#PortesOuvertes : Dans les coulisses de "La Carte aux trésors" avec Cyril Féraud

Partager l'article
Vous lisez:
#PortesOuvertes : Dans les coulisses de "La Carte aux trésors" avec Cyril Féraud
2 photos
Lancer le diaporama
Ce soir sur France 3, "La Carte aux trésors" fait étape dans le département du Lot. puremedias.com a assisté au tournage de ce numéro.

Après un dernier #PortesOuvertes consacré à la matinale de BFMTV, puremedias.com vous emmène cette fois dans les coulisses de "La Carte aux trésors" sur France 3. Le jeu culte des années 1990, absent de l'antenne depuis 2009 est revenu à la télévision au printemps 2018, dans une version remise au goût du jour et désormais présentée par Cyril Féraud. Ce dernier est ainsi le quatrième animateur après Sylvain Augier, Marc Bessou et Nathalie Simon, à prendre les commandes du programme, dont il est aussi le conseiller artistique.

À lire aussi
Audiences radio : France Inter détrône RTL, Europe 1 baisse encore, record pour France Culture
Audiences
Audiences radio : France Inter détrône RTL, Europe 1 baisse encore, record pour...
Incendie à Notre-Dame de Paris : "Quotidien" fait son mea culpa
TV
Incendie à Notre-Dame de Paris : "Quotidien" fait son mea culpa
Audiences radio : Quelle est la seule émission d'Europe 1 à progresser sur un an et sur une vague ?
Audiences
Audiences radio : Quelle est la seule émission d'Europe 1 à progresser sur un an...

L'animateur de "Personne n'y avait pensé !" et de "Slam" a bataillé dur pour convaincre la direction de la chaîne de redonner sa chance à ce format, désormais produit par 99% Médias. L'accent est davantage mis sur le patrimoine, avec des séquences vues du ciel à couper le souffle. "L'aventure est un prétexte pour faire découvrir la France autrement", résume-t-il.

puremedias.com s'est rendu à la fin du mois de septembre dans le département du Lot, plus précisément à Figeac et dans ses alentours, pour assister à une partie du tournage du numéro qui sera diffusé sur France 3 ce mercredi en prime time. Mis en boîte en deux jours, sa préparation a cependant débuté bien en amont : des repérages ont été réalisés sur le terrain deux mois auparavant. Côté chiffres, 40 personnes sont mobilisées pour le tournage, dont 16 rien que dans les hélicoptères, qui sont eux-mêmes au nombre de quatre. Si seulement trois sont visibles à l'antenne - un hélicoptère pour chaque candidat, rouge et bleu et l'hélicoptère de Cyril Féraud - le dernier engin est celui de la régie.

Des candidats coupés du monde

Les deux candidats de l'émission de ce soir, Carole et Olivier, ont été sélectionnés par Marina Mazet, la directrice de casting, après de nombreux entretiens destinés à mieux les connaître et à vérifier leurs connaissances des régions françaises. Ils arrivent la veille du tournage, hébergés dans le même hôtel que le reste de l'équipe qui doit, dès lors qu'ils sont présents à proximité, communiquer par codes pour ne pas risquer de révéler des informations sur les futures énigmes. De même, leur portable leur est retiré afin de se prémunir de toute triche. Marina Mazet est présente en permanence à leurs côtés pour les rassurer et répondre à leurs besoins.

Après une courte nuit de repos, les choses sérieuses débutent avec le premier jour de tournage. Pendant que les candidats prennent leur petit déjeuner en compagnie de Marina, toute l'équipe se retrouve dès 7h45 dans la salle de séminaire de l'hôtel, transformée en salle de réunion. Trois énigmes vont être tournées dans la même journée.

Le briefing passe aussi par la "minute sécurité" au cours de laquelle le producteur rappelle les précautions d'usage et où chacun peut évoquer les problèmes rencontrés. Dans l'adrénaline, les candidats prennent parfois des risques, comme traverser sans regarder ou rouler à vive allure à bord d'un quad pour tenter d'arriver plus rapidement, comme cela a été le cas sur ce tournage. Leurs cadreurs ou même le producteur n'hésitent d'ailleurs pas à les rappeler à l'ordre, ce dernier se réservant même le droit d'interrompre le tournage en cas de danger imminent.

