrage mais aussi à critiquer sa réception par les médias. Le patron de la maison d'édition "Les Arènes" le fait via une lettre envoyée à la revue spécialisée "Livres Hebdo".

À lire aussi
"Vous êtes fatigant !" : Thomas Piketty exaspéré par Patrick Cohen dans "C à vous"
TV
"Vous êtes fatigant !" : Thomas Piketty exaspéré par Patrick Cohen dans "C à...
Le journaliste Claude Sempère (France 2) est mort
TV
Le journaliste Claude Sempère (France 2) est mort
France Télévisions : "C'est pas sorcier" revient dans une nouvelle version
TV
France Télévisions : "C'est pas sorcier" revient dans une nouvelle version

"Le raz de marée"

Dans ce courrier, dont le magazine professionnel reproduit des passages, Laurent Beccaria revient sur toutes les étapes qui ont mené à la publication de "Merci pour ce moment", de sa première rencontre avec Valérie Trierweiler jusqu'à la prise de contact avec les libraires, après des mois de secret absolu autour de la sortie du livre. "Il n'y a bien évidemment pas d'écrivain fantôme" précise-t-il pour mettre fin aux rumeurs, tout comme il précise que "les coupes visent à éviter les digressions inutiles" et non à censurer des passages diffamatoires. Laurent Beccaria tient aussi à indiquer qu'il ne s'attendait pas à un tel succès de ce livre, déjà tiré à 590.000 exemplaires. "Personne n'imagine alors l'impensable, c'est-à-dire le raz de marée des lecteurs qui va submerger les librairies françaises en deux jours", écrit ainsi l'éditeur à "Livres Hebdo".

Le magazine évoque aussi la stratégie médias que l'éditeur a voulu mettre en place pour faire la promotion de la sortie du livre. "Laurent Beccaria avait tout misé sur le quotidien 'Le Monde' et deux de ses journalistes, Pascale Robert-Diard et Françoise Fressoz. Une double-page était espérée : ce sera une demi-page à l'arrivée. Mais en parallèle, Valérie Trierweiler a insisté pour que son employeur, 'Paris Match', puisse avoir l'information" explique le magazine spécialisé.

"Est-ce le livre qui est scandaleux ou son traitement médiatique ?"

Mais dans sa lettre à "Livres Hebdo", le patron de la maison d'édition "Les Arènes" a surtout mis en cause le traitement réservé au livre par la plupart des médias français. "En quelques heures, le livre de Valérie Trierweiler est devenu objet de scandale", écrit Laurent Beccaria, comme s'il était presque surpris. La "'machine à buzz' a transformé une information sensible en canard sans tête, le prétexte à tout et n'importe quoi" dénonce l'éditeur.

"Est-ce le livre qui est scandaleux ou son traitement médiatique qui en a fait 'un brûlot' voire même 'un torchon' ?" interroge dans son courrier Laurent Beccaria. Avant de répondre lui-même à la question : "Les lecteurs en seront seuls juges, sur la durée". L'éditeur estime que "quand la fièvre sera retombée", il restera de toute cette histoire "le divorce entre l'hostilité de la quasi-totalité des médias, notamment audiovisuels, et le rush des lecteurs".

Valérie Trierweiler
Valérie Trierweiler
"C'est que de la télé" : Valérie Trierweiler plante Valérie Bénaïm à cause d'Eric Zemmour
"Sans-dents" : Valérie Trierweiler publie un SMS de François Hollande sur Twitter
Valérie Trierweiler adresse un message à son "ex" sur Twitter
"C à vous" : Valérie Trierweiler poussée dans ses retranchements
Voir toute l'actualité sur Valérie Trierweiler
Autour de Valérie Trierweiler
  • Pierre Bergé
  • Najat Vallaud-Belkacem
  • Salma Hayek
commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
tuttifiesta

Autant que mon temps me le permet ,
je me fie aux avis des uns et des autres,
pourquoi pas !
Ici et ailleurs .



charlie57

Oui les c..s ils lisent pas du Salinger, du Duras, du Lacan, du Camus, du Proust, etc...ect....ils ne comprendraient pas, ils préfèrent acheter du Ici Paris à 20 euros et je pense pas qu'ils aient tout compris à lire certains commentaires...Et c'est ceux-là même qui se plaignent toute la journée !



bigtv

Valérie , merci pour ce moment de vérité quoi qu'en disent certains ........