Le pouvoir d'attraction des hélicoptères

Une demi-heure plus tard, direction la château de Rocamadour d'où sera donné le coup d'envoi de cette "Carte aux trésors". Malgré l'heure matinale, quelques badauds sont déjà présents. Des gendarmes aussi, pour sécuriser les lieux. L'un d'eux se fait prendre en photo devant le champ où stationnent les engins. Hors caméras, la production joue le jeu : une fois que le rotor est à l'arrêt et que toutes les conditions de sécurité sont réunies, elle laisse les badauds approcher d'un des hélicos pour en découvrir l'intérieur et faire des photos. L'enthousiasme des habitants donne parfois des sueurs froides à la production, qui doit veiller en permanence à l'intégrité des "drop zones".

50 "drop zones" par émission

Ces "drop zones" désignent les endroits où les hélicoptères sont autorisés à se poser. Car si l'hélicoptère offre une formidable liberté aux candidats comme à la production, pas question d'atterrir n'importe où. Une cinquantaine de "drop zones" sont ainsi délimitées par émission, soit autant de terrains pour lesquels il faut obtenir le feu vert des autorités compétentes.

Le tournage a beau se dérouler dans les conditions du direct - c'est le producteur qui a un oeil constamment rivé sur le chronomètre - l'équipe n'hésite pas à faire plusieurs prises lors des plateaux de transition entre la fin d'une énigme et le début d'une autre. Le défi est d'autant plus compliqué que toutes les images filmées sont seulement visualisées en fin de journée. Le réalisateur, Vincent Françoise, qui est lui aussi derrière la caméra, ne contrôle pas en direct ce que ses équipes filment.

Et soudain, plus de son...

Et c'est sans compter les problèmes techniques qui peuvent venir jouer les trouble-fêtes, comme nous le constatons au moment du lancement de la troisième énigme, en milieu d'après-midi, en plein coeur de Figeac. Le départ est repoussé après que l'ingénieur du son a constaté que le son ne passait plus du côté du candidat bleu, entraînant un retard d'une demi-heure sur le planning prévu.

A l'issue de ce premier jour de tournage, toute l'équipe se retrouve finalement en début de soirée autour d'une grande tablée pour partager un repas dans une ambiance de colonie de vacances. Auparavant, Cyril Féraud s'est isolé en terrasse avec Nathalie Couzouyan, coordinatrice éditoriale de l'émission avec qui il co-rédige les énigmes, pour faire le point sur la Rose des vents qui sera l'objet de la deuxième et dernière matinée de tournage. Pour Nathalie, une bonne énigme est celle dont la résolution permet de "faire découvrir la grande histoire par la petite histoire".

Son contenu doit être ludique et jouer dans la plupart des cas avec les mots. "On aime bien les jeux de mots", sourit-elle, tout en confiant que les candidats ont à leur disposition un carnet de bord qui contient toutes les informations nécessaires pour venir à bout des énigmes, mais que bien souvent, ils se contentent de le survoler...

Des émissions tournées par deux

Pour des raisons de budget, les émissions sont toujours mis en boîte par deux, au printemps et en été. Ainsi, avant d'atterrir dans ce département du sud-ouest de la France, les équipes étaient présentes en Charente-Maritime, où Cyril Féraud a pu concrétiser un rêve : celui de se poser en hélicoptère dans le célèbre "Fort Boyard". C'est dans ce jeu culte que l'animateur a fait ses débuts, en tant que stagiaire, en charge d'accueillir les candidats dans le fort. Une façon de boucler la boucle, en somme, pour le jeune animateur, qui a même reçu les encouragements de Sylvain Augier, satisfait de la nouvelle version de "La Carte aux trésors". puremedias.com vous propose de découvrir ce nouveau numéro de #PortesOuvertes.

La carte aux trésors
La carte aux trésors
"La Carte aux trésors" avec Cyril Féraud revient ce soir sur France 3
"La Carte aux trésors" revient ce soir sur France 3
"La Carte aux Trésors" : France 3 dévoile la nouvelle version de son jeu d'aventures
Voir toute l'actualité sur La carte aux trésors
Autour de La carte aux trésors
commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Sanmibor

On remarque quand même que l'émission est ultra montée par rapport à la version originale avec Augier, qui était tournée en quasi temps réel (en tout cas pour les énigmes).
Aussi, quand Feraud dit que l'émission avait besoin d'être dépoussiérée, je suis pas d'accord. Parce que quand on regarde les émissions de l'ere Augier, elles sont mieux rythmées et montées que les modernes, qui sont encore assez fouillies.
Enfin, il me semble qu'il y a le making of de la saison 2006 trouvable sur Internet : Les Dessous de la Carte aux Trésors. Je conseille !