tuttifiesta

Bien évidemment ...
L'argent qui pourrit de + en + ...
Et ça continue .... Pas de cesse....
Pas une pensée pour les plus démunis ,
qui voient l'hiver arriver avec effroi ...



dam78

Les cons ils te disent va te f...



dam78

Le livre était intéressant, Moi je l'ai lu . Après c'est sa vision des choses mais à mon avis une grande partie est vrai. Je ne vois pas en quoi c'est un torchon. Elle ne se met pas en valeur ds le livre non plus. Elle fait part de son ressenti.



charlie57

Pour le fric purement et simplement ! je vous croyais plus lucide sur le système norbertg........



charlie57

Parce que ce sont des cons tout simplement qui ont payé 20 euros pour lire ce qui se passe chez eux aussi !



wanou

Ce qui s'est passé n'a été rien d'autre qu'un autodafé médiatique !



wanou

Comment se faire un avis sans l'avoir lu ?



Palimpseste

Parce qu'il faut quand même l'être un peu sur les bords pour être intéressé par un tel torchon médiocre sur les divagations amoureuses de cette péronnelle.



caline27

le fric mon ami ...le fric !



norbertgabriel

Je ne comprends pas comment un type qui a été un des fondateurs de la revue XXI, un modèle de journalisme digne, a pu dériver vers ce genre de livre qui est l'exact opposé de ce qu'il prônait à l'époque ...



Olivier-Jean Paul

Il y a aussi ceux qui ne changent pas d'avis qui sont des imbéciles. BECILE



norbertgabriel

Laurent Beccaria avait eu de belles phrases bien ronflantes sur ce qu'il convient d'éditer quand on est un éditeur digne, à savoir éviter les secrets d'alcôves et les pseudos livres de racontars (je résume) ... Il avait bien raison, et il a bien changé.... Un certain goût du mercantilisme ?



Michael

le torchon faudrait le lire avant de le critiquer. Pour l'avoir lu y a rien de scandaleux. Ce que je retiens c'est l'extrême amateurisme du bonhomme. Il ne sait pas prendre une décision, a la trouille de Ségolène Royal....il n'est pas franc...ni honnête....Le buzz et le succès du bouquin est uniquement dû aux médias....



Palimpseste

Tu parles. Dans la mesure où ce sont avant tout les imbéciles qui achètent ce livre, il aurait tort de se priver.



Aurelien Python

Il m'arrive de reprocher aux journalistes leur intégrité, mais là il s'agit justement d'une des leur qui en a totalement manqué avec ce bouquin putassier et complètement futile. Beaucoup de personnalités politiques etc... ont pris part au débat et ont pu être hostiles au livre (ce qui est tout à fait légitime), mais j'ai pas vu beaucoup de médias dire que c'était de la m... non plus. En revanche, ils ont beaucoup parlé, et ça l'éditeur ne devrait pas l'oublier, car la pub pour ce torchon a été extraordinaire, bonne ou mauvaise pub je ne sais pas, mais on en a massivement parlé, et vu les ventes pathétiquement élevées, je dirais que ce Monsieur a perdu une occasion de se taire.



dfv93

Comment peut-il nous faire croire qu'il ne savait pas que ce livre allait créer la polémique ? Soit ce monsieur est extrêmement naïf, soit il nous prend vraiment pour des imbéciles en jouant ainsi le candide. Et à prendre son public pour des imbéciles, on risque la sanction de ce même public...



SKMBlake

Non, c'est bien le livre qui l'est, si ça peut l'aider à trouver la réponse à sa question



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
L'année médias 2019 vue par... Sandy Heribert
Interview
L'année médias 2019 vue par... Sandy Heribert
Guerre des contenus : France Télévisions à l'offensive dans la fiction internationale
TV
Guerre des contenus : France Télévisions à l'offensive dans la fiction...
Grève : Une journaliste de CNews embrassée de force durant un duplex
TV
Grève : Une journaliste de CNews embrassée de force durant un duplex
Audiences : Quel bilan pour la saison 14 de "L'amour est dans le pré" sur M6 ?
Audiences
Audiences : Quel bilan pour la saison 14 de "L'amour est dans le pré" sur M6 ?
Julien Cazarre au menu des réveillons du 24 et du 31 décembre sur RMC
Programme TV
Julien Cazarre au menu des réveillons du 24 et du 31 décembre sur RMC
L'année médias 2019 vue par... Karine Ferri
Interview
L'année médias 2019 vue par... Karine Ferri
Vidéos Puremedias