Simsoland2

Article tres interressant ca cest du ozap que jaime, merci



walter

Perso, je ne vois pas comment on peut se "dépayser" avec Cyril Féraud aux commandes.



Paul168600

Mdrrr la blague, on à des jeux tartes à la crème digne de TPMP avec de l'humiliation gratuite, on à un jeu de chaise musicale avec les bodins hyper vulgaire et pas du tout boyardesque, on à Francis Lalanne qui fait des jeux hyper malaisant et tout sauf boyardesque, rien que des personnages " peoples " ça n'a rien à faire dans le jeu, le mieux c'est les personnages anonymes et on à un tas d'autre jeux intervillesques sans intérêt comme le ski dont le seul but est d'amuser la galerie donc non objectivement c'est impossible de dire que la qualité est présente.



Mickael Bréand

Au contraire, la qualité est bien là pour "Fort Boyard" ; vivement d'ailleurs cet été pour la 30ème saison !



lolo64

Sauf que Guillaume Ramain s'occupe de la supervision artistique dans la carte aux trésors.



bigtv

Tout sauf feraud , imbuvable ce mec ..................



hélium

"Pour des futilités"... y a quand même bien pire que cette émission qui n'a pas non plus énormément de numéros par an, et qui n'est certes pas très "éco-friendly" mais qui a quand même l'intérêt de parler de patrimoine de façon ludique (on ne peut par exemple pas en dire autant du gaspillage alimentaire des nouilles dans le slip de Delormeau).
Je suis conscient qu'il y en a qui n'aiment pas l'émission ou n'y accrochent pas, mais sortir le seul argument de l'écologie pour la descendre (ça me rappelle d'ailleurs l'argumentaire Fanny Agostini après l'échec de Premier de cordée), ce serait comme dire que "C'est pas sorcier", en dépit de son travail de vulgarisation scientifique, était néfaste tout simplement car elle montrait un énorme camion aller aux quatre coins de la France...



matew

Les ? ou juste toi ? généralise pas ;)



ben-jamin2

Mon programme télé de ce soir! Dépaysement garanti!



Stratégik Platypus

Oh punaise maintenant je sais ce que je regarde ce soir.



le requin

3 hélicos dans le ciel pour des futilités. Scandaleux et la Terre qui n'en peut plus de bouffer du co2. On à posé la question à Feraud l'autre jour, j'ai jamais entendu une réponse aussi con, "Ah mais on reverse de l'argent à une association qui lutte contre la pollution en contre partie". Pauvre pomme la Terre à besoin de respirer et pas de ton fric.
Tu te dit l'ami des bretons, et bien les bretons n'ont pas besoin de toi chez eux



Paul168600

Une émission qui marche tout en gardant les fondamentaux et la qualité d'avant et ça fait plaisir.
Monsieur Ramain devrait en prendre de la graine pour Fort Boyard car même si marche (car y'a rien en face) la qualité est loin d'être la.



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Lilian Renaud déçu de son portrait dans "Sept à Huit" : "C'est un peu dur pour moi"
TV
Lilian Renaud déçu de son portrait dans "Sept à Huit" : "C'est un peu dur pour...
Box-office US : "La Malédiction de la Dame blanche" détrône "Shazam", "Hellboy" s'effondre, échec pour "Pingouins"
Cinéma
Box-office US : "La Malédiction de la Dame blanche" détrône "Shazam", "Hellboy"...
Lilian Renaud raconte son difficile après-"The Voice" dans "Sept à Huit"
TV
Lilian Renaud raconte son difficile après-"The Voice" dans "Sept à Huit"
Audiences dimanche : Le beau temps et Pâques font souffrir tout le monde, le tennis faible sur C8
Audiences
Audiences dimanche : Le beau temps et Pâques font souffrir tout le monde, le...
Audiences : "La Grande vadrouille" sur France 2 plus fort que TF1 et M6, "Unforgotten" de retour en hausse
Audiences
Audiences : "La Grande vadrouille" sur France 2 plus fort que TF1 et M6,...
Audiences : Les chaînes info boostées par l'acte XXIII des Gilets jaunes
Audiences
Audiences : Les chaînes info boostées par l'acte XXIII des Gilets jaunes
Vidéos Puremedias